• LANCEMENT DE LA SEMAINE DU SOUVENIR 2017 AVEC LA PRÉSENCE EXCEPTIONNELLE D’HELEN PATTON À CHÂTEAUBRIANT

    Jean-Claude a 77 ans, il a fait la guerre d'Algérie : "Les jeunes voient que les guerres ça ne sert qu'à tuer. C'est bien qu'ils soient venus avec leurs professeurs pour comprendre ce que c'est que la guerre." Un message essentiel pour Jean-Claude qui rappelle que d'ici dix ans, il n'y aura sans doute plus beaucoup d'anciens combattants. 

     

    LANCEMENT DE LA SEMAINE

     DU SOUVENIR 2017 AVEC LA PRÉSENCE

    EXCEPTIONNELLE D’HELEN PATTON

    1. À CHÂTEAUBRIANT 

    C’est une journée pleine d’émotion qu’a vécue la Ville de Châteaubriant à l’occasion du lancement de la 3e édition de la Semaine du Souvenir, organisée par la Municipalité, avec la présence exceptionnelle d’Hélène Patton, petite-fille du Général Patton et de Jean Quétier, Maire de Sainte-Mère-Église, vice-président du Comité de la Voie de la Liberté. 

    LANCEMENT DE LA SEMAINE  DU SOUVENIR 2017 AVEC LA PRÉSENCE  EXCEPTIONNELLE D’HELEN PATTON  À CHÂTEAUBRIANT

    Le Maire Alain Hunault a remercié la présence d’Helen Patton, dont le grand-père, le Général Patton, accompagné de ses troupes, a libéré Châteaubriant le 4 août 1944.
    Il a tenu à rappeler l’objectif de la Municipalité, à travers la Semaine du Souvenir, de mobiliser les jeunes autour du devoir de mémoire et de transmission et se réjouit du partenariat avec l’Education Nationale qui permet de faire participer près de 800 jeunes scolaires.

    LANCEMENT DE LA SEMAINE  DU SOUVENIR 2017 AVEC LA PRÉSENCE  EXCEPTIONNELLE D’HELEN PATTON  À CHÂTEAUBRIANT

    Sensible à l’invitation du Maire, Helen Patton a tenu à saluer l’initiative de la Municipalité pour l’organisation de cette Semaine du Souvenir, destinée à faire perdurer la mémoire des vétérans à travers les jeunes générations. La Voie de la Liberté est pour elle la colonne vertébrale de notre liberté qu’il est important de transmettre aux jeunes générations avec pour devise: « Liberation, reconciliation, for every generation. »


    800 enfants réunis à Châteaubriant

     pour la Semaine du Souvenir

     

    Quelques élèves ont déposé des gerbes devant le monument aux morts de Châteaubriant

    Quelques élèves ont déposé des gerbes devant le monument aux morts de Châteaubriant © Radio France - Marion Aquilina

     

    Dans le cadre de la Semaine du Souvenir organisée en Loire-Atlantique, près de 800 élèves ont entonné ce mardi la Marseillaise devant le monument aux morts de Châteaubriant. Une manière de rendre hommage aux morts des conflits des XXe et XXIe siècles.

    En ouverture de cette cérémonie, le maire Alain Hunault, a rappelé que la Semaine du Souvenir, instituée par la Municipalité en 2015 autour du 11 novembre, a pour but de sensibiliser la population et les jeunes en particulier au souvenir des victimes des guerres sanglantes du siècle dernier.

    LANCEMENT DE LA SEMAINE  DU SOUVENIR 2017 AVEC LA PRÉSENCE  EXCEPTIONNELLE D’HELEN PATTON  À CHÂTEAUBRIANT

    Il a tenu à remercier Madame Florence Lalanne, Inspectrice de l’Education Nationale, ainsi que l’ensemble des enseignants et les chefs d’établissements scolaires et souligné l’important partenariat qui a permis d’organiser ce temps fort mémoriel.

    LANCEMENT DE LA SEMAINE  DU SOUVENIR 2017 AVEC LA PRÉSENCE  EXCEPTIONNELLE D’HELEN PATTON  À CHÂTEAUBRIANT

    Le maire a également rappelé que la présence des enfants, nombreux, devant le Monument aux Morts, nous faisait prendre conscience du sacrifice de la vie des soldats morts pour notre liberté.

    Près de 800 enfants ont chanté La Marseillaise ce mardi, dans le nord de la Loire-Atlantique, à Châteaubriant. C'est l'image forte qui restera sans doute de la célébration qui s'est déroulée devant le monument aux morts, dans le cadre de la Semaine du Souvenir. C'est la troisième édition de cet événement qui a pour but de rendre hommage aux morts des guerres des XXe et XXIe siècles.

    "C'est pour montrer qu'on n'a pas oublié ceux qui se sont battus pour Châteaubriant"

    LANCEMENT DE LA SEMAINE  DU SOUVENIR 2017 AVEC LA PRÉSENCE  EXCEPTIONNELLE D’HELEN PATTON  À CHÂTEAUBRIANT

    Les anciens peuvent se rassurer, la jeune génération n'oublie pas ce qu'il s'est passé. Pendant la cérémonie, les 780 élèves des établissements scolaires de Châteaubriant et des alentours se sont tenus à carreau, ils étaient très contents de pouvoir chanter La Marseillaise. Léa est en classe de CM1 dans l'école Les Terrasses à Châteaubriant : "C'était bien mais on avait peur de se tromper dans les paroles ! On voulait montrer à ceux qui se sont battus pour Châteaubriant qu'on ne les a pas oubliés."

    Élèves d’écoles primaires, collégiens, lycéens… Ils étaient 780 à s’être portés volontaires pour un temps fort mémoriel, tenu dans le cadre de la semaine du souvenir, mardi 7 octobre, à 10 h 30, au monument aux morts de Châteaubriant. Élaboré en partenariat avec l’Éducation Nationale, cette cérémonie scolaire, en hommage aux victimes de guerres, a été rythmée par de nombreuses lectures de poèmes, dont ceux de Paul Éluard, René Guy Cadou, ou encore Andrée Chédid.

    Pour cette 3e édition, les porte-drapeaux ont parrainé, dans le cadre d’une démarche citoyenne et de mémoire, des collégiens de 6e qui, en retour, ont obtenu un diplôme pour leur participation. Les deux élèves du lycée Guy-Môquet-Lenoir qui ont remporté un prix d’éloquence, lundi 6 novembre, ont également lu l’appel de l’Abbé Pierre.

    « C’est comme si on les remerciait »

    « Nous étions très contents d’avoir, à nos côtés, des enfants, explique Joseph Tennerel, 81 ans ; Ensemble, nous avons pu échanger autour de beaucoup de choses, notamment de la guerre. Ils se sont montrés très intéressés, et certains ont même évoqué d’autres conflits… De leur côté, les enfants ont manifesté leur engouement en donnant de la voix lors d’une interprétation de La Marseillaise. « Ça me plaisait de rendre hommage aux personnes qui se sont battues pour nous, pour que l’on continue à vivre, confie Romane, 11 ans, en classe de 6e au collège Robert Schuman. C’est comme si, grâce à cette cérémonie, on leur parlait et on les remerciait, mais en chanson. Un peu comme eux, lorsqu’ils chantaient avant d’aller se battre. »

    Présent lors de ce temps fort, le maire de Châteaubriant, Alain Hunault, a salué ces initiatives : « Grâce aux enfants, les anciens combattants se sentent confortés dans leur engagement. Et puis, c’est très émouvant d’entendre presque 800 élèves chanter l’hymne national. Il n’y a pas besoin de discours, ça va de soi… ».

    À l'école, tout est fait pour que les jeunes n'oublient pas et pour que la mémoire soit entretenue. Les enfants ont donc parlé de la guerre en classe avec leur maîtresse, Virginie Legrais : "Pour eux c'est difficile de comprendre ce qu'il s'est passé, ils ont du mal à comprendre les raisons d'une guerre." Devant le monument aux morts, les anciens combattants étaient très émus.

    Jean-Claude a 77 ans, il a fait la guerre d'Algérie : "Les jeunes voient que les guerres ça ne sert qu'à tuer. C'est bien qu'ils soient venus avec leurs professeurs pour comprendre ce que c'est que la guerre." Un message essentiel pour Jean-Claude qui rappelle que d'ici dix ans, il n'y aura sans doute plus beaucoup d'anciens combattants.

    SOURCE : https://www.francebleu.fr/infos/societe/800-enfants-reunis-a-chateaubriant-pour-la-semaine-du-souvenir-1510074463

     

    « " Merci Madame " Attentats à Paris. La dame qui avait ému le web se livre *** Danielle Mérian une dame devenue symbole de paix sur internetStèle du 19 mars 1962 à Cessenon-sur-Orb »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter