• LE 17 DÉCEMBRE, TOUS ENSEMBLE, POUR UNE JOURNÉE DE LUTTE [L’appel de l’ARAC- Association Républicaine des Anciens Combattants]

     

    Cela méritait d’être souligné une seule association d’anciens combattants lance un appel pour la manifestation de demain 17 décembre 2019 *** Les autres sont plus intéressées à distribuer des décorations de pacotilles gagnées dans une sale guerre, pour une sale cause, celle de tenter de maintenir un colonialisme criminel en algérie...

    LE 17 DÉCEMBRE, TOUS ENSEMBLE, POUR UNE JOURNÉE DE LUTTE [L’appel de l’ARAC- Association Républicaine des Anciens Combattants]

    Le Premier Ministre vient d’annoncer le contenu du projet de réforme des retraites. Le gouvernement a décidé de rester sourd à la colère exprimée par les millions de salariés.es, retraités.es, jeunes, privés.es d’emploi. 

    Toutes les classes d’âge et toutes les professions du public et du privé sont concernées par les mesures annoncées.

    Le projet du gouvernement sur les retraites ne vise qu’à réduire leur montant pour respecter les directives européennes. C’est la conception même de la République sociale française qui est remise en cause par la Commission Européenne, portant ainsi atteinte à notre souveraineté nationale. 

    Le 9 décembre, le commissaire européen, Thierry Breton (le représentant de Macron) a expliqué que Bruxelles jugeait nécessaire la réforme des retraites. 

    La loi PACTE, adoptée en avril et promulguée en juin, est bien le premier étage de la fusée visant à mettre à terre le système par répartition existant. Cette réforme des retraites, pour les financiers, est l’occasion de mettre en œuvre un système par capitalisation. 

    Mais, il n’y a pas de problème de financement des retraites. Il existe un fonds de réserve doté de plus de 30 milliards, les systèmes de retraites complémentaires ont eux aussi des fonds de réserves (116 milliards). Au bas mot, on arrive à 150 milliards de réserves. 

    Les 500 plus grandes fortunes de France ont gagné 20 % de plus en deux ans. Pourquoi ne pas les taxer un peu plus ? 

    Les 1 % les plus riches cotisent proportionnellement moins sur l’ensemble de leurs revenus alors qu’ils profitent plus longtemps du système de retraite. En effet, il faut rappeler qu’il existe un écart de 13 ans entre l’espérance de vie des plus riches et des plus pauvres, selon l’INSEE. 

    L’ARAC appelle chacune et chacun à exprimer, à partir du 17 décembre, avec détermination son mécontentement, ses exigences, sa colère en participant aux manifestations et rassemblements partout en France. 

    L’ARAC souhaite que ses sections locales et comités départementaux deviennent, aux côtés des organisations et des syndicats, co-organisateurs des rassemblements et manifestations à venir. 

    Villejuif, 12 décembre 2019

    LE 17 DÉCEMBRE, TOUS ENSEMBLE, POUR UNE JOURNÉE DE LUTTE [L’appel de l’ARAC- Association Républicaine des Anciens Combattants]

     Commémoration : "ne pas oublier

     l'autre 8 mai 45."

    A cette occasion je tiens à rendre hommage à mon camarade Henri Pouillot, président de l’ARAC des Yvelines, ancien combattant en Algérie, il a notamment dénoncé la torture. C’était le 8 mai 2015 à Trappes, Henri Pouillot a profité de la venue du préfet des Yvelines dans la commune pour lui remettre un courrier afin que l’Etat français n’oublie pas ce qu’il appelle «l’autre 8 mai 45» qui s’est déroulé à Sétif en Algérie. Un rassemblement a également eu lieu ce 8 mai devant l’hôtel de ville de Paris.

     

     Patientez quelques secondes la vidéo démarre lentement. Merci

     


    « LE GOUVERNEMENT JOUE AVEC LE FEURéforme des retraites : Immense mobilisation interprofessionnelle ce mardi 17 décembre ! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Décembre 2019 à 12:25

    Ah ces décorations ! La FNACA en édite d'ailleurs, c'est rigolo. Moi je n'ai que la médaille commémorative des opérations de maintien de l'ordre (ordre colonial s'entend) et de sécurité en Afrique du Nord avec agrafe Algérie. A vrai dire je n'ai pas l'objet, même pas sous la forme de ruban. Eh non, ce n'était pas dans le paquetage, pas plus que l'écusson de mon régiment qu'on mettait à la boutonnière de son veston. Mais même si j'avais eu cette médaille commémorative en réel je ne l'aurais à coup sûr jamais arboré.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :