• Le 22 octobre 1941 les Allemands fusillaient le jeune résistant Guy Môquet... voici sa dernière lettre

    Le 22 octobre 1941 les Allemands fusillaient le jeune résistant Guy Môquet... voic sa dernièrelettre

    Guy Môquet avait 17 ans lorsqu'il a été fusillé par les Allemands, à Châteaubriant (en Loire-Atlantique).

    Né le 26 avril 1924, ce fils d'un cheminot député communiste est élève au lycée Carnot de Paris.

    Le 13 octobre 1940, il est arrêté gare de l'Est à Paris lors de la distribution de tracts clandestins. Il a alors seize ans.

    Il a d'abord été emprisonné à Fresnes et ensuite à Clairvaux avant d'être acquitté. Malgré cela, il est transféré au camp de Choisel, à Châteaubriant, où il est détenu avec d'autres militants communistes.
    Le 20 octobre 1941, le commandant des troupes d'occupation de la Loire-Inférieure, Karl Hotz, est abattu par trois jeunes communistes à Nantes. Suite à cet acte, et en guise de représailles, le chef des forces d'occupation en France annonce que 50 otages seront fusillés. 48 l'ont été, dont 27 à Châteaubriant.

    Le 22 octobre 1941, ces militants _dont Guy Môquet faisait partie_ sont conduits devant le peloton d'exécution. Il est le plus jeune du groupe. Avant sa mort, il avait écrit une lettre d'adieu à ses parents.

    Voici le texte de la dernière lettre

    du jeune résistant Guy Môquet, fusillé

    par les Allemands le 22 octobre 1941

    « Benjamin Stora : " La gauche doit défendre les minorités et cesser de se cacher derrière un universalisme abstrait "Non, les «massacres de harkis» ne sont pas un détail de l’histoire coloniale ! Par : Pierre Daum journaliste et essayiste »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter