• Le 23 mars 2022 : REVUE DE PRESSE

     

    Le 23 mars 2022

    Algérie - France : Le 19 mars sonne-t-il

     la fin de la lune de miel ?

    Le président français a présidé la cérémonie du 19 mars sans aucun officiel algérien, même l’ambassadeur de l’Algérie à Paris a boudé la cérémonie parce que les harkis y étaient.

    L’Algérie et la France ont connu un réchauffement significatif de leurs relations diplomatiques ces dernières semaines après une période de froid suite à la sortie du président français Emmanuel Macron sur l’exploitation mémorielle de la Guerre d'Algérie. Mais voilà, les différentes sorties des politiques français lors de la célébration des accords d'Évian et du cessez-le-feu de la guerre d'Algérie remettent ces questions qui fâchent sur la table.

    Ce 19 mars 2022 est arrivé dans un contexte électoral en France. Emmanuel Macron a fait le choix de ne brusquer personne. À la cérémonie qu'il a organisée à l'Élysée, le président français a certainement évoqué l'apaisement des mémoires, mais il est resté sur la vision franco-française de l'histoire commune entre les deux pays. En donnant de la place aux harkis, Emmanuel Macron a de fait exclu la présence d'officiels algériens à cette cérémonie. Ce geste pourra être interprété par Alger comme un reniement de la France de ses engagements sur la reconnaissance des crimes commis en Algérie.

    En effet, cette année, la célébration du 19 mars fut particulière. Dans sa prise de parole, Emmanuel Macron a effleuré la question de cette guerre pour d'un côté préserver ses potentiels d'électeurs de droite et d'un autre côté ne pas déclencher l'ire d'Alger.

    Le président français a présidé cette cérémonie sans aucun officiel algérien, même l’ambassadeur de l’Algérie à Paris a boudé la cérémonie parce que les harkis y étaient.

    Dans son intervention, le président français est allé jusqu'à lorgner du côté des nostalgiques de l’Algérie française, en déclarant que « cette date [du 19 mars] ne marque ni la fin de la guerre [d'Algérie], ni le début de la paix ». Emmanuel Macron rejoint les thèses défendues par la droite et l’extrême droite française. Des déclarations qui peuvent être à l'origine de nouvelles tensions avec l’Algérie.

    Le ton offensif de l'Algérie

    Le chef de l'État algérien, Abdelmajid Tebboune, a célébré cette date appelée en Algérie « fête de la victoire ». Dans son discours prononcé le 18 mars, Abdelmadjid Tebboune a choisi un ton offensif sur certaines questions. Il a notamment rappelé les points de divergences avec la France en soulignant le retard pris par la récupération des archives de la guerre. Le chef de l'État algérien a également soulevé la question de l’indemnisation des victimes des essais nucléaire, ainsi que celle des disparus.

    Ainsi, la célébration du 19 mars a remis sur le tapis les divergences de fond entre l’Algérie et la France. En célébrant cette journée chacun de son côté, l’Algérie et la France démontrent encore une fois que leurs relations restent fragiles. Cette célébration qui, du côté français, a l'allure d'un événement pour réconcilier surtout les Français entre eux en ignorant l’Algérie, peut donc sonner le glas d'une période de stabilité dans les relations diplomatiques entre les deux pays.

    SOURCE : https://observalgerie.com/2022/03/21/politique/algerie-france-le-19-mars-sonne-t-il-la-fin-de-la-lune-de-miel/ 

    Saint-Front-sur-Lémance : Le 19 mars a été commémoré dans la vallée

    Les décorés du 19 mars avec les maires. © Crédit photo : Michel Debiard 

    Soixante ans après, le comité FNACA de la Vallée de la Lémance a commémoré le cessez-le-feu du 19 mars 1962 en Algérie. Outre les anciens combattants, on notait la présence de l’ensemble des maires des vallées de la Lémance et de la Briolance et de nombreux habitants. Après le discours d’accueil de Marie Costes, maire de Saint-Front-sur Lémance, et la lecture de ceux de la ministre et de la FNACA, Claude Blot, responsable local de la fédération, lisait un témoignage poignant sur son propre vécu du 19 mars avec « des explosions de joie » et des événements qui ont suivi : « Des combats de rue avec des blessés et des morts dus à des nostalgiques de l’Algérie française et aux généraux de l’OAS ». Rendant hommage à tous les soldats et civils tués, il rappelait « avoir dû (son) salut à des soldats du FLN ».

    SOURCE : Saint-Front-sur-Lémance : Le 19 mars a été commémoré dans la vallée (sudouest.fr) 

     

    Claude Blot pour avoir mentionné la responsabilité des nostalgiques de l’Algérie française et les généraux de l’OAS et le fait que des soldats du FLN vous ont sauvé la vie.

    Michel Dandelot

     

    Guerre d'Algérie : le viol des femmes

     un sujet encore tabou

    Dans la vidéo ci-dessous nous allons voir

     et entendre le témoignage de notre camarade

    Henri Pouillot

    Tabou par excellence, le viol des femmes algériennes par les soldats français a longtemps été censuré des deux côtés de la Méditerranée. Ce sont les anciens appelés, traumatisés par ce qu’ils ont vu ou ce qu’ils ont fait, qui ont témoigné les premiers. En Algérie, le sujet est toujours douloureux… et honteux. Malgré les nombreux obstacles, Florence Gaillard, journaliste à France 24 a mené l'enquête sur ce sujet encore difficile à aborder.


     

     

     

    « Merci Malika Rahal pour n’avoir pas occulté la criminelle et terroriste OASCommuniqué de presse de l'association Les Amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    2
    Mercredi 23 Mars à 09:57

    La Chaîne "France 24" a réalisé un travail remarquable autour de la commémoration du cessez-le-feu en Algérie.

    1
    Mercredi 23 Mars à 09:20

    Situation toujours confuse !

    Va-t-on reconnaître que le colonialisme était nocif et la guerre menée pour tenter de le perpétuer atroce ?

    Va-on enfin reconnaître qu'outre le tort fait aux Algériens ce conflit à fait des victimes, touchées à des degrés divers, parmi les Français ?

    Il me parait nécessaire de clarifier ces points essentiels du travail de mémoire.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :