• Le Chiffon rouge, chanson de lutte et d'espoir, a 41 ans « Accroche à ton cœur un morceau de chiffon rouge, une fleur couleur de sang » Je vous l’offre pour ce 1er mai 2018

     

    Avant de partir pour le défilé du 1er mai... juste une petite photo, dans un coin de mon jardin où j'ai cueilli un brin de muguet... Je me souviens, il y a très longtemps... le 1er mai 1962, j'étais à côté d'Aïn Sefra (Algérie) dans la palmeraie de Tiout... Là-bas je n'ai pas vu de muguet aux clochettes blanches, ni de lilas aux fleurs violettes claires et foncées, ni d'acacias aux fleurs jaunes, mais j'ai vu des palmiers-dattiers, j'aurai préféré ne jamais voir et manger ces dattes là... mêmes très succulentes... elles avaient le goût de la misère et de la guerre...

    Le Chiffon rouge, chanson de lutte et d'espoir, a 41 ans  « Accroche à ton cœur un morceau de chiffon rouge, une fleur couleur de sang » Je vous l’offre pour ce 1er mai 2016

    Le Chiffon rouge, chanson de lutte et d'espoir, a 41 ans  « Accroche à ton cœur un morceau de chiffon rouge, une fleur couleur de sang » Je vous l’offre pour ce 1er mai 2018

     

    Le Chiffon rouge, chanson de lutte et d'espoir, a 41 ans  « Accroche à ton cœur un morceau de chiffon rouge, une fleur couleur de sang » Je vous l’offre pour ce 1er mai 2018 plein d’incertitudes pour l’avenir...

     

    Le Chiffon rouge, chanson de lutte et d'espoir, a 39 ans  « Accroche à ton cœur un morceau de chiffon rouge, une fleur couleur de sang » Je vous l’offre pour ce 1er mai 2016

     

    Paroles : Maurice Vidalin.
    Musique : Michel Fugain
    .
     


    C'est, en 1977, lors d'une grande fête populaire au Havre, intitulée "Un jour d'été dans un Havre de paix", qu'est née la chanson "Le chiffon rouge". Interprétée par Michel Fugain, elle sera adoptée par les mineurs lorrains en lutte contre les licenciements massifs dans la sidérurgie et deviendra vite célèbre dans le milieu ouvriers.

     

    Le Chiffon rouge 

    Accroche à ton cœur un morceau de chiffon rouge
    Une fleur couleur de sang
    Si tu veux vraiment que ça change et que ça bouge
    Lève-toi car il est temps

    Allons droit devant vers la lumière
    En levant le poing et en serrant les dents
    Nous réveillerons la terre entière
    Et demain, nos matins chanteront

    Compagnon de colère, compagnon de combat
    Toi que l'on faisait taire, toi qui ne comptais pas
    Tu vas pouvoir enfin le porter
    Le chiffon rouge de la liberté
    Car le monde sera ce que tu le feras
    Plein d'amour de justice et de joie

    Accroche à ton cœur un morceau de chiffon rouge
    Une fleur couleur de sang
    Si tu veux vraiment que ça change et que ça bouge
    Lève-toi car il est temps

    Tu crevais de faim dans ta misère
    Tu vendais tes bras pour un morceau de pain
    Mais ne crains plus rien, le jour se lève
    Il fera bon vivre demain

    Compagnon de colère, compagnon de combat
    Toi que l'on faisait taire, toi qui ne comptais pas
    Tu vas pouvoir enfin le porter
    Le chiffon rouge de la liberté
    Car le monde sera ce que tu le feras
    Plein d'amour de justice et de joie

     

    « Ouvéa : ultimes révélations sur un crime colonialL'Université de Rouen Normandie présente "L'impossible commémoration de la guerre d'Algérie" (De 1962 à nos jours), par Rémi Dalisson »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter