• Le coup de force raté du #shérif# de Béziers *** MISE A JOUR : Le point de vue de Jacques CROS


     Le coup de force raté du #shérif# de Béziers

    Le coup de force raté du #shérif# de Béziers


    Ceint de son échappe tricolore comme ses adjoints qui l'accompagnaient, Robert Ménard, maire d'extrême droite de Béziers, a tenté de déloger une famille syrienne qui a trouvé refuge grâce à des associations biterroises, dans un logement vacant de la Devèze à Béziers.

    Malgré la présence de sa police municipale (en gilet pare balle) il n'a pas pu arriver à ses fins, d'une part parce que sa démarche était illégale (l'office HLM de Béziers dépend de l'agglomération et pas de la mairie) d'autre part, parce qu'on ne peut expulser un étranger sans un jugement.

    SOURCE : http://www.lamarseillaise.fr/herault/flash/41663-le-coup-de-force-rate-du-sherif-de-beziers

     

    Le point de vue de Jacques Cros

    De quoi il se mêle ?

     

    Publié le 13/09/2015 à 10:39 par cessenon

     

    De quoi il se mêle ?

    J’ai vu sur Internet une vidéo dans laquelle le maire de Béziers vient apostropher les réfugiés syriens qui ont été accueillis à Béziers. Son intervention fait problème à divers niveaux. Le premier c’est qu’il n’est en rien comptable des logements HLM dans lesquels ces Syriens sont hébergés. Ces appartements sont gérés par la communauté d’agglomération dans laquelle il n’a pas de responsabilité.

    La seconde c’est qu’à notre connaissance il s’agit de deux familles seulement. Nous ne sommes pas envahis par une vague de réfugiés telle que nous l’a présentée le Journal de Béziers. Sans doute s’agit-il d’une prise de position idéologique doctrinaire qui voudrait faire des étrangers les responsables de la crise économique et sociale douloureuse que nous vivons. Un tel diagnostic nous éloigne délibérément du remède ! Il fait diversion par rapport à la logique qui est en cause dans nos malheurs et qui est celle de la recherche du profit.

    Dans le même ordre d’idée sont évacuées les raisons fondamentales des guerres qui sont l’expression la plus achevée de la domination des plus forts sur les plus faibles. Domination économique et si nécessaire militaire. Des guerres qui s’accompagnent immanquablement de destructions et de misère et que l’on va tenter de justifier par des considérations qui évacuent la donnée essentielle, la recherche par le capitalisme d’une « solution », par le recours à la violence, à ses problèmes de boulimie financière.

    Nous n’avons rien à faire des gesticulations de Ménard, nous entendons faire de l’édition 2015 de la journée internationale de la Paix, fixée comme chaque année au 21 septembre, un moment privilégié de l’action contre les guerres, présentent ou qui menacent dans le contexte que nous connaissons.

    Jacques CROS

     

    BEZIERS - Après Reporter Sans Frontière : qu’est devenu Robert Ménard notre Maire ? .. par Brice Blazy

    Les derniers agissements de Robert Ménard notre Maire m’obligent aujourd’hui à prendre position.

    Comment notre Maire qui se dit fervent catholique peut-il refuser d’accueillir des réfugiés de guerre et de se mettre en scène devant une caméra pour les expulser « en direct » de logements précaires ?

    Le message du christ n’est-il pas de s’aimer les uns les autres ? Comment un chrétien peut-il refuser de tendre la main à des familles qui fuient la guerre ?

    Comment Robert Ménard peut-il avoir pendant 20 ans défendu la liberté des journalistes face à la répression et aujourd’hui montrer un tel manque flagrant d’humanité, lui, le grand donneur de leçons de moralité ?

    Le pape lui-même s’est exprimé immédiatement sur la gravité de la situation et a demandé aux chrétiens du monde entiers d’accueillir des réfugiés.

    Quelle est la réponse de Robert Ménard à cette main tendue ?

    Des affiches pour attiser la peur et la haine ?

    Quelle humanité peuvent attendre les Biterrois de ce qu’est devenu Robert Ménard ?

    Brice BLAZY Conseiller Municipal - Conseil d'Agglomération BEZIERS (12-09-15) 

     

     Le coup de force raté du #shérif# de Béziers

    Béziers : " Monsieur, vous n'êtes pas

    le bienvenu dans cette ville "

    ... ou comment profiter médiatiquement de la misère... cette vidéo ayant été tournée par l'équipe Ménard (il suffit de lire le texte d'introduction... traduit en anglais !)

    Vidéo hallucinante d'un maire qui fait très bien l'acteur et qui oublie qu'il n'a en fait pas de pouvoirs face à une situation exceptionnelle. Intimidation, menaces, humiliation...Le buzz rien que le buzz.

    Il ne lui manquait plus qu'une arme...

     

    « Intégrations sans histoires à Joigny (Bourgogne)LE RETOUR DE LA BÊTE IMMONDE »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :