• Le fils du martyr Maurice Audin obtient la nationalité algérienne

     

    Le fils du martyr Maurice Audin obtient

    la nationalité algérienne

    Le fils du martyr Maurice Audin obtient   la nationalité algérienne

    Pierre Audin et sa mère Josette Audin

    Le fils du martyr Maurice Audin, Pierre Audin vient d’acquérir la nationalité algérienne. Le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune a en effet signé un décret présidentiel publié mercredi 2 septembre au Journal officiel (JO), accordant le passeport algérien au fils du martyr, assassiné par l’armée française durant la guerre d’Algérie.

    Né à Alger pendant la guerre d’Algérie, Pierre Audin a ainsi bénéficié de la nationalité algérienne suite à un décret présidentiel, signé le 25 août dernier et paru dans le dernier journal officiel.

    « Par décret présidentiel du 6 Moharram 1442 correspondant au 25 août 2020, est naturalisé algérien, dans les conditions de l’article 11 de l’ordonnance n° 70-86 du 15 décembre 1970, modifiée et complétée, portant code de la nationalité algérienne, la personne dénommée ci-après, AUDIN Pierre, né le 28 avril 1957 à Alger (wilaya d’Alger) », peut-on lire le décret signé par Abdelmadjid Tebboune.

    Il faut noter que Pierre Audin suit de près l’actualité en Algérie. Le fils du martyr Maurice Audin, avait récemment appelé les autorités algériennes à libérer le journaliste Khaled Drareni, incarcéré depuis le 29 mars à la prison de Koléa. « Il faut libérer Khaled Drareni, par fidélité aux idéaux de l’indépendance algérienne », avait-il estimé.

    Pour rappel, le père de Pierre Audin, Maurice était un mathématicien français. Durant la guerre d’Algérie, Maurice Audin était un militant de l’indépendance algérienne et faisait partie du Parti communiste algérien. Arrêté par l’armée française au cours de la bataille d’Alger en juin 1957, Maurice Audin est ensuite assassiné.

    Ce n’est qu’en 2018, que le président Emmanuel Macron reconnaît officiellement les responsabilités de la France et de l’armée française dans l’assassinat de Maurice Audin, dont une grande place d’Alger porte le nom aujourd’hui.

    SOURCE : https://www.observalgerie.com/le-fils-du-martyr-maurice-audin-obtient-la-nationalite-algerienne/2020/

     

    « Interview Guerre d'Algérie : «On ne peut pas répondre à des questions qui ne sont pas posées»L’accès aux dossiers des disparus de la guerre d’Algérie toujours bloqué »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :