• Le livre-vérité de la sœur de Thierry Le Luron "La vie est si courte, après tout" Hommage à Thierry le Luron

    Le livre-vérité de la sœur  de Thierry Le Luron  "La vie est si courte, après tout"

    Le livre-vérité de la sœur

     de Thierry Le Luron

     "La vie est si courte, après tout"

    Le livre-vérité de la sœur  de Thierry Le Luron  "La vie est si courte, après tout"

     © CHARLES PLATIAU / AFP 

     

    En 2013 : 26 ans après sa disparition Martine Le Luron raconte son frère Thierry dans un livre intitulé "La vie est si courte, après tout".

    C'était une autre époque, une autre pudeur. Ce que l'on apprend aujourd'hui de la mort de Thierry Le Luron, c'était sa maladie, le sida. Il ne parlait pas de sa vie privée, de son homosexualité, et cette terrible pathologie était assortie de tabous, on l'appelait alors "le cancer gay". 
    Au delà de cette vérité dite, la soeur de Thierry Le Luron raconte l'homme que fut l'humoriste, son destin, sa célébrité éclair, et son talent.

    "La vie est si courte, après tout", de Martine Simon-Le Luron
    Editions Jean-Claude Lattès

    SOURCE : http://culturebox.francetvinfo.fr/scenes/humour/le-livre-verite-de-la-soeur-de-thierry-le-luron-133235

    Thierry Le Luron est né à Paris le 2 avril 1952. Il était imitateur, chanteur, humoriste et animateur. Nous pensons à lui tellement il nous a fait rire... et même ému...

        

    Le livre-vérité de la sœur  de Thierry Le Luron  "La vie est si courte, après tout"

     

    Le livre-vérité de la sœur  de Thierry Le Luron  "La vie est si courte, après tout"

     

      Thierry nous a quitté 

      le 13 novembre 1986 

    trente-deux ans déjà 

      le temps passe si vite 

      que ce petit Géant du music-hall 

      tirait sa révérence, en pleine gloire, 

      en pleine jeunesse, à seulement 34 ans 

     

    Nous nous souvenons aussi de Thierry Le Luron avec cette vidéo et cette chanson de Charles Aznavour " Nous nous reverrons un jour ou l'autre ". 

    Thierry Le Luron aimait cette chanson et il avait bien raison, il y a des jours où l'on se dit que Thierry le Luron nous manque. 

    " Nous nous reverrons un jour ou l'autre, à Noël comme à la Pentecôte " a écrit Charles Aznavour. 

     

          

     

    « "Merci mon colonel" L'hommage de Robert Badinter à Arnaud BeltrameJe suis solidaire des grévistes... »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :