• Le Pouvoir les a appelé « les barbares » UN AN DE RÉVOLTE POPULAIRE, HOMMAGE AUX GILETS JAUNES

     

    Le Pouvoir les a appelé « les barbares »

    Le Pouvoir les a appelé « les barbares »  UN AN DE RÉVOLTE  POPULAIRE, HOMMAGE  AUX GILETS JAUNES

     

    UN AN DE RÉVOLTE

     

    POPULAIRE, HOMMAGE

     

    AUX GILETS JAUNES

     

    Ils voulaient la fin des oppressions, la fin des tyrannies, la fin du glaive, la liberté, l’égalité, la fraternité, le pain pour tous. Ils semblaient des barbares, et ils étaient des sauveurs… et le 5 décembre ils rejoindront tout simplement le Peuple qui se réveille pour obtenir un monde meilleur. Ce sera une deuxième année de combat qui va commencer...

    Les sauveurs ont mieux compris aujourd'hui ce que veut le Pouvoir comme tous les Pouvoirs précédents… Garder le pouvoir, garder « leurs » privilèges (et cela pour "leurs" générations à venir).

    Ils feront tout pour nous détruire d'une manière où d'une autre. Ils ont bien compris que les (bon citoyens dociles) ne sont là que pour les servir. Ils ont trop à perdre (l'occasion est trop belle). D'où le fait qu'ils commencent à taper très fort.

    Ils ont compris que les gens se réveillent. Ils passent à la vitesse supérieure... "Tuer" pour régner… Matraquer pour régner… Emprisonnés pour régner... Ils sont sans pitiés.

    Le citoyen doit travailler, payer et surtout la fermer.

    Les sauveurs espèrent qu'un jour le système sera juste renversé… et disent «  Nous pouvons vivre dans la dignité et dans la paix. Ce ne sera pas facile... Force et honneur à tous. » 

     

    « Article de “Valeurs Actuelles” jugé antisémite : Benjamin Stora reçoit le soutien de centaines d'intellectuelsLE VIVRE-ENSEMBLE EN DANGER QUE CACHE LE DÉBAT SUR LE VOILE ? »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :