• Le regard du pouvoir algérien sur la guerre d’Algérie

     

    Le regard du pouvoir algérien sur la guerre d’Algérie

    Le regard du pouvoir algérien sur la guerre d’Algérie

     

    Réconcilier les mémoires entre Alger et Paris sur la période de la guerre d’Algérie. Le défi est de taille. Emmanuel Macron, premier chef d’Etat français né après l’indépendance de l’Algérie, semble décidé à tendre la main. Mais quasiment soixante ans après la fin de la guerre, le point de vue algérien sur le sujet reste encore très éloigné du point de vue français. La question est sensible et très instrumentalisée politiquement.

     

     

     

    « Bernard Deschamps, ancien député, rend hommage à Yvette Maillot, sœur d’Henri Maillot qui est décédée samedi au CHU Mustapha-Pacha (Alger), à l'âge de 94 ansUne fleur pour Jean-Luc Einaudi »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Mars à 09:45

    Ne confondons pas ce qui est en débat  avec la remise du rapport de Benjamin Stora. Il ne s'agit nullement de porter jugement sur la situation sociale et économique actuelle de l'Algérie mais sur le colonialisme et la guerre menée pour tenter de le perpétuer.

    De ce oint de vue je trouve positive la déclaration de Macron, alors candidat à l'élection présidentielle selon laquelle le colonialisme est un crime contre l'humanité. Cela nous change de la chape de plomb qui a couvert cette période de notre histoire.

    Qu'il y ait à préciser certains aspects, à combler certaines lacunes, nous en convenons. Le mot repentance évoque un acte religieux dont personnellement je n'ai que faire. D'autant que comme de nombreux autres appelés du contingent je n'étais pas volontaire pour participer à ce conflit. Comme me l'avait eu dit Henri Alleg "S'il n'y avait eu que des volontaires, il n'y aurait pas eu grand monde !"

    L'essentiel est que la vérité jaillisse enfin de ce que nous vivons. Et c'est d'autant plus précieux qu'elle a des incidence dans la politique internationale d'aujourd'hui des puissances impérialistes que dans les consciences des citoyens imprégnées de racisme et de xénophobie.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :