• LE SABLE DE LA MEMOIRE Par Bernard Deschamps

     

    LE SABLE DE LA MEMOIRE 

    Par Bernard Deschamps

    (Photos ajoutées)

     

     Le sable de la mémoire

    Sable doré du Grand Erg

    Chaos rocheux du Tassili

    Le sable de la mémoire coule dans vos mains.

    Mains des bâtisseurs de ksour

    Mains noueuses des fellah

    Mains des tisseuses Ath Hichem

    Mains des joailliers Ath Yeni

    Mains aux ongles arrachés

    des martyrs de Novembre.

    Le sable de la mémoire s’écoule de leurs mains.

    Le Peuple des Ombres accompagne mes pas

    Le long des rampes des rues d’Alger

    Dans les ruelles mystérieuses de la vieille Casbah.

    Le sable de la mémoire s’écoule dans nos mains.

    Le sable et la chaux des murs de Serkadji

    N’étouffaient pas le cri

    Vive l’Algérie  

    Des suppliciés de l’aube du 19 juin.

    Le sable de la mémoire est gorgé de leur sang.

    Des cimes du Djurdjura aux gorges de Kherrata

    Terre meurtrie, Ô Djazaïr !

    Votre voix toujours présente dit

    Ne nous oubliez pas.

    Le sable de la mémoire s’écoule de tes mains

    Sans jamais se tarir

    Peuple qui tant souffrit et jamais ne céda.

    Le sable de la mémoire court sur les plages

    De Jihel aux Andalouses parmi les parasols

    aux si vives couleurs

    Les enfants jouent dans le sable qui leur dit les souffrances

    des crevettes Bigeard.

    Le sable de la mémoire repose dans nos mains.

    SOURCE : http://www.bernard-deschamps.net/2015/06/le-sable-de-la-memoire.html

    « La France, les Arabes et Albert Camus, chantre essentiel du droit du solD'autres paroles à Béziers »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :