• Les 60 "idiots utiles" du Président

     

    Les 60 "idiots utiles" du Président

     

    PAR HILLEL ROGER
    Les 60 "idiots utiles" du Président

    Une soixantaine de parlementaires, pour l'essentiel des députés LaREM, ont lancé une consultation pour penser « Le jour d'après ». Ils se réclament du « plan de sauvegarde mis en oeuvre par le gouvernement », dont ils soutiennent « la réactivité et l’efficacité. »

    Il est fait grand cas, ces temps-ci, d'un collectif d'une soixantaine de parlementaires qui a lancé, via une plate-forme, une consultation pour penser « Le jour d'après ». Ce sont plus précisément, comme j'ai pu le vérifier, 63 parlementaires dont 41 sont des députés En marche, 8 du PS, 3 de EELV, et pour compléter, quelques députés du Modem, de l'UDI et du Mouvement radical social et libéral. Aussi est-il piquant de les voir se vanter, dans leur texte de présentation, d'être des « Parlementaires de différentes sensibilités politiques ».

    Qui peuvent-ils abuser, dès lors qu'ils se réclament « du plan de sauvegarde mis en oeuvre par le gouvernement, dont nous soutenons la réactivité et l’efficacité. » ? Un tel parrainage devrait suffire à délégitimer leur initiative. Ils auraient donc occulté les décisions et déclaration chaotiques et irresponsables qui se sont succédé depuis près de trois mois de la part d'Emmanuel Macron, d’Édouard Philippe et de ses ministres. Rappelons que ces parlementaires ont voté sans sourciller la loi du 23 mars 2020 portant sur l'urgence sanitaire, mais dont on sait qu'elle donne au gouvernement des pouvoirs exorbitants hors de tout contrôle citoyen et parlementaire.

    Et, aujourd'hui, ils ne manquent pas de toupet en prétendant « soumettre au débat public nos premières pistes de solutions et pour permettre à tous de contribuer et de les enrichir. » Mais, que ne l'ont-ils fait, dès janvier, lorsque la crise sanitaire pointait son nez, pour consulter les Françai.se.s sur les mesures à prendre ? Que ne l'ont-ils fait, lorsque il était devenu évident que la catastrophe sanitaire était en train de s'installer durablement ? Alors que tant de bénévoles associatifs, conscients des risques, réagissaient par des actes solidaires, ces parlementaires étaient anéantis, pendus aux lèvres de Macron. Leur état de sidération était tel, qu'il leur a fallu pas moins de trois semaines pour donner corps à son injonction livrée dans son allocution du 16 mars, selon laquelle « Le jour d’après, quand nous aurons gagné, ne sera pas un retour au jour d’avant.  ».

    Maintenant, ils jouent les idiots utiles, les faire-valoir de leur président. Ils veulent faire croire, en quelque sorte, que leur patron vient d'avoir la révélation que « Cette crise nous aura tous transformés. Elle a violemment révélé les failles et les limites de notre modèle de développement, entretenu depuis des dizaines d’années. »

    La ficelle est tellement énorme, qu'il n'échappera à personne que cette soixantaine de parlementaires se sont lancés dans une opération politicienne du plus mauvais goût.

    Roger Hillel 10 avril 2020

    Professeur d'université à la retraite, journaliste au Travailleur catalan, auteur du livre "la triade nostalgérique: stèle, mur, musée de Perpignan" Edition Alter Ego
    Perpignan - France

    Les 60 "idiots utiles" du Président

     

    « Christophe Castaner, relisez Maurice Grimaud !« Il faut sortir la France du confinement » : Les Echos à la solde des industriels »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Avril à 10:16

    Super Hillel. J'ai repiqué sur mon blog. Salut Michel.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :