• Les décevantes propositions du président MACRON dévoilées ’’Tout ça pour ça’

    Les décevantes propositions

    du président MACRON dévoilées

     ’’Tout ça pour ça’’

    Les décevantes propositions  du président MACRON dévoilées ’’Tout ça pour ça’

    Le paquebot France se dirige droit sur l'iceberg et va se fracasser

     sur les glaces de l'incompréhension.

     

    Jupiter n'a pas encore tonné ses réponses, mais plusieurs médias dont l'AFP ayant eu copie de son allocution, on a en gros les éléments des réponses qu'il va confirmer jeudi prochain, ayant pris le temps d'apprécier avant, le mouvement des gilets jaunes du 20 Avril pour moduler éventuellement ses réponses définitives. Jeudi prochain sauf nouvel imprévu, il annoncera ces mesures qui peuvent être modifiées ou étoffées, si le ballon d'essai lui parait insuffisant. Pour l'instant, on ne peut analyser que cette mouture.

    L'autisme du pouvoir que révèle cette mouture, conduira la nation au désordre, et réduira le rôle du quinquennat à éteindre les incendies qu'il a lui-même allumés.

    Le peuple de France ne supportera plus aucune réforme, aussi justifiée puisse-t-elle paraître. Le mépris avec lequel on l'a traité, l'enfumage de 4 mois de faux débats pour essayer de faire mourir à petit feu la protestation par des moyens parfois indécents, alors que les mesures à prendre étaient évidentes et à prendre immédiatement ont dissous toute confiance.

    Les Français n'étaient pas dupes, environ 70% d'entre eux savaient qu'il n'y avait rien à attendre de cette mascarade, de ces shows de campagne pour redorer un blason présidentiel flétri.

    Résultat de 4 mois de gestation

    Quelques mesurettes, sans aucune réponse à la hauteur des problèmes posés, après une dernière admonestation de Jupiter : « attention aux fausses impatiences. »

    --- Une baisse des impôts pour les classes moyennes, financées par la suppression de niches fiscales. A quelle hauteur ? Quelles niches fiscales ? Certaines ont des effets positifs. C'est le flou, et comme disait Martine Aubry « quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup »

    --- Une revalorisation des retraites inférieures à 2000 euros (par personne ou par foyer ?) par rapport à l'inflation. C'est simplement scandaleux et cynique. Les retraites sont au prorata des cotisations, du retraité, c'est un  pas une aumône, c'est le cas pour toutes les retraites, et si on ne veut pas que cette retraite soit diminuée, amputée, que le pouvoir d'achat se réduise comme peau de chagrin, il faut qu'elle progresse suivant l'inflation.

    16 millions de retraités sont concernés, et une grande majorité d'entre eux continuera à voir son pouvoir d'achat baisser. Pourquoi faire semblant de faire une faveur alors que c'est juste le résultat de retenues salariales ?

    La CSG a amputé toutes les retraites et les salaires, augmentée de 1,7% en janvier 2018, ce qui a fait pour un revenu de 2000 euros, 408 euros de moins par an.

    --- Gel de fermetures des écoles et des hôpitaux pendant 3 ans. Attention à la sémantique, l'embrouille n'est pas loin. On ne ferme pas des écoles, mais des classes, on ne ferme pas des hôpitaux, mais des services. Le piège est là, la désertification continuera.

    --- Un RIC local, on ne pouvait se moquer du monde plus ouvertement. Eventuellement petit peuple de France, vous pourrez peut-être vous exprimer sur la pertinence d'un rond-point ou le nom à donner à une rue, c'est la limite de capacité que ceux qui sont trop intelligents et subtils peuvent vous accorder.

    --- Suppression de l'ENA. Annonce ridicule qui est à mille lieues des problèmes des français. La réponse attendue par tous les français et pas seulement celles concernant les gilets jaunes, à l'approche des élections européennes, était une réponse à de véritables problémes par de véritables mesures.

    Sur les véritables grands problèmes, tels que proportionnelle pour que notre démocratie représentative mérite son nom, l'immigration, premier souci des peuples pour l’Europe, l'ISF, et d'autres sujets majeurs, ni écoute, ni référendum ni RIC. Tous ces sujets sont mis sous le tapis, on ne consent même pas à les évoquer.

    Alors, désespoir, colère, fatalisme, soumission, quelles seront les réactions à cette erreur politique majeure, la réponse ne se fera pas attendre.

    Cet autisme du pouvoir conduira à une situation semi insurrectionnelle, qui provoquera en France des difficultés économiques qui aggraveront encore les problèmes sociaux.

    Mais le pouvoir ne pourra surtout pas se plaindre de conséquences dont il est en grande partie la cause si jeudi, les propositions restent en l'état.

    SOURCE :  https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/les-decevantes-propositions-de-214419 

     

    « Mes CathédralesÀ Sedan, un rond-point nommé 19 mars 1962 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Avril à 19:10

    La vérité c'est que Macron et sa majorité n'ont pas de projet politique pour résoudre la crise socio-économique dans laquelle nous sommes englués. 

    Il leur est impossible de s'extraire de la logique du système bien que celui-ci fasse au quotidien la preuve de son impuissance à rien régler.

    Mais pour être complet ajoutons qu'ils ne sont pas les seuls dans cette situation.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter