• Menaces de mort envoyé à un élu de Béziers ! Un article de Jacques CROS

    Menaces de mort envoyé à un élu !

     

    Menace de mort envoyé à un élu ! Un article de Jacques CROS

    Oui Aimé Couquet, conseiller municipal communiste, a reçu un courrier qui ressemble tout-à-fait à des menaces de mort. On peut identifier l’expéditeur comme faisant partie de la mouvance fasciste, celle du bloc identitaire probablement.

    En tout cas la référence à l’OAS est on ne peut plus claire. L’OAS était une organisation terroriste et plusieurs de ses membres ont été condamnés par la justice et leur objectif, le maintien de l’Algérie française, par l’histoire. L’un d’eux par exemple a attenté à la vie du chef de l’Etat, d’autres ont organisé des assassinats, notamment sur la personne de Roger Gavoury, alors commissaire central d’Alger.

    Contre tout respect de la loi, leurs portraits figurent sur une stèle érigée dans le cimetière neuf de Béziers devant laquelle sont venus se recueillir le 5 juillet dernier le maire de la ville et le député de la circonscription.

    Celui qui envoie par écrit des menaces de mort à Aimé Couquet lui reproche-t-il d’avoir demandé à ce que cette stèle soit enlevée de l’espace public où elle se trouve ? L’accuse-t-on de participer et même d’aider au déroulement des manifestations contre les massacres israéliens sur Gaza ?

    C’est vrai que c’est dans le même esprit, le colonialisme génère domination, spoliation, humiliation, protestation et répression militaire ! Les Palestiniens subissent ce que les Algériens ont vécu du temps de l’Algérie française et les Français à l’époque de l’occupation par les Allemands.

    La Résistance n’avait rien à voir avec l’idéologie de l’OAS auquel se réfère celui qui s’est exprimé là-dessus. Les collabos étaient ceux qui subissaient l’oppresseur sans réagir.

    On ne peut pas brouiller les pistes indéfiniment et laisser croire que les Israéliens  sont les victimes et les étrangers, les Arabes ou les Roms en particulier, les responsables de la crise que nous connaissons.

    N’en déplaise à celui qui envoie des menaces de mort, les coupables sont ceux qui collaborent avec le capitalisme au plan national, européen et mondial. Point n’est besoin de les nommer, chacun les aura identifiés, Aimé Couquet n’en fait pas partie !

    De toute façon les menaces de mort sont dans le même registre que les appels au meurtre que nous avons connus du temps de l’OAS et, à ce titre, passibles de la justice.

     

    Jacques Cros

    « Sur la route des 8000 lieux et liens du 19-Mars-1962 : aujourd'hui à Gaillan-en-MédocManifestation pro-palestinienne : entre 14500 et 25000 personnes ont défilé à Paris sans incident parce que les vermines extrémistes n’étaient pas là »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :