• Merci Monsieur le Préfet du Rhône Michel Delpuech pour vos propos très forts et très justes contre les haineux racistes anti-islam *** Mise à jour : vidéos

     

    Pour le préfet du Rhône, les tags anti-islam

    rappellent les "méthodes"

    d'avant la Nuit de Cristal

    Le préfet lors de sa visite à la mosquée de Lyon© Capture d'écran Twitter @TLMLyon
    Le préfet lors de sa visite à la mosquée de Lyon

    Le préfet du Rhône Michel Delpuech a assimilé, lors de sa visite de la mosquée de Bron, les tags anti-musulmans découverts cette semaine dans l'agglomération lyonnaise aux «méthodes qui conduisirent les nazis à la Nuit de Cristal».

    «Je condamne [...] ces actes ignobles qui, en désignant à la vindicte votre communauté, rappellent, ni plus ni moins, les méthodes qui conduisirent les nazis à la Nuit de Cristal», a déclaré Michel Delpuech, lors d'un discours prononcé à la Grande mosquée de Lyon, où il a également demandé avec insistance aux fidèles de «lutter contre les dérives radicales» dans l'islam.

    Pogrom contre les juifs mené en novembre 1938, la Nuit de Cristal avait été présentée par les nazis comme une réaction populaire à l'assassinat à Paris d'un diplomate allemand par un juif polonais.

    Une inscription menaçante – «dehors ou la mort» – a été tracée sur le muret clôturant la mosquée de Bron, près de Lyon, dans la nuit du 19 au 20 juillet, suscitant l'indignation des représentants de la communauté musulmane locale. D'autres inscriptions racistes et anti-musulmanes ont été découvertes en fin de semaine, dans le quartier de la Part-Dieu, selon des médias locaux.

    «Les musulmans ont peur», a déclaré à la presse Kamel Kabtane, recteur de la Grande mosquée de Lyon. «Parce que je vois pour la première fois des propos de mort écrits sur les murs de nos mosquées, sur les murs de la ville.»

    «Les musulmans sont victimes de la double peine. D'un côté Daesh qui les menace et qui les tue et de l'autre des extrémistes qui veulent attenter à nos vies», a-t-il déploré, notant que plus de 30 personnes de confession musulmane sont mortes lors de l'attentat de Nice perpétré le 14 juillet par un Tunisien radicalisé, qui a fait 84 victimes. L'Etat islamique a revendiqué son action dans un communiqué publié quelques jours plus tard.

    C'est une première dans l'histoire de la République. Vendredi 22 juillet, le préfet du Rhône Michel Delpuech s'est rendu à la mosquée de Lyon pour la grande prière du vendredi. Dans un climat tendu une semaine après l'attentat de Nice, il a exprimé un message de fraternité avec tous les musulmans de France. Côte à côte, et même main dans la main, le préfet du Rhône et le recteur de la mosquée de Lyon affichent l'unité de la République, face à la menace de l'islamisme radical. Mercredi dernier, plusieurs individus avaient tagué la mosquée de Bron, en banlieue lyonnaise. Le préfet a dénoncé cet acte en le mettant en parallèle avec la nuit de cristal. Une comparaison très forte et assumée par le préfet pour mettre en garde tous les français contre les dérives de la stigmatisation.

    Désolé pour la pub... merci de patienter

    Après avoir visualisé la vidéo cliquez en bas à gauche pour l'arrêter

    t

     

    Et la Nuit de Cristal c'était quoi au fait ?

    « Halte à la guerre ! Halte à l’état de guerre. Leurs bombes, nos mortsMETZ : Un collectif honore les victimes d’un drame de l’Histoire *** Un devoir de mémoire, pour l’avenir *** Le web-documentaire "La Nuit des paras" »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter