• Michel Collon : « La France officielle celle de Macron n’est pas l’amie du peuple algérien »

     

    Amis algériens vous avez raison

     de rejeter Macron

     comme vous l’avez fait

     pour Bouteflika 

      Michel Collon : « La France officielle celle de Macron n’est pas l’amie du peuple algérien »


    Michel Collon : « La France officielle

     celle de Macron n’est pas l’amie

     du peuple algérien »

     

      Michel Collon : « La France officielle celle de Macron n’est pas l’amie du peuple algérien »

     

    Michel Collon est un journaliste et essayiste belge.

    Membre du Parti du travail de Belgique, il commença sa carrière au journal de ce parti, l'hebdomadaire Solidaire, avant de créer le collectif indépendant Investig’Action, relayé par un site Internet qu'il gère avec une équipe de bénévoles.

    Spécialisé dans l'analyse de la « désinformation médiatique », il développe dans plusieurs de ses livres le concept de « médiamensonge » ou mensonge relayé par les médias transformés, d'après lui, en organes de propagande pour faire basculer l'opinion et « justifier l'entrée en guerre d'un pays contre un autre ».

     

     

    « IMPRESSIONS D'AILLEURS : Ces étrangers sous le charme du soulèvement populaire en AlgériePaul Hairault "Des regrets" »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 9 Avril à 21:11

    Excuse-moi Michel mais un "journaliste" qui justifie la dérive autocratique de Maduro au Venezuela , se satisfait de la situation actuelle à Cuba et se fait sponsorisé par le site poutinien "Sputnik" avec des personnages aussi douteux que Chouard(*) ou Lemoine (**), ne m'inspire aucune confiance. 

    Je n'ai pas besoin de lire ceux qui appartiennent à la sphère manipulatrice de Poutine, comme Marine Le Pen d'ailleurs, pour n'avoir aucune illusion sur les méfaits du capitalisme français ou américain.

    Condamner la propagande en étant un de ses outils est pour moi le comble de la perfidie...même si nous pouvons avoir en commun certaines opinions.

    (*) Chouard qui flirte avec Alain Soral.

    (**)Lemoine, qui a justifié qu'un journaliste du Monde se fasse virer du Venezuela pour divergence d'opinion.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :