• Ne ratez pas : "Les Bleus : une autre histoire de France, 1996-2016" *** La France de la diversité attaquée par les racistes…

    Ne ratez pas : "Les Bleus : une autre histoire de France, 1996-2016" 

    Ne ratez pas : "Les Bleus : une autre histoire de France, 1996-2016" ***  La France de la diversité attaquée par les racistes…

    Les Bleus : une autre histoire de France (© Black Dynamite Production)

    Ne manquer pas de visionner cette vidéo qui n’est plus visible que 5 jours, car il n’est pas abordé que le football mais aussi la politique, mais aussi la France de la diversité attaquée par les racistes…

    Les grandes épopées des équipes nationales sont des moments de communion collective que peu d'événements sont capables de générer. L'histoire des Bleus ces vingt dernières années n'échappe pas à la règle : elle a fédéré dans la joie, comme en 1998, dans l'incompréhension comme en 2006, dans la douleur comme en 2010 ou dans l'espoir lors de l'été 2016. Elles sont des marqueurs de leur temps et de leur époque. De l'avènement de la génération Zidane en 1996, jusqu'aux larmes d'Antoine Griezmann face au Portugal en finale de l'Euro 2016, en passant par le 12 juillet 1998 sur les Champs-Elysées ou le terrain d'entraînement de Knysna en Afrique du Sud, retour sur des moments forts, entre cohésion et rupture. 

     

    Ne ratez pas : "Les Bleus : une autre histoire de France, 1996-2016" ***  La France de la diversité attaquée par les racistes…

     

    Le film revient sur la relation parfois conflictuelle que la France entretient avec son équipe nationale de football.

    12 juillet 1998. La France se trouve un slogan, "Et 1, et 2, et 3-0" , un héros, Zinédine Zidane, et un hymne, "I Will Survive", de Gloria Gaynor. L'équipe de France vient de remporter la Coupe du Monde : "Ils étaient 11 Brésiliens et nous, des millions, il était impossible de perdre", se souvient Lilian Thuram. Dans la foulée, elle gagnera aussi l'Euro 2000. Mais l'itinéraire des Bleus ne se résume pas à ces victoires, il est intrinsèquement lié à l'histoire de la société française. Les Bleus suscitent des passions, provoquent des psychodrames, cristallisent des enjeux. Récupérés par les politiques en 1998 avec l'expression « Black-Blanc-Beur », ils deviennent une sorte de symbole à qui l'on demande de pallier les maux du pays. L'équipe de France se retrouve confrontée à un débat qui agite le pays et ne le quittera plus : la question identitaire.

    Ce documentaire, passionnant de bout en bout, retrace un lien de vingt ans entre la France et une équipe nationale conspuée en 1996, vénérée en 1998 et 2000, détestée en 2010, apaisée en 2014 et admirée en 2016. Il est truffé de témoignages de joueurs (Lilian Thuram, Youri Djorkaeff, Robert Pirès, Olivier Giroud, Eric Cantona, Bernard Lama), d'entraîneurs (Aimé Jacquet, Gérard Houllier), de politiques (François Hollande, Marie-George Buffet, Daniel Cohn-Bendit), de personnalités (Omar Sy, Alain Mabanckou, Rachid Benzine), d'historiens (Yvan Gastaut)... Les 23 et les Français ? Un "Je t'aime, moi non plus" permanent.

    Ne ratez pas : "Les Bleus : une autre histoire de France, 1996-2016" ***  La France de la diversité attaquée par les racistes…

    Pour visionner la vidéo passionnante de bout en bout merci de cliquer sur le lien ci-dessous, n’oubliez pas visible encore 5 jours :

    http://www.france2.fr/emission/les-bleus/diffusion-du-04-09-2016-23h10

     

    Ne ratez pas : "Les Bleus : une autre histoire de France, 1996-2016" ***  La France de la diversité attaquée par les racistes…

     

    « Ericka Bareigts répond à Robert Ménard sur la "France blanche" (Suite de notre article précédent)Guerre d'Algérie, témoignage de Jean-Claude Vion »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter