• Nous les anciens appelés et rappelés de la sale guerre coloniale d'Algérie nous avons déjà entendu cette menace...

     

    Nous les anciens appelés et rappelés de la sale guerre coloniale d'Algérie nous avons déjà entendu cette menace...

     

    Pendant qu’à Paris et dans plusieurs villes de France des milliers de Français défilent pour ce qui est appelé " La fête à Macron "

    A 16811 km de là Emmanuel Macron conclut un discours ainsi : "La France ne serait pas la même sans La Nouvelle-Calédonie" 

    Nous les anciens appelés et rappelés de la sale guerre coloniale d'Algérie nous avons déjà entendu cette menace... «Demain, la France privée de son prolongement algérien connaîtrait une crise grave»

      

    Illustration du chemin parcouru, en 1957, les «Actualités françaises» prédisaient aux habitués des salles de cinéma d'après-guerre que l'indépendance de l'Algérie mènerait immanquablement la métropole à sa décadence: «Demain, la France privée de son prolongement algérien connaîtrait une crise grave».

     

     

     

    « «Un chien n’a qu’un but : offrir son cœur»... Rappelons-nous des chiens "Gamin" mort en Algérie et Diesel, chien d’assaut du RAID, tué au cours de l'assaut à St-Denis en 2015Vénissieux n’oublie pas : Sétif, l’autre 8 mai 1945 et aussi : En souvenir du massacre du 17 octobre 1961 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    2
    Lundi 7 Mai à 21:20

    A Marseille, on nous martelait que le port, qui en a vu d'autres depuis 26 siècles, allait péricliter...Ruine de la ville et autres catastrophes. A la place des appelés, honteusement  soulagés du modeste pécule donné par leurs parents par des commerçants peu scrupuleux, on a eu les rapatriés qui se sont établis dans cette ville et ailleurs !

    Les car-ferries tournent à plein vers Oran, Alger, Annaba, les cargos et porte-containers partent et arrivent, sans parler des paquebots de croisière, jusqu'à six par jour, de partout. Le plus grand armateur européen est libano-marseillais, CMA-CGM, et le tourisme se développe.

    Récemment une délégation commerciale de 300 hommes d'affaires s'est rendue à Alger pour développer les relations commerciales avec l'Algérie. Il serait temps pour certains de retomber sur terre, malgré tous les avantages évoqués par notre ami Jacques Cros !

     

    1
    Samedi 5 Mai à 18:25
    Sans compter toute l'activité des compagnies de navigation pour amener les appelés du contingent en Algérie ! N'oublions pas non plus la relance de l'économie avec les besoins en armes, en munitions, en matériel divers que demandait l'armée. C'était une belle époque, dommage que certains d'entre nous manquaient d'enthousiasme !
    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter