• « Nous n’irons plus sur CNews » : l’émission de Zemmour suscite une vague de boycott

     

    « Nous n’irons plus sur CNews » : l’émission

    de Zemmour suscite une vague de boycott

     

    « Nous n’irons plus sur CNews » : l’émission de Zemmour suscite une vague de boycott

    Le polémiste d’extrême droite, condamné pour incitation à la haine raciale, est starifié dans une nouvelle émission de la chaîne d’info.

     « Nous n’irons plus sur CNews tant que la chaîne prévoit de donner une audience inégalée et quotidienne à ce polémiste d’extrême droite. » A quelques heures des premiers pas d’Eric Zemmour sur la chaîne d’info, une douzaine de personnalités dénoncent dans une tribune la place accordée au polémiste condamné pour incitation à la haine raciale. Elles annoncent aussi qu’elles vont désormais boycotter CNews.

    « Ce n’est pas la pluralité des opinions que nous réfutons », écrivent Caroline de Haas (membre de #NousToutes), Maxime Combes (porte-parole d’Attac), Laurence De Cock (historienne) ou encore Guillaume Mélanie (Urgence Homophobie) dans cette tribune publiée par Mediapart ce lundi 14 octobre. 

    « Mais il y a un moment où certaines voix, d’inspiration suprémaciste, dépassent toutes les bornes, tombent sous le coup de la loi, et qu’il devient criminel de leur donner une telle audience. Le racisme, l’appel à la haine et à la violence contre les minorités sont des délits ! »« Zemmour a été condamné pour provocation à la haine. La haine ! Et les crimes contre l’humanité commis lors de la Seconde Guerre mondiale ont d’abord été des discours de haine […] »

    Ces derniers jours, plusieurs responsables politiques ont annoncé leur boycott, notamment les députées La République en Marche Fiona Lazaar et Caroline Janvier.

    Les annonceurs s’y sont mis eux aussi, cette fois au sujet de l’émission « Zemmour et Naulleau » diffusée sur Paris Première, une chaîne du groupe M6, propriété de RTL Group. Interpellés sur Twitter par le collectif « Sleeping Giants », les marques Nutella, la Maaf, la Maif, Monabanq, Groupama, le groupe PSA ont fait savoir qu’ils n’achèteraient plus de spots publicitaires.

    « Un appel à la guerre civile »

    Eric Zemmour a fait ses débuts sur CNews ce lundi 14 octobre à 19 heures, dans « Face à l’info », une émission de débats d’une heure dont il est la vedette – une décision qui a suscité une crise au sein même de la chaîne info du groupe Canal+, appartenant à Vincent Bolloré.

    « Le discours d’Eric Zemmour est, à demi-mot, un appel à la guerre civile » 

    Le 28 septembre, invité par l’ex-députée d’extrême droite Marion Maréchal, Eric Zemmour avait prononcé un discours dans lequel il dénonçait une « guerre d’extermination de l’homme blanc hétérosexuel » et appelait à « se battre » contre des musulmans assimilés à des « colonisateurs ». Ce discours « est, à demi-mot, un appel à la guerre civile », selon l’historien Gérard Noiriel. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « injures publiques » et « provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence ». 

    Valérie Trierweiler aussi

    Un peu plus tôt, Valérie Trierweiler, l’ex-compagne de François Hollande, avait elle aussi indiqué qu’elle allait boycotter CNews, une décision annoncée sur le plateau même de la chaîne d’info, face à Laurence Ferrari :

    "C’est la dernière fois que je viens dans votre chaîne puisqu’elle accueille Eric Zemmour […] La limite de la liberté, elle se situe là où commence la loi », a déclaré Valérie Trierweiler. 

    Bravo à vous, Madame de rappeler à @LaurenceFerrari que #Zemmour est un repris de justice multirécidiviste. Votre décision de boycotter @CNEWS, qui ouvre son antenne à un raciste qui prône la haine des musulmans, arabes et noirs vous honore. #

    Merci de cliquer sur ce lien pour écouter le mot de la fin de cet article que nous donnons à valérie trierweiler

    https://twitter.com/i/status/1182789196840345603 

    SOURCE : https://www.nouvelobs.com/medias/20191014.OBS19761/nous-n-irons-plus-sur-cnews-l-emission-de-zemmour-suscite-une-vague-de-boycott.html 

     

     

    « Rendre accessibles les archives de la guerre d’Algérie · PAR GILLES MANCERON"J’ai senti un rejet que je n’avais pas senti avant" : l'accompagnatrice prise à partie à cause de son voile témoigne »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :