• On vit une époque formidable *** Au secours, Reiser reviens !

     

    On vit une époque formidable

    Au secours, Reiser reviens !

    Depuis des mois, les gilets jaunes font le "pied de grue", pour obtenir des salaires décents, des revenus dignes pour ceux qui travaillent, ou une meilleure protection sociale, une meilleure assistance sociale qui est criblée de trous, à force de règlements ou de plafonds de ressources très bas. Plus d'un français sur deux encore les soutient au bout de 5 mois. Le logement et les transports sont toujours aussi chers et nos concitoyens vont chercher toujours de plus en plus loin le travail. N'en déplaise à Monsieur Macron.

    Et puis soudain, à l'occasion de l'incendie regrettable de Notre Dame de Paris, les centaines de millions pleuvent en 48h. Et encore, ce n'est que la partie émergée des fortunes françaises, accumulées par l'optimisation fiscale, ou pour certains, par des moyens détournés que la loi pourrait réprimer. Le "pognon de dingue" ressurgit soudain pour la "plus grande gloire" d'un président conduit "aux manettes" de la France, par ces mêmes riches.

    On vit une époque formidable : au petit peuple, le secours quotidien en faveur des "restos du cœur", le Secours Populaire, ATD Quart Monde. Aux grands mécènes, qui possèdent, la gloire et leur nom gravé dans le marbre. Encore un signe de l'américanisation de notre société, du placage du modèle anglo-saxon sur une France de moins en moins républicaine. Services publics privatisés, fonction publique démantelée, école à 2 vitesses, universités à 2 vitesses, protection sociale minimale et on bascule vers un régime assurantiel privé, appauvrissement général, tel est l'envers du décor ! 

    Non, décidément, on n'est pas du même monde et on ne vit pas dans le même monde que Monsieur Macron.

    Jean-Marie Bonnemayre,
    Président du CNAFAL,

    Jean-François Chalot,
    Secrétaire général

    SOURCE : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/on-vit-une-epoque-formidable-au-214433

     

    « À Sedan, un rond-point nommé 19 mars 1962Décès de l'historienne Annie-Rey Goldzeiguer spécialiste de l'Algérie »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 21 Avril à 08:47

    C'est la logique du système qui est responsable des difficultés que nous connaissons. On ne résoudra rien si on ne change pas cette logique qui est celle du profit et de l'exploitation capitaliste qu'elle induit. 

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter