• "Oui à la paix" Un article de Jacques CROS

    Oui à la paix

     

    "Oui à la paix" Un article de Jacques CROS

    Dimanche 26 juin à la fin de notre balade dominicale, nous sommes passés devant le Square de la Paix. Sur une place a été dressé un blog de marbre qui porte les dates des divers cessez-le-feu qui ont conclu les différentes guerres qui ont émaillé le 20ème siècle. Le monument a été érigé en 1987. L’inscription mentionne le 11 novembre 1918, le 8 mai 1945, le 21 juillet 1954 et le 19 mars 1962 avec pour chacune des dates mentionnées FIN de la guerre qui se conclut par un cessez-le-feu.

    Une main anonyme et criminelle a badigeonné en noir le mot FIN qui précède « GUERRE D’ALGERIE » et qui suit la date « 19 MARS 1962 ». Ainsi un trublion ne craint pas de remettre en cause le choix de paix qui mettait fin à plus de sept années d’une guerre qui avait pour objectif de maintenir un ordre colonial condamné par l’histoire.

    Naturellement nous n’avons aucun élément nous permettant d’identifier le coupable mais on imagine quelle idéologie a inspiré l’auteur d’un tel acte. Il doit selon toute vraisemblance se trouver dans les rangs des « nostalgériques ». La guerre d’Algérie a marqué la génération qui est la mienne. A l’heure où des expéditions militaires sont envoyées en divers points de la planète, où la France participe à la course à l’armement, qu’il soit conventionnel ou atomique, j’entends exprimer ma condamnation d’un tel comportement.

    L’humanité n’a pas besoin de guerre, l’inscription appelle à la commémoration de la fin de toutes celles qui ont eu lieu. Je rappelle pour la circonstance que le samedi 6 août aura lieu à Saint-Jean-de-Fos notre traditionnelle Marche de la Paix  La paix est en effet le bien le plus précieux dont doit jouir l’humanité  Il est souhaitable que le badigeon noir qui masque le mot « FIN » soit enlevé par les services municipaux.

     

    Le Square de la Paix

    et la Place du 19 Mars 1962

    avant qu'une main anonyme et criminelle ne passe 

     

    "Oui à la paix" Un article de Jacques CROS

    Oui, à Cessenon existe un Square de la Paix. Un monument assez simple, mais l’intention y est, fait d’un rocher vertical grossièrement taillé, a été érigé en 1987 dans le tènement des Plantades où les lotissements se sont multipliés au fil du temps. Ici nous sommes sur le Chemin du Moulin Neuf.

    Une plaque rappelle la fin des diverses guerres dans laquelle la France s’est trouvée engagée au cours du XX° siècle : le 11 novembre 1918 pour la première guerre mondiale, le 8 mai 1945 pour la seconde, le 21 juillet 1954 pour la guerre d’Indochine et le 19 mars 1962 pour celle d’Algérie.

    L’inscription est complétée par un appel, louable, à la fin de toutes les guerres. Evidemment le mieux serait qu’elles n’aient pas lieu. D’autant qu’avec les stocks d’armes nucléaires accumulées on ne sait pas à quoi une guerre pourrait nous conduire aujourd’hui.

    Il existe également une Place du 19 Mars 1962 aménagée sur l’emplacement de la petite maison qui abritait le logement de fonction de l’ancien chef de gare laquelle a été rasée.

     

    Jacques CROS

    Cessenon-sur-Orb

    "Oui à la paix" Un article de Jacques CROS


     

    « 1936 - 2016 : 80ème anniversaire du Front populaireHarkis : " Cicatriser les plaies " *** Dans les commentaires Pierre Daum répond à un Algérien, pseudo Canari_de_retour »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter