• Peut-on violer la loi ? Un article de Jacques CROS

    Peut-on violer la loi ? Un article de Jacques CROS

     http://cessenon.centerblog.net/

    On peut ne pas être d’accord avec une loi ? En l’occurrence on voit bien que celle de 1905, sur la Séparation des Eglises et de l’Etat, fait problème au maire de Béziers. Pourtant c’est une loi respectueuse des convictions de chacun, qu’il soit chrétien, juif, musulman ou athée. Elle considère que la religion est affaire personnelle et que la société n’a pas à gérer collectivement cette question-là. 

    Je trouve que c’est une loi sage et quand on l’a adoptée on en a fini avec une période de théocratie où une fraction avait le pouvoir. Oh, on ne s’était pas encore, et c’est toujours vrai, débarrassé du pouvoir de l’argent, mais enfin c’était un progrès par rapport à la situation antérieure ! 

    A Béziers donc, qu’il s’agisse d’une messe publique aux Arènes pour la Feria, ou de la mise en place d’une crèche dans les locaux de l’hôtel de ville,  on viole la loi. Saisi par la Libre Pensée, le Tribunal Administratif de Nantes vient de se prononcer clairement sur un cas similaire, celui de l’installation d’une crèche dans les bâtiments du conseil général de Vendée. Il nous apparait que le jugement rendu doit faire jurisprudence. 

    Deux autres violations de la loi avaient été relevées dans notre ville : 1- la non-commémoration du 19 mars1962 comme fin de la guerre d’Algérie ; 2- l’existence dans le cimetière neuf d’une stèle rendant hommage à des assassins de l’OAS condamnés par la justice. On notera d’ailleurs que ces deux violations de la loi s’inspirent de la même idéologie, celle du colonialisme sur laquelle l’histoire a tranché, dans le sens que l’on sait.

    Alors comment dit l’adage latin « Dura lex sed lex » a-t-on envie de rappeler à des édiles qui n’approuvent pas ce qui a été voté. Et de plus nous faisons appel aux hommes de bonne volonté pour mener le juste combat pour la laïcité, pour la démocratie et pour la paix.  Nous ne voudrions pas revenir à une époque opaque telle que la France en avait connue sous Pétain ! 

    On doit ajouter le projet de la municipalité de débaptiser la Rue du 19 mars 1962 qui s’appellerait Rue du Commandant Hélie de Saint-Marc dont nous rappelons qu’il avait mis son régiment, le 2ème REP, basé à Alger, aux ordres des généraux félons lors de la tentative de putsch en avril 1961. 

    Jacques CROS

    « POUR INFORMATIONS 5 décembre : Le message du nouveau secrétaire d’Etat aux anciens combattants contesté par les anti 19 mars… la guerre d’Algérie n’est pas terminée pour ces gens-là…Pour la Saint Gérald je vous propose "Les artistes sous l'occupation" (A VOIR EN REPLAY) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :