• Quand une circulaire de 1943 donnait tort à la croisade de Zemmour contre les prénoms arabo-musulmans

     

    Quand une circulaire de 1943 donnait tort

     à la croisade de Zemmour

     contre les prénoms arabo-musulmans

    Quand une circulaire de 1943 donnait tort   à la croisade de Zemmour contre les prénoms arabo-musulmans

    Voici le plus grand provocateur islamophobe mondial ZEMMOUR

    « Donner un prénom qui n’est pas français à son enfant, c’est se détacher de la France », sans oublier cette variante : « C’est une insulte à la France ! »

    Ces petites phrases vénéneuses, qui ont empoisonnent le débat public, ont été prononcées par celui qui crache continuellement son venin sur les ondes radiophoniques et la lucarne cathodique : Eric Zemmour, le nostalgique fiévreux du  parisianisme, dont l’aversion pathologique pour l’islam, ô combien rentable et utile, révèle une bêtise insondable…

    Celle qui caractérise les racistes primaires de son espèce, totalement inféodés au système et passés maîtres dans l’art de créer de toutes pièces des polémiques islamophobes.

    Aussi est-il nécessaire d’éclairer cette énième croisade hargneuse contre les prénoms venus d’ailleurs, notamment arabo-musulmans, à la lueur de l’Histoire de France, pour mieux renvoyer Zemmour à sa perfidie pleine de cynisme.

    Grâce à Kamel Mouellef, président de l’association « Déni de mémoire » et co-auteur de deux BD  “Les Résistants Oubliés” et “Turcos”, qui rendent hommage au sacrifice des soldats issus des anciennes colonies françaises pendant le cataclysme des deux guerres mondiales, une coupure de presse, d’une grande valeur historique, nous a été transmise récemment. Elle apporte un démenti cinglant aux assertions « zemmouriennes » délétères et mensongères.

    Article à l’appui (voir ci-dessous), en date du 21 octobre 1943, dans la France de Vichy dont Zemmour, d’une rare mansuétude, estime qu’elle « a sauvé des Juifs en France en sacrifiant les Juifs étrangers » dans son brûlot « Le Suicide français », au grand dam de nombreux historiens qui réfutent sa thèse « réductrice et fallacieuse », le préfet de l’Isère adressait aux « maires et autres présidents de Délégations spéciales » de son département une circulaire signée du Garde des Sceaux de l’époque. Une circulaire ayant trait à « l’attribution des prénoms d’origine arabe aux enfants issus de musulmans et nés sur le territoire de la France métropolitaine ».

    Après avoir été avisé du refus de « certains officiers de l’état civil d’inscrire sur les registres des prénoms arabes, sous prétexte qu’ils ne répondent pas à la loi en vigueur », selon laquelle « seuls les prénoms en usage dans les différents calendriers et ceux de personnages connus de l’histoire ancienne » étaient recevables, le préfet de l’Isère mettait en évidence que ce veto administratif n’avait aucun fondement légal.

    Voici ce qu’il écrivait alors : « Le prénom comme le nom étant toutefois une dépendance de l’Etat des personnes, les règles qui président à sa détermination doivent être soumises à la loi qui régit cet Etat. Dès lors, rien ne s’oppose à ce que les officiers de l’état civil défèrent aux vœux du déclarant (se conforment aux vœux du déclarant), lorsque l’enfant dont ils constatent la naissance peut exciper (peut se prévaloir) d’un statut personnel applicable aux indigènes Nord-africains ».

    En d’autres termes, dans la France de Pétain et des lois anti-juives à qui Zemmour semble étrangement trouver de bons côtés, rien ne s’opposait à ce que des enfants, nés en France et issus de foyers arabo-musulmans, s’appellent « Mohammed, Mohamed ou Muhammad »… De quoi lui faire passer l’envie de se montrer un peu trop clément envers le régime collaborationniste et antisémite de Vichy !

    Quand une circulaire de 1943 donnait tort   à la croisade de Zemmour contre les prénoms arabo-musulmans

    Quand une circulaire de 1943 donnait tort   à la croisade de Zemmour contre les prénoms arabo-musulmans

    SOURCE : https://oumma.com/quand-une-circulaire-de-1943-donnait-tort-a-la-croisade-de-zemmour-contre-les-prenoms-arabo-musulmans/?utm_medium=oumma&utm_source=pushnotification&utm_campaign=pushnotification

    Quand une circulaire de 1943 donnait tort   à la croisade de Zemmour contre les prénoms arabo-musulmans

    Zemmour tu es et resteras le plus grand cancre que la France puisse connaitre, rappelons-nous l'origine de cette honteuse histoire :

     

    « Mémoire Conférence sur la guerre d’Algérie avec le docteur en Histoire Grégor Mathias vendredi 1er février à Haguenau«On nous appelait beurettes», la lutte des filles d’immigrés en France *** Ce documentaire sera diffusé sur France 2 en mars 2019 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :