• Quelle haine crachée par le maire Didier Gonzales maire de Villeneuve-le-Roi. Quel hypocrite ! Quel menteur !

     

    Quelle haine crachée par le maire Didier Gonzales maire de Villeneuve-le-Roi. Quel hypocrite ! Quel menteur !

     

     

    Quelle haine crachée par le maire Didier Gonzales maire de Villeneuve-le-Roi. Quel hypocrite ! Quel menteur !

     

    Quelle haine crachée par le maire Didier Gonzales maire de Villeneuve-le-Roi. Quel hypocrite ! Quel menteur !

     

     

    *** Avant le vote du Conseil municipal le maire avait déjà fait retirer la plaque du 19 Mars 1962. (Voir la photo)


    Quelle haine crachée par le maire Didier Gonzales maire de Villeneuve-le-Roi. Quel hypocrite ! Quel menteur !

     

    A l‘image des revanchards nostalgiques extrémistes de l’Algérie française que sont : 

    Robert Ménard, maire (apparenté FN) de Béziers qui a débaptisé la rue du 19-Mars-1962 pour la nommer rue Elie Denoix de Saint-Marc, deJulien Sanchez, maire (FN) de Beaucaire qui a débaptisé la rue du 19-Mars- 1962 pour la nommer rue du 5 juillet 1962, HONTE  à Didier Gonzales  maire (LR) de Villeneuve-le-Roi qui vient de prendre la décision de débaptiser la place du 19-Mars-1962 pour la nommer Colonel Arnaud Beltrame.

     

     

    Lors du dernier Conseil Municipal de Villeneuve-le-Roi, les élus ont respecté une minute de silence afin de poursuivre l’hommage au colonel Arnaud BELTRAME… C’est le seul beau geste concernant la délibération que vous pourrez lire ci-dessous…

    Quelle haine crachée par le maire Didier

    Gonzales. Quel hypocrite ! Quel menteur !

    *** Hypocrite ! parce que dans ladite délibération ce fils de « pieds-noirs » nostalgérique extrémiste a volontairement censuré le nom de la place du 19-Mars-1962… Cette place qui possède ce nom depuis près de 30 ans. Cette date que ce maire de la honte refuse de prononcer est, ne lui en déplaise la fin de près de 8 années de la guerre d‘Algérie et aussi la fin de 132 ans de l’Algérie française. C’est vrai après cette date il y a eu encore des victimes par la faute de la funeste organisation criminelle et terroriste l’OAS (Organisation de l’Armée Secrète)  responsable de 2700 victimes en Algérie et en France, y compris des appelés du contingent. Pour être complet il y a eu aussi des victimes, par vengeance, du FLN… Mais après le 19 mars 1962, ce n’était plus la guerre d’Algérie mais du terrorisme par des terroristes qui ne valaient mieux que les djihadistes d’aujourd’hui.

    *** Menteur ! parce qu’il a menti à la famille Beltrame en lui demandant l’autorisation, comme lui oblige la loi, de pouvoir donner le nom d’Arnaud Beltrame à une place de la ville mais en omettant volontairement de préciser que cette place portait déjà un nom historique « 19-Mars-1962 ».

    *** Menteur ! parce qu'il a déclaré :

    Quelle haine crachée par le maire Didier Gonzales maire de Villeneuve-le-Roi. Quel hypocrite ! Quel menteur !

    Suite aux propos de notre maire Didier Gonzales sur la place du 19 mars 1962 : Nous savons de source sûre qu’aucun représentant de la famille Beltrame ne sera présent lors de l’inauguration de la place Arnaud Beltrame. Encore une fois notre maire fait preuve de mensonge pitoyable à des fins politiques. 

     


     

    Quelle haine crachée par le maire Didier Gonzales. Quel hypocrite ! Quel menteur !

    « Dans une délibération, il est proposé aux élus de nommer la place vers laquelle convergent la route d'Orly, la rue Roger-Salengro et la rue Saint-Martin : "Colonel Arnaud Beltrame" pour témoigner de son courage et de son dévouement remarquables et ainsi honorer la mémoire de toutes les victimes du terrorisme »...

    « Pour la quatrième fois depuis les 70 ans de ces crimes : des rassemblements pour « l’Autre 8 mai 1945 »Sud-Aveyron : assemblée générale des Anciens appelés d'Algérie "Ne les appelez pas anciens combattants, ne leur proposez pas de décorations... »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 13 Mai à 20:58

    Quelle duplicité...Ils se servent d'Arnaud Beltrame sans aucune considération pour lui. Ailleurs les prétextes sont divers mais le but est le même, gommer la seule date historique et officielle de l'arrêt des combats en Algérie en 1962.

    D'autres maires, la plupart FN, peuvent prendre des décisions analogues, comme à Perpignan ou à Fréjus...A surveiller. Orange et Bollène, dans le Vaucluse, sont dans les mains du couple Bompard. Le pire reste le couple infernal des Ménard !

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter