• Réconcilier les mémoires entre Alger et Paris sur la période de la guerre d’Algérie. Le défi est de taille.

     

    Réconcilier les mémoires entre Alger

    et Paris sur la période de la guerre

    d’Algérie. Le défi est de taille.

      Réconcilier les mémoires entre Alger  et Paris sur la période de la guerre  d’Algérie. Le défi est de taille.

    Emmanuel Macron, premier chef d’Etat français né après l’indépendance de l’Algérie, semble décidé à tendre la main. Mais quasiment soixante ans après la fin de la guerre, le point de vue algérien sur le sujet reste encore très éloigné du point de vue français. La question est sensible et très instrumentalisée politiquement. 

     

    « A 20 ans, Rémi, Georges, Gilles et les autres se sont retrouvés soldats, appelés au cœur de la guerre d’Algérie.Algérie : 5 questions sur les essais nucléaires français en Algérie à Jean-Marie Collin (ICAN France) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :