• "Revenir à Montluc" Première projection à Lyon, le 3 mai, au Musée Gadagne

     

    "Revenir à Montluc"

    Première projection 

    à Lyon, le 3 mai, au Musée Gadagne

     "Revenir à Montluc"  Première projection à Lyon, le 3 mai, au Musée Gadagne

    "Si je n'avais rien fait, j'aurais été complice de ceux 

    qui tuaient en Algérie au nom de ma citoyenneté française"

    Claudie Duhamel, à son procès au tribunal militaire

    de Lyon, en avril 1961

     "Revenir à Montluc"  Première projection à Lyon, le 3 mai, au Musée Gadagne

    Revenir à Montluc

    Une femme en prison pendant la guerre d'Algérie

    Agée d’à peine vingt ans, Claudie Duhamel s’engage dans un réseau de soutien au FLN, parti nationaliste en guerre pour l'indépendance de l'Algérie. Elle est arrêtée en novembre 1960 et incarcérée dans la prison lyonnaise de Montluc pendant trois ans.

    Convoquant la difficile mémoire de son incarcération, Claudie Duhamel témoigne notamment de la dernière exécution capitale d'un militant du FLN qui a eu lieu à Montluc, en janvier 1961, sous la fenêtre de sa cellule. Une expérience qui la marque à jamais.

    Son récit d'un parcours carcéral semé d'épreuves dessine le portrait d'une femme digne qui, par-delà les années, reste une militante fidèle à ses idéaux humanistes.

    Un documentaire de 70 minutes

     de Béatrice Dubell

     "Revenir à Montluc"  Première projection à Lyon, le 3 mai, au Musée Gadagne

    "Béatrice Dubell cherche et parvient à restituer le vécu de Claudie Duhamel, qui raconte le choc des exécutions de condamnés à mort, l’isolement, la façon dont il était brisé, à l’occasion des rencontres avec les avocats ou encore du procès ; elle évoque ses peurs, ses maux – en particulier la grève de la faim qui marque son corps – mais aussi ses joies et le quotidien, l’étourdissement de la libération après laquelle il faut se réhabituer à la vie du dehors. Cette approche fait tout le sel du film. Non pas que l’histoire soit absente – le récit est chronologique et les événements marquants rappelés – mais la sensibilité est bien l’apport du film à une histoire par ailleurs documentée." 

    Sylvie Thénault, historienne, spécialiste du droit et de la répression en Algérie à la période coloniale

    Musée Gadagne
    MHL - Musée de l'histoire de Lyon

    1 place du petit Collège, 
    69005 Lyon
    Mercredi 3 mai, 18 heures

    La projection sera suivie d'une rencontre avec la réalisatrice et les historien·nes  qui ont accompagné la réalisation du film.

    « TRANSMETTRE AVANT DE DISPARAÎTREMontluc, ou la mémoire à partager d’une prison palimpseste »

  • Commentaires

    1
    Lambour Jacques
    Mardi 4 Avril 2023 à 15:28

    Suite à un premier envoi de Michel (merci à lui) je me suis procuré et j'ai lu "Une prison pour mémoire Montluc, de 1944 à nos jours" de Marc André. Un pavé méticuleusement documenté qui a beaucoup augmenté de volume, tant j'ai corné de pages "A relire". Un fossé restera sans doute entre mon intention de relire et la réalité des jours qui se bousculent, mais c'est juste pour vous inciter a lire cet ouvrage. Surtout vous, qui vous intéressez à la guerre d'Algérie.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :