• Robert Ménard instrumentalise la mémoire du père Jacques Hamel, Noureddine Aoussat, professeur et imam, lui répond :

    Il y a quelques jours j'avais mis en ligne un article dont l'un des passages était, à peu près, ce qui suit mais je n'avais pas vu encore la vidéo que vous pourrez visionner à la fin :

    Non ! M. Ménard, nous ne croyons pas à votre sincérité dans l'inauguration d’une promenade Jacques-Hamel, à Béziers… Nous ne vous croyons pas, vous et toute la meute d'extrême droite,  vous stigmatiser les musulmans… vous avez même été condamné par la Justice de la France pour "provocation à la haine et à la discrimination" pour avoir déclaré qu'il y avait trop d'enfants musulmans dans les écoles de votre ville. En passant je vous dirai que du temps de "VOTRE"Algérie Française il y avait très peu de petits musulmans dans les écoles... Comme vos parents et la France coloniale vous ressemblaient déjà...

      Et puis le Père Jacques Hamel lorsqu’il a été appelé pour effectuer son service militaire pendant la  guerre d’Algérie a refusé de tuer d’autres hommes… donc votre Algérie française ne l’intéressait pas… et vous n'êtes pas un artisan de paix mais, plutôt un partisan de ce qui ressemble à une guerre civile... plus précisément à des affrontements interconfessionnels... 

    Béziers :

    Attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray

    Robert Ménard inaugure

    une promenade Jacques-Hamel

    Robert Ménard, maire de Béziers (Hérault), a inauguré, dimanche 23 octobre 2016, une promenade au nom du prêtre tué en juillet 2016 dans son église de Saint-Étienne-du-Rouvray.

    Roselyne Hamel évoque son frère Jacques durant la guerre d'Algérie... Merci Jacques Hamel, cette anecdote me touche profondément

    Robert Ménard a inauguré une promenade au nom du père Jacques Hamel à Béziers (Hérault). (© Ville de Béziers)

    Presque trois mois jour pour jour après son assassinat dans son église de Saint-Étienne-du-Rouvray, le 26 juillet 2016, une promenade au nom du père Jacques Hamel a été inaugurée, dimanche 23 octobre 2016… à Béziers (Hérault). Une initiative du maire de la commune, Robert Ménard, élu avec le soutien du FN, de Debout la République et du Mouvement pour la France.

    La plaque a été inaugurée en petit comité, en présence de l’archiprêtre de la ville et de représentants de la communauté juive. Si Robert Ménard a averti l’archevêque de Rouen, Mgr Lebrun, il n’y avait aucun représentant de Rouen ou de Saint-Étienne-du-Rouvray lors de la cérémonie.

    Robert Ménard instrumentalise la mémoire du père Jacques Hamel, Noureddine Aoussat lui répond :

    Le professeur et imam Noureddine Aoussat, de passage à Béziers fin décembre, s’est arrêté devant la plaque commémorative à la mémoire du père Hamel lâchement assassiné le 26 juillet 2016.

    (PS) Au cours de la vidéo vous allez entendre le bruit assourdissant d'un moteur d'une moto, c'est sûrement celle d'un ami de la meute extrémiste qui a cherché à perturber ce commentateur...

    « Saint-Étienne-du-Rouvray avec sa culture du dialogue a donné une merveilleuse leçon « du vivre ensemble » à la France entièreLe nom de Michel Durafour qui vient de décéder à l'âge de 97 ans est passé à la postérité en raison des insultes de J.-M. Le Pen "M. Durafour crématoire" »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    James
    Jeudi 27 Juillet à 20:49
    Jamais récupération ne fut aussi odieusement veule....
    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter