• Robert Ménard : l’anti-France : "Il bat les records de l'ignominie et de la connerie" "Ah si tu pouvais fermer ta gueule Ménard"

     

    Robert Ménard : l’anti-France : "Il bat les records de l'ignominie et de la connerie"

    Ma France Ménard c’est la France black-blanc-beur

    Ma France Ménard c’est la France multiculturelle

    Ma France Ménard c’est la France antiracistes 

     

    Robert Ménard : l’anti-France : "Il bat les records de l'ignominie et de la connerie"

    Robert Ménard : l’anti-France

     

     

     

    Robert Ménard : l’anti-France

    Robert Ménard a un sixième sens : il sait reconnaître les musulmans. Pour le maire de Béziers, être musulman, ce n’est pas compliqué : « ça se voit »! A Vichy, entre 1940 et 1944, on pensait aussi qu’être juif, ça se voyait. On attend désormais de Robert Ménard qu’il assume pleinement sa filiation pétainiste en proposant à chaque biterrois de savoir comment reconnaître lui-aussi les fidèles de Mahomet. Il pourrait organiser des expositions dans les MJC de sa ville pour donner le mode d’emploi. Il a bien dû conserver des exemplaires du catalogue de l’exposition « Le Juif et la France ». Il aura juste à l’adapter. Pour les moins physionomistes, Robert Ménard pourrait les aider en permettant de faire baisser les pantalons des enfants à l’entrée des écoles communales, histoire de n’en louper aucun. Le Haut-commissariat aux questions juives savait faire ça très bien. Pour être sûr que les musulmans sont bien identifiés dans la ville, le maire pourrait prendre un arrêté permettant de peindre les vitrines de leurs magasins et les portes de leurs appartements. Et pour rendre ça ludique, il pourrait lancer une application : après le Pokémon Go, le Musulman-Go. C’est bien simple, si l’ignominie se mesurait, Ménard serait mètre-étalon. 

    Mais au fait, à quoi bon savoir reconnaître les musulmans ? Et bien, Robert Ménard a la réponse : il s’agit de savoir qui est Français et qui ne l’est pas. Pour lui, être Français, ce n’est pas seulement être citoyen français mais, c’est « aussi être européen, blanc et catholique ». En vertu de ses théories raciales, exit donc les musulmans mais aussi, profitons-en, les juifs, les ultramarins, les protestants et les asiatiques qui hier dans Paris défilaient tous un drapeau tricolore à la main. Quant aux franc-maçons et aux homosexuels, personne ne doute que dans l’esprit du maire de Béziers, ils font aussi partie de la charrette. Pour lui, le registre d’état-civil redevient le registre de baptême, comme avant la Révolution. Et ne doutons pas que la loi de 1905 devra s’appliquer rigoureusement aux musulmans mais pas aux catholiques qui bénéficient d’une exemption naturelle. C’est vrai, tout de même, la France est fille aînée de l’Eglise. 

    La France de Ménard est un vrai cauchemar. C’est une France à couleur unique, à religion unique, à pensée unique et à la fin à parti unique. C’est une France qui piétine chaque matin nos valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. C’est une France qui aime la haine et exècre tout ce qui n’est pas blanc et catholique. C’est une France qui vomit les Lumières, l’universalisme et la République. C’est une France contre-révolutionnaire pétainiste qui fantasme un pays qui n’a jamais existé et qui n’existera – « Dieu soit loué » – jamais. La France de Ménard, c’est l’anti-France tout simplement parce que c’est la négation de la France.

     Alain Jakubowicz président de la LICRA

    SOURCE : http://alainjakubowicz.fr/index.php/2016/09/05/robert-menard-lanti-france/ 

    Propos de Robert Ménard : la Licra et SOS Racisme saisissent leur commission juridique

    La Licra et SOS Racisme annoncent à Europe 1 qu'elles vont saisir leur commission juridique pour étudier les propos de Robert Ménard pour qui être Français, c'est "être européen, blanc et catholique". 

    Indignées et en colère. Voilà comment réagissent les associations anti-racisme à la nouvelle sortie de Robert Ménard. Sur LCI, lundi matin, le maire de Béziers, élu en 2014 avec le soutien du Front national, a déclaré qu'"être Français, c'est aussi, comme le disait le général De Gaulle, être européen, blanc et catholique, bien sûr". Il a ensuite poursuivi sur le taux trop élevé de musulmans dans "une classe du centre-ville de chez moi", où "il y a 91% d'enfants musulmans". Enfin, il a expliqué qu'il n'avait pas vu de musulmans dans les églises de France après l'assassinat, cet été, du prêtre Jacquel Hamel, revendiqué par l'Etat islamique.

    "Il bat les records de l'ignominie et de la connerie". Les propos du maire de Béziers ont fait bondir Alain Jakubowicz, le président de la Licra (la Ligue Internationale contre le Racisme et l'Antisémtisme). "J'ai donc appris que je n'étais pas Français puisque je suis blanc mais pas catholique", explique-t-il à Europe 1."Je pense aussi à tous nos concitoyens d'outre-mer qui ne seraient donc pas Français". Alain Jakubowicz poursuit : "Moi, je ne sais pas faire mais Ménard sait lui reconnaître les musulmans. A une époque, on savait reconnaître les juifs". Pour, le président de la LICRA, "Ménard bat les records de l'ignominie et de la connerie. C'est un pétainiste qui nie les valeurs de la France et de la loi de 1905 sur la laïcité".

    L'association compte aller devant les tribunaux : "notre commission juridique va s'en saisir", a annoncé Alain Jakubowicz. La Licra a également déclaré sur Twitter avertir le Parquet. 

    "Des propos d'exclusion". La réaction est sensiblement la même du côté de SOS Racisme. Contacté par Europe 1, son président Dominique Sopo dénonce "des propos racistes, des propos d'exclusion dont Ménard est coutumier". "Il a une recherche obsessionnelle d'une forme de pureté raciale et de religion", ajoute-t-il. "Ce qu'il demande, c'est de faire en sorte de purifier le pays des juifs, des noirs, des musulmans..." Le président de SOS Racisme déplore encore "une logique de banalisation" de ce genre de propos et annonce lui aussi que la commission juridique de son association se penchera sur ce sujet.

     

     

     

    Ah si tu pouvais fermer

     ta gueule Ménard !!!

    Robert Ménard : l’anti-France : "Il bat les records de l'ignominie et de la connerie" "Ah si tu pouvais fermer ta gueule Ménard"

     

     

    « Quand l’«ami» des journalistes algériens Robert Ménard impute les crimes de l’OAS au FLNEricka Bareigts répond à Robert Ménard sur la "France blanche" (Suite de notre article précédent) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter