• Rouen : le combat de Wassim, atteint de leucémie, pour que ses parents bloqués en Algérie puissent venir à son chevet

     

    Rouen : le combat de Wassim, atteint

    de leucémie, pour que ses parents bloqués

    en Algérie puissent venir à son chevet

      Rouen : le combat de Wassim, atteint  de leucémie, pour que ses parents bloqués  en Algérie puissent venir à son chevet

    La famille de Wassim se mobilise pour que ses parents bloqués en Algérie puissent se rendre à son chevet. • © France Télévisons

    Des proches de Wassim, adolescent de 14 ans atteint d'une leucémie, se mobilisent pour qu'il puissent revoir ses parents, bloqués en Algérie. Ces derniers se sont vu refuser un visa pour se rendre au chevet de leur fils qu'ils n'ont pas vu depuis 4 ans.

    Le jeune Wassim Athmani reverra-t-il un jour ses parents ? Hospitalisé au CHU de Rouen depuis huit mois pour une récidive de leucémie, sa famille se mobilise pour faire venir ses parents d'Algérie à son chevet. Ces derniers n'ont pas vu leur fils depuis 4 ans et ne parviennent pas à obtenir de visa. En effet, "en application des articles L. 312-1 et suivants du Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile (CESEDA), l'admission sur le territoire français implique de détenir un visa sollicité auprès des autorités diplomatiques et consulaires françaises", nous indique la Préfecture de Seine-Maritime. 

    En France depuis 4 ans pour se soigner

    Il y a quatre ans, ce jeune adolescent algérien est arrivé en France accompagné de son père pour soigner une forme grave de leucémie "et voir autre chose que les hôpitaux algériens où il suivait des soins depuis deux ans", indique Hala, cousine de Wassim à l'origine du mouvement. 

    Il est certain que notre petit Wassim nous aurait quitté depuis longtemps s'il n'avait pas intégré le CHU de Rouen. Ses compagnons de chambre en Algérie sont tous décédés. 

    Hala, cousine de Wassim

    Contraint de retourner en Algérie, le papa de Wassim confie son fils à sa soeur pour qu'il puisse poursuivre les soins. "Grâce aux spécialistes, médecins et formidable personnel hospitalier, Wassim survit depuis ces 4 dernières années." En situation irrégulière, Wassim vit en France, dans l'agglomération Rouennaise, sous la tutelle de sa tante. L'adolescent de 14 ans a même été scolarisé au collège "les quelques périodes de rémission qu'il a connu". "Après deux ans de traitement ça allait bien, il avait retrouvé la forme, la chimiothérapie était terminée", indique Hala. 

    Mais depuis quelques mois, son état a empiré. Il est à nouveau hospitalisé au CHU de Rouen, depuis décembre 2020, et ses jours seraient comptés. Sa soeur, étudiante en Algérie et seule donneuse compatible a pu venir en France lui faire don de sa moelle osseuse en obtenant un visa. Ce dernier est aujourd'hui expiré mais la soeur de Wassin ne veut pas laisser son petit frère et a décidé de rester à ses côtés en situation irrégulière. 

    "On s'accroche à son dernier souhait"

    Malheureusement, Wassin a développé ce que l'on appelle un GVH, "c'est le rejet du greffon de l'autre", nous explique Hala. "Les cellules ont attaqué ses organes, ses intestins sont fortement touchés. Il ne peut plus s'alimenter seul. Il est sous morphine en permanence, c'est un traitement très lourd qui provoque des crises de douleur régulières."

    Les médecins sont très pessimistes sur l'état de santé du jeune Wassim. "Ils disent que son pronostic vital est engagé. On est très pessimiste, c'est pour ça qu'on s'accroche à son dernier souhait", poursuit Hala.

    Une mobilisation sur les réseaux sociaux

    Pour que le jeune Wassim puisse enfin revoir ses parents, ses proches ont lancé une grande mobilisation sur les réseaux sociaux à travers le hastag #wassim_athmani. "Cela a permis de faire un peu bouger les choses puisque le service des visas a enfin répondu qu’ils souhaitaient prendre contact avec le papa, retour que nous attendions depuis des mois", indique la cousine de Wassim. Ce mardi 22 juin, les choses semblents s'accélérer :"Les parents ont rendez-vous au consulat en Algérie le 30 juin."

    SOURCE : https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/rouen-le-combat-de-wassim-atteint-de-leucemie-pour-que-ses-parents-bloques-en-algerie-puissent-venir-a-son-chevet-2148079.html 

     

    « Cédric Herrou : « lutter contre l’immigration est complètement idéologique »Circulez, il n’y a rien à (sa)voir ! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :