• Spécial visite d'Emmanuel Macron à Alger du 6 décembre 2017

     

    Spécial visite de d'Emmanuel Macron à Alger du 6 décembre 2017

    EXCLUSIF. Macron à propos de la restitution des crânes : « Je la déciderai, je suis prêt »

    Emmanuel Macron est « prêt » à restituer les crânes de résistants algériens tués dans les années 1850 qui sont conservés au Musée de l’Homme à Paris. « Je souhaite qu’on ravive la relation avec le travail mémorial entre nos deux pays, que la restitution des crânes soit décidée, je la déciderai, je suis prêt », a affirmé le président français dans un entretien vidéo exclusif à TSA qui sera diffusé ce mercredi après-midi.

    Emmanuel Macron a également plusieurs autres sujets : la mémoire, les visas, la jeunesse algérienne, ouverture d’école…

     

    Entretien vidéo exclusif : Emmanuel Macron s'exprime sur TSA 

    Le président Bouteflika reçoit

    Emmanuel Macron

    18h29. Le président de la République Abdelaziz Bouteflika, s’est entretenu ce mercredi 6 décembre à Alger avec son homologue français Emmanuel Macron, en visite d’amitié et de travail en Algérie.

    L’entretien a eu lieu en présence du président du Conseil de la nation Abdelkader Bensalah, du Premier ministre Ahmed Ouyahia, du Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef  d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), du ministre des Affaires étrangères Abdelkader Messahel et du ministre des Finances Abderrahmane Raouia.

    La visite de Macron, qui s’inscrit dans le cadre du partenariat d’exception que l’Algérie et la France sont attelées à bâtir et à conforter, constitue une occasion pour les deux pays d’explorer de nouvelles voies pour renforcer leur coopération et leur partenariat et procéder à une concertation sur les questions régionales et internationales  d’intérêt commun. 

    17h48. Emmanuel Macron, a reçu, mercredi à la résidence d’État de Zeralda (Alger), le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), le Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah. 

    16h46. Emmanuel Macron a reçu le premier ministre, Ahmed Ouyahia.
    Les entretiens ont eu lieu en présence du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel et du ministre des Finances, Abderrahmane Raouia.
     

    14H19. Macron a quitté Alger-centre. Le président français a accordé un entretien vidéo à TSA qui sera diffusé aujourd’hui.

    13h45 . « C’est une page d’avenir que je viens ouvrir avec la nouvelle génération algérienne, qui doit regarder différemment la France, qui doit regarder différemment les promesses de son pays. C’est pour moi très fort », a déclaré le président Macron aux médias en marge de son bain de foule.

    13h04. Interrogé par un citoyen sur l’inconsistance de la position concernant la question mémorielle entre Macron le candidat et Macron le président, le président Macron a déclaré : « Je ne suis pas quelqu’un qui est incohérent, c’est la même personne qui vous parle ».

    Le chef de l'État français a rendu hommage à la star à son arrivée à Alger mercredi. Il se rendra aux obsèques de Johnny Hallyday avec son épouse Brigitte. 

    "C'est extrêmement douloureux pour beaucoup de nos concitoyens car ce n'était pas seulement une star mais quelqu'un qui était devenu familier. C'est un artiste populaire au bon sens du terme", a déclaré Emmanuel Macron, mercredi 6 décembre, depuis Alger, en Algérie, où il est en visite officielle. 

      


     

     

    « Mme la Secrétaire d’Etat dites bien à votre président que s’il y a eu des morts après le 19 mars 1962 c’est de la faute de l’OAS«J’effectuerai en 2018 une visite d’Etat en Algérie, en prenant plus de temps» Emmanuel Macron »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Décembre à 19:20

    Tout celà est très bides en, mais que notre président, d'une génération qui est née après la fin des colonies, ait bien à l'esprit que la France et l'Algérie sont deux grandes nations qui doivent traîter d'égale à égale...Il ne doit plus ménager les nostalgiques de l'Algérie française...La présence de Benjamin Stora à ses côtés lui permettra d'éviter toute maladresse !

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter