• Stora revient sur les massacres de 8 mai 1945

     

    Stora revient sur les massacres

    du 8 mai 1945

    Guerre d’Algérie : Stora revient sur les massacres de 8 mai 1945

    Si le 8 mai 1945 marque la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, cette date porte une toute autre signification en Algérie, notamment dans les villes de Sétif, Guelma et Kherrata où plusieurs milliers d'Algériens ont perdu la vie, victimes de la répression française. Pour évoquer cet épisode sombre qui a marqué la mémoire algérienne et amorcé les prémices de la guerre d’indépendance, Marc Perelman reçoit l'historien Benjamin Stora. Pour lui, des oppositions mémorielles perdurent.

    Stora revient sur les massacres de 8 mai 1945

    Stora revient sur les massacres de 8 mai 1945

    « Vous pouvez considérer cet article comme un moment de détente après trop d’années stressantes Il y a 77 ans, la France coloniale commettait les massacres de Sétif, Guelma et Kherrata *** Les crimes impunis »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 7 Mai à 13:35

    Je pense effectivement qu'il y a eu une avancée dans la reconnaissance de la nocivité du colonialisme et sur la nature de la guerre menée par la France en Algérie. En même temps les commémorations qui se sont déroulées en 2021 et  2022 avec le 60ème anniversaire des tragiques événements du 17 octobre 1961, du 8 février, du 19 mars, du 26 mars 1962, ont été chargés d'ambiguïtés et de confusion. Mêmes critiques par rapport à l'OAS et à l'ensemble des Nostalgériques.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :