• Sur la route des 8000 lieux et liens du 19 Mars 1962 : aujourd’hui à Buffières (Saône-et-Loire)

    Sur la route des 8000 lieux et liens du 19 Mars 1962 : aujourd’hui à Buffières (Saône-et-Loire)

    La plaque commémorative vient d’être dévoilée, apposée au pied du monument. Ph. J.-C. V. (CLP)

    Buffières (Saône-et-Loire)

    Une plaque commémorative a été inaugurée samedi matin. Une plaque pour se souvenir

    Samedi matin s’est déroulée la cérémonie d’inauguration d’une plaque commémorative apposée au pied du monument aux morts : « 1952-1962, guerre d’Algérie, combats Maroc et Tunisie, 19 mars 1962 ».

    L’événement a réuni habitants et membres du comité FNACA du Clunisois, en présence du député Thomas Thévenoud, du conseiller général Jean-Luc Fonteray et du maire Jean-Claude Prost. Une délégation des sapeurs-pompiers a également pris place aux côtés des musiciens de l’harmonie de Cluny, venus prêter leur concours à cette manifestation.

    Une date historique

    « S’il est bon de rappeler le souvenir par des cérémonies, l’objectif de la FNACA est depuis bien longtemps de fixer concrètement les faits, par des noms de rues et autres stèles dans nos villages », a déclaré dans son message le président du comité FNACA, Roland Gelet, lu par le secrétaire Georges André. « C’est une vérité : le 19 Mars 1962 est une date historique. Depuis fin 2012, l’État français reconnaît officiellement cette date comme journée d’hommage aux morts lors de la guerre d’Algérie et des combats au Maroc et en Tunisie. Nombre de lieux ont déjà été inaugurés. Et si la demande de la FNACA s’inscrit dans les directives de notre fédération, l’inauguration d’aujourd’hui est le résultat positif de l’engagement du conseil municipal de Buffières. » Le président a clos son propos en remerciant la municipalité d’avoir donné une suite favorable à la demande formulée par les adhérents FNACA de la commune, en particulier Jean-François Bonin.

    La plaque a été dévoilée par des enfants et jeunes du village, sous de chaleureux applaudissements malgré l’averse. « Nous nous sommes associés volontiers à la demande », a avoué le maire J.-C. Prost avant de rappeler les faits historiques en Afrique du Nord et d’insister sur l’utilisation massive des appelés lors de la guerre d’Algérie : « Louis Verjat, notre ancien maire et dirigeant national de la FNACA, a été de ceux-là. »

    J.-L. Fonteray a, quant à lui, exprimé sa satisfaction concernant cette nouvelle initiative et souligné la participation des anciens combattants à la vie collective et sociale. « La Nation a fait son travail avec la reconnaissance du 19 Mars, a dit pour sa part le député Thévenoud. C’est la seule date pour se souvenir et se rassembler pour l’avenir. »

     

    « Le témoignage d’une binationale *** Les binationaux que les extrémistes (genre Le Pen) n’aiment pas… Mais les casseurs ce ne sont pas les binationaux mais les islamophobes d’extrême droiteLettre d'un supporter algérien à Marine Le Pen »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :