• « T’as voulu voir le salon », la géniale parodie de Jacques Brel en temps de confinement

     

    « T’as voulu voir le salon », la géniale parodie

    de Jacques Brel en temps  de confinement

     

    « T’as voulu voir le salon », la géniale parodie de Jacques Brel en temps de confinement

    Les Goguettes, groupe auquel appartient Valentin Vander, ont publié une parodie de la chanson Vesoul de Jacques Brel, détournée sur le confinement. (©Capture d’écran YouTube)

    La reprise hilarante de la chanson "Vesoul" de Jacques Brel par le groupe Les Goguettes fait le tour des réseaux sociaux depuis mardi 21 avril 2020, affolant les compteurs.

    Valentin Vander rassure : il va bien, malgré le confinement, et aucun chat n’a été maltraité pour la reprise parodique de Vesoul, le morceau de Jacques Brel que le groupe Les Goguettes a adapté au coronavirus et à l’enfermement.

     

    « T’as voulu voir Macron et on a vu Macron… »

    Publiée mardi 21 avril 2020, la reprise a déjà dépassé les deux millions de vues sur YouTube. Cette réussite s’explique par l’humour dont cette reprise chantée par Valentin Vander déborde. « T’as voulu voir le salon », nom officiel de la parodie, s’amuse de ce qui nous angoisse : nos comportements face au confinement, la pénurie de masques, la stratégie du gouvernement…

    « C’est notre credo depuis sept ans, depuis que le groupe des Goguettes existe », rembobine Valentin pour actu Paris : « On a toujours détourné ce que disent ou ce que font nos dirigeants, c’est notre carburant principal. On se veut autant moqueurs que critiques, sans militantisme. » Un ADN bien identifiable au milieu de la chanson, au sujet du déconfinement qui tarde à venir :

    T’as voulu voir Macron et on a vu Macron… Maintenant tout est plus clair on sait ce qu’il faut faire ! Pour pas se contaminer il faut se confiner, mais pour se déconfiner il faut être immunisé, pour être immunisé faut se faire contaminer, pour se faire contaminer il faut se déconfiner, CQFD.

    Des masques en Sopalin, que Valentin « réfléchit à faire breveter », aux débats sur le professeur Raoult, en passant par la dépression devant les journaux télévisés et la délation des voisins en extérieur, tous les sujets du moment y passent.

     

    ​​ 

    « Jura. « Adieu mon ami, adieu mon camarade » : à Lons-le-Saunier un hommage discret au Dr Eric LoupiacHOMMAGE. Covid-19 : ces soignants morts sur le front de l’épidémie »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :