• Tours (Indre-et-Loire) Un mémorial pour tous les morts d'Afrique du Nord " Nous marchions main dans la main "

    Tours (Indre-et-Loire)  Un mémorial pour tous les morts  d'Afrique du Nord

    http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2014/10/17/Un-memorial-pour-tous-les-morts-d-Afrique-du-Nord-2084252 

    Après six ans de travail, les cinq associations d'anciens combattants d'AFN, ont enfin leur monument commun à Tours.

    Une foule à la mesure de l’événement : 1.300 anciens combattants d’Afrique du Nord assistaient hier à l’inauguration du mémorial de leurs frères d’armes.

    Une marée de drapeaux tricolores, tenus par 250 porte-drapeaux, 1.300 anciens combattants d'Afrique du Nord rassemblés dont un millier, acheminés de tout le département par autobus. L'assistance exceptionnelle qui assistait hier matin au dévoilement du mémorial d'Indre-et-Loire des combattants tombés en Afrique du Nord, était à la mesure de l'événement. Une foule réunie pour l'inauguration de ce monument dédié à la mémoire des 188 Tourangeaux tombés en Afrique du Nord entre 1952 et 1963.

    Pour en arriver là, il a fallu un travail de longue haleine, initié par Serge Pinon, ancien président départemental de la Fnaca, décédé l'an dernier, et des quatre autres associations d'anciens combattants d'AFN, l'UNC, la Fopac, l'Union fédérale des anciens combattants et l'Adac. En étroite collaboration avec la Ville de Tours, de nombreuses communes du département et du conseil général d'Indre-et-Loire, les cinq associations ont su œuvrer main dans la main pour constituer l'association pour ce mémorial et faire aboutir ce projet.
    C'est ce qu'ont rappelé hier matin, dans une ambiance recueillie, Jean-Louis Cerceau, président départemental de la Fnaca et coprésident de l'association pour le mémorial, et Serge Babary, maire de Tours, qui déclarait : « Les 188 noms restent gravés dans l'ardoise, dans la mémoire et nos cœurs. »

    Grande émotion dans les rangs 

    Cet acte de fraternité mettait fin – à Tours en tout cas – à un demi-siècle de querelles de chapelles, notamment sur la date de la commémoration de la fin de la guerre en Afrique du Nord. L'un des leurs, Michel Leproust, croisé dans la foule, fusilier de l'air, a eu 20 ans en Oranie du sud, où il servit pendant vingt-six mois. « Je ne pensais pas voir cela de ma vie », soupirait-il, la voix étouffée par l'émotion.

    Pascal Landré

    Mémorial : " Nous marchions

     main dans la main "

    Tours (Indre-et-Loire)  Un mémorial pour tous les morts  d'Afrique du Nord

    http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2014/10/14/Memorial-Nous-marchons-main-dans-la-main-2080801 

    Le mémorial qui a été inauguré est composé de trois blocs d'ardoise gravés.

    Nous marchons la main dans la main depuis six ans. Jean-Louis Cerceau, président départemental de Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (Fnaca) et coprésident de l'association pour le Mémorial d'Indre-et-Loire des combattants tombés en Afrique du nord ne cache pas sa satisfaction, en effet, les 187 noms (il y a trois semaines, un nouveau nom s'est ajouté aux 186 déjà répertoriés) ont été dévoilés. Inscrits pour la postérité.

    Un projet initié par Serge Pinon, grand militant de la cause des anciens combattants décédé l'an dernier, qui avait su fédérer et faire travailler ensemble la section départementale de la Fnaca qu'il présidait et quatre associations d'anciens combattants d'Afrique du nord d'Indre-et-Loire. Quand on sait les querelles fratricides qui peuvent couver entre elles d'une manière générale, on mesure le travail accompli autour de ce projet fédérateur. Dimanche, à l'occasion du congrès départemental de la Fnaca, qui s'est tenu à Jouè-lès-Tours, Jean-Louis Cerceau a salué la mémoire de son prédécesseur et l'aboutissement du projet depuis les 130 personnes présentes (1).
    Avec l'UNC, la Fopac, l'Union fédérale des anciens combattants et l'Adac, la Fnaca a ainsi constitué l'Association pour le mémorial d'Indre-et-Loire des combattants tombés en Afrique du nord pour monter le projet… et collecter les fonds. Un travail de longue haleine. « Le fond de caisse de départ a été constitué par les adhérents de nos associations », poursuit Jean-Louis Cerceau. Le conseil général et une grande partie des communes du département ont contribué au projet. Idem pour l'Office national des anciens combattants. Sans oublier des dons. Au total, le montant du projet oscille « entre 40.000 et 45.000 € », précise le président de la Fnaca, qui met en avant le « concours technique de la Ville de Tours. C'est une co-réalisation ».
    Ce jeudi matin, plus d'un millier de personnes étaient attendues et sont venues. Elles ont découvert « tous les noms des copains qui ne sont pas revenus ». Le mémorial couvre les années 1952 à 1963. Donc au-delà de la fin du conflit. « Une personne est décédée en 1963 », précise encore le président Cerceau. Et la date retenue pour l'inauguration est loin d'être anodine. Il s'agit du 16 octobre. En 1977, le soldat inconnu d'Afrique du Nord rejoignait ceux de la Grande Guerre et de la Seconde Guerre mondiale à la nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette. Encore un signe de concorde.

     (1) En Indre-et-Loire, la Fnaca compte 1.500 adhérents.

    Vanina Le Gall

     


    VIDEO. Un mémorial pour 188 anciens combattants... par lanouvellerepublique

    « 31e Congrès National de la FNACA : Rapport de la Commission "Mémoire-Histoire" *** Epervans (71) Un monument qui ne portera aucune plaque concernant les victimes de la guerre d'AlgérieCONFERENCE "Histoire - Mémoire - Armée : Le Contingent" Invitation du Comité du Breuil (71) Animation par l'historien Jean-Pierre Gaidraud. D'autres rendez-vous à Blanzy, Cluny »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :