• "Un autre monde on n'a pas le choix" Vincent Liechti *** Alger, Paris, Nice, Alep, Munich, Londres, Bruxelles, Saint-Etienne-du-Rouvray souffrent d’un cancer effrayant. Et ça continue...

    Alger, Nice, Alep, Munich souffrent   d’un cancer effrayant

    "Un autre monde on n'a pas le choix"

    Vincent Liechti

     

     

    Alger, Nice, Alep, Munich souffrent   d’un cancer effrayant


     Alger, Paris, Nice, Alep, Munich, Londres, Bruxelles, Saint-Etienne-du-Rouvray et bien d'autres lieux... souffrent  d’un cancer effrayant

    Par Rachid Boudjedra Écrivain et poète algérien

    Après la défaite de l’armée nationale afghane, soutenue par l’armée soviétique appelée en renfort par le président Najibullah au milieu des années 1980, l’armée américaine va s’installer en Afghanistan pour chasser les talibans. Rambo est arrivé ! Mais, après trente ans de guerre, le résultat américain est égal à zéro.

    Et c’est de l’Afghanistan des talibans et avec les dollars saoudiens que les terroristes algériens, formés à tuer à Kaboul et à Peshawar, ont déferlé sur l’Algérie dès le début des années 1990. L’Algérie a été ainsi le premier pays à être le laboratoire de la CIA et du roi d’Arabie pour mettre à l’épreuve cette arme nouvelle, le terrorisme islamiste.

    L’Algérie, durant dix ans, a été le premier pays à être dévasté par le terrorisme, dans l’indifférence des puissances occidentales, la France à leur tête.

    C’était l’époque ou la France croyant prendre sa revanche sur l’Algérie qui l'avait défait  en 1962. Ce sont ses services qui ont créé la fable du «Qui-tue-qui ? », qui ont innocenté les islamistes pour affirmer et aboyer pendant une dizaine d’années que les coupables des crimes atroces commis par les terroristes algériens étaient l’œuvre de l’armée algérienne et des services de sécurité.

    Aujourd’hui le terrorisme islamiste est mort (en Algérie) mais il s’est propagé en Europe et aux États-Unis. La France, la Belgique, l’Espagne, l’Angleterre, l’Allemagne et l’Amérique ont vu déferler le terrorisme aveugle, abject et immonde qu’a connu l’Algérie de 1990 à 2000.

    Aujourd’hui, c’est Nice, Paris, Bagdad, Alep, Munich qui souffrent de ce cancer effrayant. Et nous ne disons pas : « Qui tue qui ? » Et nous ne nous réjouissons pas de ces massacres odieux, comme certains se sont réjouis en Occident pour les massacres commis en Algérie pendant ce qu’on appelle la décennie verte/noire/rouge.

    Non. Nous sommes choqués. Nous sommes compatissants. Nous sommes solidaires. Mais nous sommes lucides aussi ! Parce que nous disons que l’Occident avec son OTAN, sa CIA et ses États-Unis, a semé et sème les guerres partout et depuis toujours. Et il ne fait que récolter une énorme tempête. Ce sont les pouvoirs politiques occidentaux qui sont – d’abord – responsables des massacres odieux que vivent leurs citoyens.

    Eux, ces responsables, qui ont pendu Najibullah à un arbre dans une ruelle de Kaboul.

    Eux qui ont pendu Saddam.

    Eux qui ont massacré à mort Kadhafi à coups de pierres.

    Eux qui n’ont pas compris que l’Histoire n’oublie jamais.

    Eux qui n’ont pas compris que tout crime se paye toujours.

    Eux qui n’ont pas compris que l’argent ne peut pas se gagner par le crime de guerre.

    Ce que nous voulons, nous, pacifistes et progressistes du monde, c’est que la notion même de guerre soit à jamais abolie.

    Que les dirigeants de tous les pays rendent des comptes devant leurs peuples pour crime… d’idiotie cruelle.

    Et ça continue… en afghanistan... Et c'est même pire en 2019... QU'à son début en 2001... 

    et maintenant c'est le mali... QUI TUE... 13 SOLDATS FRANçAIS SONT MORTS ACCIDENTELLEMENT... NOUS VENONS D'APPRENDRE QU'1 SOLDAT FRANçais a été grièvement blessé par une mine

    après le bourbier afghan voici le bourbier malien où la france et le seul pays européen à être tombé...

     

    "Un autre monde on n'a pas le choix" Vincent Liechti *** Alger, Paris, Nice, Alep, Munich, Londres, Bruxelles, Saint-Etienne-du-Rouvray souffrent  d’un cancer effrayant. Et ça continue...

    Pour qui ? Pour quoi ? sont-ils morts ces soldats

    français 

    puisque c’est de pire

    en pire là-bas «  Pour la Paix du Monde ? » dit 

    L’auteur de la chanson

    « paroles… paroles aurait dit dalida 

    Encore des mots toujours des mots

     les mêmes mots… 

    Des mots faciles des mots fragiles 

     

    "Un autre monde on n'a pas le choix" Vincent Liechti *** Alger, Paris, Nice, Alep, Munich, Londres, Bruxelles, Saint-Etienne-du-Rouvray souffrent  d’un cancer effrayant. Et ça continue...

     

     

    « Figures de l’engagement – M’Hamed Kaki (Association les Oranges)Retraites : pour Philippe Martinez "les syndicats sont indispensables dans ce pays" »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :