• Un bel hommage à Jean Zay *** Les extrémistes de tous poils ne pourront pas empêcher son entrée au Panthéon

    CUSSET (Loiret)

    70 ans après sa mort la mémoire de Jean Zay

    est toujours vivante

    http://www.larep.fr/loiret/actualite/2014/06/25/70-apres-sa-mort-la-memoire-de-jean-zay-est-toujours-vivante_11056748.html 

    Ce mercredi 25 juin, la ville de Cusset a rendu hommage à Jean Zay, pour les soixante-dix ans de sa mort, le 20 juin 1944.

     

    Un bel hommage à Jean Zay : les extrémistes de tous poils ne pourront pas empêcher son entrée au Panthéon

     

    Emprisonné à Riom, il avait été conduit par trois miliciens jusqu'à Vichy puis Cusset et Molles. Ils l'avaient froidement exécuté à l'abri des regards.

     

     « Ce qu’il y a de plus important, c’est ce relais qui est pris avec les enfants qui étaient là, a réagi Hélène Zay. Les derniers témoins disparaissent, une mémoire va disparaître même s’il y a des livres. Il faut que l’histoire prenne le relais. C’est extraordinairement réconfortant de voir une si belle cérémonie, avec des enfants. »

     

    Les écoliers ont chanté Le Chant des Partisans. L’un d’eux a interprété La Marseillaise, seul à la trompette. Deux élèves du collège de Cusset ont pris la parole pour saluer « un grand républicain et un grand résistant ».

     

    Un bel hommage à Jean Zay : les extrémistes de tous poils ne pourront pas empêcher son entrée au Panthéon

    Plusieurs discours ont retracé le parcours du républicain et sa fin tragique.

    « Ici, ce sont les derniers moments que notre père a vécus, a témoigné Catherine Zay. Je ne peux m’empêcher de l’imaginer, là-haut sur cette colline, à l’endroit où ça s’est passé. C’est très émouvant. »

    « Son accès au Panthéon va aider l’opinion à savoir ce qu’il a fait réellement, complète Hélène Zay. On sent ce mouvement vers lui : par rapport à l’école, aux valeurs républicaines, à ce que l’on doit faire pour la jeunesse, son nom est vraiment emblématique de ce que peut faire la République. »

     

    Un bel hommage à Jean Zay : les extrémistes de tous poils ne pourront pas empêcher son entrée au Panthéon

    Dans l'après-midi, avant plusieurs conférences et une pièce de théâtre, les collégiens cussétois ont présenté une exposition sur Jean Zay réalisée avec leurs enseignants.

     

    Un bel hommage à Jean Zay : les extrémistes de tous poils ne pourront pas empêcher son entrée au Panthéon

     

     

    « Des parlementaires algériens ont déposé une gerbe devant la plaque commémorative de la répression des manifestations nationalistes à Sétif, Guelma et Kherrata, le 8 mai 1945Visitez en avant-première le Fort de Brégançon »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :