• Un monument pacifiste en hommage aux fusillés pour l'exemple sera érigé à Chauny, dans l'Aisne

    Un monument pacifiste en hommage

     aux fusillés pour l'exemple sera érigé

     à Chauny, dans l'Aisne

    Un monument pacifiste en hommage   aux fusillés pour l'exemple sera érigé   à Chauny, dans l'Aisne

    A la fin de l’année 2018, la commune de Chauny érigera en son centre un monument rendant hommage à tous les fusillés pour l'exemple de la Première guerre mondiale. Un pas dans le combat pour leur réhabilitation, et surtout une main tendue pour son maire.

    C'est une première en France. Un monument rendant hommage aux 639 fusillés pour l'exemple pendant la Première guerre mondiale sera érigé à Chauny, dans l'Aisne, où 52 d'entre eux ont été tués. 

    Un monument à tous les fusillés


    Il aura fallu un siècle pour réhabiliter ces centaines de Poilus victimes d'une politique de terreur en réaction aux mutineries de 1917. L'association La Libre pensée a beaucoup milité pour la création de ce monument.

    "C'est un monument qui sera en pierre, d'environ quatre mètres de hauteur, qui représente les soldats au moment où ils sont fusillés" montre Nicolas Aurigny, sa présidente, le croquis préparatoire en main. "L'un est déjà tombé, l'autre semble protester contre sa destinée.

    Un geste politique ? Pour le maire de Chauny Marcel Laonde, il s'agit davantage d'une main tendue, qui évoque "des années de conflit où quand les gens allaient sur le front,  ils savaient que presque personne reviendrait. Donc à un moment, il peut y avoir quelques faiblesses".

    Le monument, qui se tiendra dans un parc au centre de Chauny, sera érigé fin 2018. Sur les 100.000 euros de coût du projet, près de la moitié de la somme a été récolté grâce aux dons.
     

    SOURCE : https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/aisne/monument-pacifiste-hommage-aux-fusilles-exemple-sera-erige-chauny-aisne-1392217.html 

     

     

    « Les journaux de guerre : 1954 * Algérie * 1962France-Algérie : 55 ans d’une relation compliquée *** La visite de tous les présidents Français en Algérie depuis l’indépendance de ce pays en 1962 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Janvier à 10:40

    Cet article évoque pour moi le "Quelle connerie la guerre !" de Prévert. Ou encore "La justice militaire est à la justice ce que la musique militaire est à la musique" sauf que je ne connais rien à la musique mais la justice miliaire j'ai été confronté à la chose !

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter