• Un rassemblement unitaire contre l'islamophobie à Béziers

     

    A Béziers, dont le maire le plus islamophobe de France,  est l’ignoble Ménard, cela me fait plaisir qu’un tel rassemblement puisse se réaliser…

    Michel Dandelot

    Un rassemblement unitaire contre l'islamophobie

    à Béziers

    Près de 500 personnes se sont rassemblées à Béziers contre l'islamophobie samedi 23 mars à l'appel des mosquées locales. © Facebook/Errahma

    Près de 500 personnes ont répondu à l’appel lancé « aux citoyens français de confession musulmane ainsi qu’à nos frères et sœurs de l’humanité » par les mosquées de Béziers pour un rassemblement contre l’islamophobie samedi 23 mars, huit jours après les attentats de Christchurch au cours de laquelle 50 musulmans ont trouvé la mort. Une minute de silence a été observée pour rendre hommage aux victimes néo-zélandaises mais également à toutes les victimes de terrorisme dans le monde. Des roses blanches ont été déposées en leur mémoire.
    Cette manifestation, qui visait, entre autres, à dénoncer la libération des discours de haine dans la société, était d'autant plus importante qu'elle a lieu dans la ville dirigée depuis 2014 par un
    Robert Ménard qui ne cesse de stigmatiser l'islam et les musulmans depuis plusieurs années.
    Les organisateurs du rassemblement, par la voix d'une jeune fille, ont porté un « cri de révolte contre la banalisation du discours et du comportement islamophobe ».
    « N’en déplaise à certains, nous sommes Français autant qu’eux ! Nous ne cherchons à remplacer personne. Nous souhaitons seulement vivre avec nos concitoyens, quelle que soit leur origine et leur confession, en toute fraternité !», a-t-on martelé. Contre le racisme et l'islamophobie, « la République reste et restera notre rempart contre ceux qui souhaitent s’attaquer à nos libertés, à nos droits et en définitive à notre sécurité ! »

    SOURCE : https://www.saphirnews.com/Un-rassemblement-unitaire-contre-l-islamophobie-a-Beziers_a26169.html

    Béziers : ils se sont unis

     contre l'islamophobie

    Un rassemblement unitaire contre l'islamophobie à Béziers

    Huit jours après les attentats de Christchurch en Nouvelle-Zélande qui a fait cinquante victimes, toutes musulmanes, un rassemblement contre l'islamophobie a été organisé, ce samedi après-midi, à Béziers.

    Près de 500 personnes se sont rassemblées sur la place du 14-Juillet, ce samedi après-midi, à Béziers. Huit jours après les attentats de Christchurch en Nouvelle-Zélande, les associations cultuelles des mosquées biterroises El Houda, Annour, du Faubourg, Errahma et celle de la communauté turque appelaient à manifester contre l'islamophobie.

    Dénoncer "ces actes barbares, cette parole politique

     qui attise la haine"

    Un appel lancé "aux citoyens français de confession musulmane ainsi qu'à nos frères et soeurs dans l'humanité".
    Un acte fort qui visait, selon les organisateurs, à dénoncer "ces actes barbares, cette parole politique qui attise la haine". 

    SOURCE : https://www.midilibre.fr/2019/03/23/beziers-unis-contre-lislamophobie,8086568.php 

    Mon camarade Jacques Cros était présent

    voici son compte rendu 

    Succès du rassemblement

     contre l’islamophobie 


    Succès du rassemblement contre l’islamophobie

     

    1-     La banderole devant la statue de Jean Moulin ;

    2-  et 3- panneau et drapeau pris dans la foule 

    4- Dépôt d’une rose ; 5- Les  responsables des cultes se donnant la main 

     

    Les Musulmans de Béziers avaient invité les citoyens épris de paix et de tolérance à un rassemblement ce samedi 23 mars sur la place du 14 juillet. Il y faisait très chaud quand vers 14 h sont arrivés les premiers participants. Si les Maghrébins étaient les plus nombreux il y avait plusieurs Européens, groupés par affinité. Le nombre de personnes présentes a été évalué à quatre cents par Midi Libre. 

    L’organisation a été parfaite. Elle a été menée de bout en bout par une jeune femme qui a rappelé le contexte de violence dans lequel nous vivons et qui s’est soldé par le drame qui s’est déroulé le 15 mars en Nouvelle Zélande. Comme cela a été souligné par plusieurs intervenants ce sont les idées de la thèse du « Grand Remplacement » qui ont armé le bras du meurtrier. 

    Il a été souligné que nous vivons en France sous le régime de la loi de 1905 qui accorde a chacun la liberté de conscience en matière de religion. Les musulmans, pas plus que les israélites, les chrétiens ou les athées ne peuvent être discriminés en raison de leurs convictions religieuses, de leur origine ou de la couleur de leur peau. Cette donnée était inscrites sur divers panneaux. 

    Les enfants ont été invités à déposer une rose jaune à l’appel de chacun des noms des personnes assassinées lors de l’attentat du 15 mars. Une minute de silence a été observée en leur hommage auquel ont été associées les victimes de Trèbes en 2018. 

    Les intervenants ont mis en exergue la volonté de paix, de dialogue, le refus de la haine de l’autre dans lequel certains sont engagés. Nous avons retenu l’allocution de Nicolas Cossange qui a dit son espoir que la cérémonie que nous venions de vivre soit retenue lors de prochaines échéances. 

    Nous souscrivons également à l’idée que c’est l’échec d’une politique au service de l’argent qui favorise l’idéologie raciste et xénophobe qui s’est développée dans notre pays. 

    Les enfants ont chanté La Marseillaise pour clore cette initiative. Une autre façon d’exprimer que chacun a sa place dans notre nation qui s’est forgée à la convergence d’événements divers et qui se poursuit au fil des temps, c’est tout simplement l’évolution. 

    Ceux qui veulent arrêter l’histoire sont anachroniques. Plus même leur archaïsme est tout simplement dangereux. On l’a vu hier avec l’antisémitisme, on le revoit aujourd’hui avec l’islamophobie. Une réponse claire à de telles dérives a été apportée ce samedi 23 mars devant la stèle de Jean Moulin comme elle l’avait été déjà le 19 février à propos de l’antisémitisme. 

    Jacques CROS 

    SOURCE : http://cessenon.centerblog.net/6573091-succes-du-rassemblement-contre-l-islamophobie?fbclid=IwAR2I9zkqQI_HmYOXgRcIo07MW81ldZ1AqZMtEnDbvx6NPuZveC6FJU6umu8 

     

    « Algérie : en France, les manifestants veulent "libérer le pays une deuxième fois"« Nous avons plus de 70 ans et nous ne voulons plus avoir peur de manifester sous la présidence d’Emmanuel Macron ! » »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Mars à 04:58
    Une réponse à l’intolérance de #groupuscules qui ne prônent que la #haine comme on vient-elle le voir en Seine-Saint-Denis avec une chasse aux #Roms des chrétiens pourtant, accuses De voler des enfants !
    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter