• Une large part d’inconscience *** Un article de Jacques CROS

     

     

    Une large part d’inconscience

    Un article de Jacques CROS

     

    SOURCE : http://cessenon.centerblog.net/6573804-Une-large-part-d-inconscience#c25823837

     

    Une large part d’inconscience *** Un article de Jacques CROS

    Révélateur : une page du diaporama 

    « Les grandes figures de l’Algérie française »

    J’ai quelques contacts avec des anciens d’Algérie. L’un d’eux a des responsabilités à la FNACA. Il est président d’un comité local. Il m’envoie fréquemment des documents, pas toujours en lien avec l’Algérie. J’en accuse réception à peu près systématiquement et pour l’occasion je joins quelques articles qui sont en ligne sur mon blog. Cela a été le cas encore ce vendredi 5 juin.

    Peu de temps après ma réponse à un premier envoi je reçois un diaporama qui présente les traîneurs de sabre qui ont conquis l’Algérie et qui développe l’idéologie colonialiste qui avait cours et qu’avait reprise l’OAS dans le but de la perpétuer. Est citée l’ADIMAD organisation fascisante de nostalgériques.

    On a droit aussi à la litanie bien connue selon laquelle de Gaulle, que personnellement j’ai toujours combattu au plan politique, serait un traître en reconnaissant qu’il n’y avait pas d’autre solution au problème de l’Algérie que celui de l’accès à son indépendance.

    Je ne sais comment réagir. Fort heureusement arrive un message d’indignation de Michel Dandelot qui a reçu le même courriel faisant l’apologie du colonialisme que moi. Ça m’aide à réagir.

    J’exprime donc ce que je pense sur la diffusion par mon correspondant, président d’un comité local de la FNACA, de ce diaporama vantant les mérites de l’Algérie française. Je suis sidéré par ce manque de clairvoyance et cette part d’inconscience qui le conduit à cibler dans son envoi des internautes qui comme mon ami Michel et moi sommes engagés pour dénoncer le colonialisme et la guerre menée pour tenter de le perpétuer.

    Je ne crains pas de dire que je me félicite de n’avoir jamais été adhérent de la FNACA avec laquelle je n’ai rien à voir. Comme j’utilise pour la réponse que je fais une liste claire sur laquelle figure le responsable du journal « L’Ancien d’Algérie » celui-ci me rétorque que la FNACA est à l’image de ceux qui ont été appelés en Algérie.

    Ils sont divers et comptent aussi bien des « pauvres gus » que des gens intelligents. Je ne me suis jamais permis de porter jugement sur le niveau intellectuel de ceux que je mets en cause. Ce n’est pas une question d’intelligence mais de conscience. Quant à être un « pauvre gus », je l’ai été autant qu’un autre pendant ces vingt-six mois accomplis avec le grade de deuxième canonnier servant tireur !

    Ce que j’ai soulevé c’est l’incapacité de la FNACA à analyser ce qu’était le colonialisme et la nature de la guerre d’Algérie pour laquelle on a enrôlé les jeunes Français qui ont eu le malheur d’avoir 20 ans à cette époque !

    Jacques Cros

     

    En effet j’ai reçu le même diaporama

    que Jacques CROS

    et comme lui je suis scandalisé !!!

    Hier 5 juin je reçois donc un courriel du dénommé Jean-François Drillien président de la FNACA de Chalon-sur-Saône présenté ainsi :

    « Documentaire que je viens de retrouver.

    Objet : Quelques "figures de l'Algérie"

    Dans le pur esprit de l'ASAF (Association de Soutien à l'Armée Française)

    Document intéressant, même si on ne partage pas la façon dont sont présentés (Les évènements et les hommes) ».

    Jfd

    « Document intéressant » écrit Jean-François Drillien donc ce président d’un Comité FNACA approuve ce document sur le fond pas sur la forme, alors à mon tour je rédige un courriel que j’envoie à plusieurs correspondants dont le rédacteur en chef de « L’Ancien d’Algérie », le voici :

    Jean-François Drillien président de la FNACA de Chalon-sur-Saône sort de son confinement, hélas je trouve qu'il l'a très mal supporté " en prenant un coup de vieux" car pour présenter un diaporama en provenance directe des nostalgiques extrémistes de l'Algérie Française sans oublier l'OAS, genre ADIMAD, ce n'est pas très digne d'un représentant de la FNACA, je pense que Ménard ou Zemmour n'auraient pas fait mieux... S'il a envoyé ce document qu'à moi cela s'appellerait de la provocation.

    Allez prenez bien soin de vous nous sommes, depuis longtemps, classés dans la catégorie la plus à risque.

    Bien cordialement

    MD

    Le rédacteur en chef de l’Ancien d’Algérie ne m’a pas répondu mais il l’a fait à Jacques Cros ainsi :

    « Cette dernière sortie sur la FNACA n’était peut-être pas indispensable.  

    La force et la légitimité de la FNACA c’est d’être le parfait reflet de ce qu’était le contingent d’appelés et de rappelés en Algérie : un assemblage de pauvres gus et de types très intelligents comme toi !!!! »

    Je remarque qu’il désapprouve à peine son adhérent Drillien dont l’intervention n’était peut-être pas indispensable.

    Et puis ce rédacteur en chef de « L’Ancien d’Algérie » se livre à une provocation hypocrite sur un ton ironique : « La FNACA est un assemblage de pauvres gus et de types très intelligents… comme toi » comme Jacques Cros.

    La FNACA je l’ai quittée lorsque je me suis aperçu que je pouvais faire partie d’un bon nombre de braves gus (comme les appelle le rédacteur en chef de l’Ancien d’Algérie) mais aussi hélas de gus moins braves qui ne se gênent pas de vanter les nostalgiques extrémistes de l’Algérie française et de l’OAS, cette organisation terroriste et criminelles responsables de 2700 victimes en Algérie et en France, d’Algériens et de Français. Des victimes comme le père de mon ami Jean-François Gavoury, Roger Gavoury assassiné les 31 mai 1961 par l’OAS. Jean-François Gavoury a reçu lui aussi le diaporama à vomir de Drillien et il écrit ce courriel :

    Un responsable de la FNACA au service

    de l'OAS !

    « Jean-François Drillien me semble avoir un comportement déviant : cela ne date pas d'hier.

    Les limites de la provocation sont non seulement atteintes mais largement dépassées.

    Mais je ne suis pas certain que l'intéressé en ait conscience, voire connaissance.

    Il pourrait en effet avoir subi un lavage de cerveau de la part de ces anciens activistes de l'OAS dont il se fait désormais ouvertement le porte-parole... à moins que sa messagerie électronique n'ait été détournée par l'un d'entre eux.

    Si tel n'est pas le cas, il convient d'envisager l'hypothèse de la sénescence : quelle cruauté ! Il ne se ressemble plus ».

    Jean-François Gavoury

    Je comprends tout-à-fait Jean-François Gavoury lorsque l’on voit dans ce diaparoma parmi 110 photos les assassins de son père Roger Gavoury.

    EXEMPLE

    Une large part d’inconscience *** Un article de Jacques CROS

    Une large part d’inconscience *** Un article de Jacques CROS

     


    « L'homme de l'autre monde n'aime pas les antiracistesVITE UNE AUTRE FRANCE CELLE-CI N’EST PAS LA MIENNE !!! Gabriel, 14 ans tabassé par les policiers ! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :