• Viol d’enfants en Centrafrique, l’immoralité de l’armée française : une tradition ! Et vous les anciens combattants de la guerre d'Algérie ça ne vous rappelle rien ?

    Viol d’enfants en Centrafrique l’immoralité de l’armée française  Une tradition ?

     

     « Le soldat français m'a dit qu’il fallait mettre son bangala (sexe) dans ma bouche » Témoignage d’un enfant abusé sexuellement par un soldat français.
     

              Lorsque des soldats de l’armée française, conditionnés par le sentiment d'impunité, de savoir que, les crimes de guerre de leurs ainés, sont restés cachés, ignorés, non qualifiés, censurés, couverts de mensonges et parfois même justifiés, sont lâchés face à des populations civiles, sans défense et sans protection, ne nous étonnons pas de voir aujourd’hui encore, les soldats de cette même armée se comporter comme leurs ainés ! Notamment les viols et tous autres abus sexuels envers des femmes algériennes, pendant la guerre d'Algérie, qui semblent se répéter aujourd’hui de façon outrageuse en Afrique, sans que l’opinion française ne s’émeuve !

              Il faut rappeler que ces abus sexuels étaient systématiques pendant la guerre d'Algérie, au point que les femmes se mettaient de la cendre et de la boue sur leurs visages et sur leurs cheveux, comme seul moyen de défense face à une armée immorale et surpuissante, à l'approche de ses soldats, pour espérer échapper au viol, le plus souvent collectif.

    th?id=JN.GgdvVQF8g5KpX5zt%2fjrbkg&w=181&

              Pourtant, beaucoup de soldats français, de retour de la guerre, les ont décrites dans le moindre détail. Ils étaient parfois une trentaine à violer une femme en même temps, parfois enceinte. On ne peut pas dire, que c’est là une version du FLN, pour les besoins de la propagande.

              Dénoncer ce genre de crime de guerre et le qualifier, ne permet pas seulement l'établissement de la vérité historique, la normalisation de la relation entre les belligérants et la reconnaissance réparatrice du statut de victime, pour la personne abusée et pour ses proches, qui continuent à en souffrir indéfiniment, mais aussi de renforcer une démarche pédagogique envers ces soldats, a priori défaillante, vis-à-vis de leurs obligations et de leurs aptitudes au respect des droits humains.

    SOURCE : http://blogs.mediapart.fr/blog/youcef-benzatat/020515/viol-d-enfants-en-centrafrique-l-immoralite-de-l-armee-francaise-une-tradition

     

    Vous allez reconnaître dans cette vidéo un président (décédé) d'une association d'anciens combattants qui minimisait les crimes de guerre de l'armée française... En effet on peut avoir honte de cette guerre coloniale...
    « POUR RIRE : Après "les deux France" voici le champion toutes catégories de la deuxième France "Tonton Cristobal est revenu" comme sa fille lui ressemble !!!Le 1er janvier 2014 nous mettions en ligne cet article : Vers une dissolution de la Fondation pour la mémoire de la Guerre d'Algérie ? Mais cette Fondation existe toujours, nous l'avons retrouvée. »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :