• « Visite de Béziers » Un article de Jacques CROS

    « Visite de Béziers » Un article de Jacques CROS

     

    « Visite de Béziers » Un article de Jacques CROS

    Visite de Béziers

    Publié le 22/03/2015 par cessenon

     

    Le Canard Enchaîné a publié un dessin humoristique signé Lefred Thouron. Il s'agit d'un routard qui, sac au dos, demande la rue du Commandant Hélie Denoix de Saint-Marc à une passante. L'interpellée lui répond «  Allez jusqu'à la place Pétain... puis à droite la rue Brasillach, puis encore à droite l'avenue Général Massu… Vous y êtes ! » 

    Oui à Béziers on revit le temps de la fascisation des esprits qu'on avait connu lors de Vichy puis au moment de la guerre d'Algérie. On débaptise une rue qui évoque la paix au profit d'un nom qui rappelle la violence du colonialisme et de son aboutissement l'OAS. 

    Ménard fait des émules et nous avons appris qu'à Beaucaire Sanchez, le maire de la ville, élu du Front National, a lui aussi le projet de changer le nom de la rue du 19 mars 1962. Ben voyons ! 

    Ah, oui pour les lecteurs qui ne sauraient pas qui était Brasillach, précisons qu'issu de l'Action Française, il a été rédacteur en chef du journal fasciste « Je suis partout ». Il était notoirement antisémite et ouvertement admirateur du régime nazi. 

    Jugé, condamné à mort, il est fusillé le 6 février 1945, le général De Gaulle ayant refusé sa grâce. Nous sommes certes contre la peine de mort, mais nous ne sommes pas pour honorer des traîtres à la République ! 

    Comme dit Aragon dans son poème « Est-ce ainsi que les hommes vivent » : 

    C’était un temps déraisonnable
    On avait mis les morts à table
    On faisait des châteaux de sable
    On prenait les loups pour des chiens
    Tout changeait de pôle et d’épaule
    La pièce était-elle ou non drôle
    Moi si j’y tenais mal mon rôle
    C’était de n’y comprendre rien 

    Enfin si, je comprends que nous vivons une époque opaque. La crise génère les idées les plus détestables qui soient, celles qui refusent la démocratie et qui conduisent à la guerre.

    Jacques Cros

    Source : http://cessenon.centerblog.net/

    « Robert contre les envahisseurs un article du Site "là-bas si j'y suis""LES HERITIERS DE L'OAS" Un article de Bernard DESCHAMPS, Ancien député du Gard »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :