• « Vivre est une victoire »

    « Vivre est une victoire »

    « Vivre est une victoire »

    14 septembre 2017

    La campagne « Vivre est une victoire » rend hommage aux personnes réfugiées qui conquièrent avec courage et ténacité leur droit de vivre. Le parcours de beaucoup de personnes réfugiées tient de l’exploit physique héroïque.

    Au lendemain de l’attribution des Jeux Olympiques 2024 à Paris, La Cimade lance la campagne « Vivre est une victoire » #LivingIsWinning pour rendre leur dignité aux personnes réfugiées qui chaque jour sont contraintes de déployer courage et force pour trouver une terre d’accueil.

    Des milliers de femmes, d’hommes et d’enfants sont forcés par la guerre, la répression et la misère de fuir leur pays. Ils sont contraints de traverser les mers, de franchir des murs et des déserts, et aux frontières de l’Europe, ils sont repoussés, enfermés, violentés.

    Au moment où les valeurs universelles et sportives sont célébrées, La Cimade rappelle que les personnes réfugiées conquièrent durement leur droit de vivre, avec courage et ténacité. Le parcours de beaucoup de personnes réfugiées tient de l’exploit physique héroïque. Si les sportifs se surpassent pour gagner, les réfugiés le font pour vivre.

    « On ne dira jamais assez la force de courage et de volonté qu’il faut à ces femmes et ces hommes qui acceptent de prendre tous les risques dans l’espoir de trouver, parmi nous, une possibilité de vivre dignement », explique Geneviève Jacques, présidente de La Cimade. « La dignité humaine et l’hospitalité sont au coeur de la mission de La Cimade depuis plus de 75 ans. Face à la crise de l’accueil des personnes réfugiées en Europe et à la tentation du repli sur soi, La Cimade a choisi de redoubler d’efforts pour accueillir, accompagner les personnes réfugiées et sensibiliser l’opinion publique à leur sort ».

    Peu importe la distance, le combat ou l’effort. Pour eux, vivre est déjà une victoire.

    #LivingIsWinning

    SOURCE : http://www.lacimade.org/vivre-est-une-victoire/

    Enfants : premières victimes

     parmi les migrants

    « Vivre est une victoire »

     

    « Au Maroc, les « arbres à chèvres » fleurissent !Des anciens combattants contre la réhabilitation des fusillés pour l’exemple : Honte au général d’armée Bruno Dary (regardez bien sa biographie) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    2
    James
    Dimanche 17 Septembre à 08:01
    JO ou pas JO, c'est la politique mondiale menée par les grand groupes financiers qui provoque ses flux migratoires et leurs cortèges de misère. Les JO font oublier que la France reste un des. Plus gros marchands d'armes du monde. Du pain et des jeux...
    1
    Samedi 16 Septembre à 18:00

    Les jeux olympiques ont-ils aujourd'hui quelque chose à voir avec les valeurs universelles du sport?

    On peut en douter.

    Non seulement  les migrants nagent pour échapper, soit à la misère économique, soit aux persécutions politiques ou religieuses de leurs pays, alors que les athlètes nageront pour ramener des médailles au cours d'épreuves sportives dont le montant s'avère  astronomique, ce dont les contribuables les plus modestes payeront la facture, sans pouvoir jamais prétendre s'approcher des stades, érigés plus pour la gloriole des uns que pour la gloire des sportifs avec leurs impôts.

    Mais, rassurez-vous,  l'argent qui va couler à flots pour combler  la soif de pouvoir de nos politiques cupides ne sera pas perdu pour tout le monde.  But final  non avoué de l'opération:  redorer le blason terni de Touthanmacron 1°! Qui en a bien besoin, pour faire passer les pilules amères qu'il compte administrer à "son" peuple de feignants, ivrognes.....J'en passe et des meilleures.

    Juste une opération de communication, le domaine où excelle  le mieux notre Macrozy

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter