• Voilà un fils de pieds-noirs qui va encore faire râler les nostalgériques extrémistes et certainement d’autres…

    Voilà un fils de pieds-noirs qui va encore faire râler les nostalgériques extrémistes et certainement d’autres… 

     

    Cédric Villani : la France doit "des excuses" à l'Algérie

     

    Le mathématicien Cédric Villani, fils de pieds-noirs a estimé vendredi sur RTL France que la France devait faire "des excuses" à l'Algérie à propos de la colonisation, car "le contentieux n'est pas soldé".

    Interrogé vendredi sur RTL France sur les propos controversés du candidat d'En Marche! à la présidentielle, qui a notamment qualifié la colonisation de "crime contre l'humanité", Cédric Villani a jugé que "le mot était sans doute maladroit parce que cela a un sens précis". Mais "je lui suis reconnaissant d'avoir mis le sujet de la colonisation algérienne sur la table", a-t-il ajouté.
    "J'ai fait des conférences dans à peu près toutes les anciennes colonies françaises, l'Algérie est la seule dans laquelle le contentieux n'est pas soldé", a encore dit Cédric Villani. "On peut continuer comme cela pendant des décennies, la France refusant de reconnaître une part de culpabilité, l'Algérie refusant d'avancer... Il faut des excuses comme un point de départ de la discussion", a-t-il dit.



    "On a de belles choses à faire ensemble"
     

     


    "Ce sera le point de départ de reconnaître le bilan, le négatif et le positif, et puis faire des choses ensemble. Je crois que France-Algérie, c'est une histoire qui n'est pas finie et qu'on a de belles choses à faire ensemble". Le mathématicien, ancien président du comité de soutien de la candidate socialiste à la mairie de Paris Anne Hidalgo, et qui a dans le passé voté pour François Bayrou, a jugé que le candidat d'En Marche! était "courageux, parce que toutes les questions complexes ont des réponses complexes".



    "Une affaire d'exploitation et d'humiliation"

     


    "C'est vrai qu'il y avait un mélange de tout dans l'Algérie française, il y avait des gens qui y allaient dans une démarche de progrès, avec énormément de bonnes intentions, et c'était aussi une affaire d'exploitation et d'humiliation", a-t-il dit. En novembre, Emmanuel Macron avait déclaré au Point: "Alors oui, en Algérie il y a eu la torture, mais aussi l'émergence d'un Etat, de richesses, de classes moyennes, c'est la réalité de la colonisation. Il y a eu des éléments de civilisation et des éléments de barbarie".
    Dans une interview à la chaîne privée algérienne Echourouk News lors d'un voyage en Algérie en février, le candidat d'En Marche! à la présidentielle avait qualifié la colonisation de "crime contre l'humanité" et de "vraie barbarie".

    SOURCE : http://www.rtl.be/info/monde/france/cedric-villani-la-france-doit-des-excuses-a-l-algerie-898404.aspx 

     

    « 19 mars 1962 : une date historique devenue otageAlençon : Samuel Churin incarne Mouloud Feraoun »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter