• Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie (MISE A JOUR : 14/09/2017

     

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion

    dans la guerre d’Algérie

    «Nous sommes responsables de ce qui se passe dans le monde...» Votre aide nous est précieuse pour relever ce défi.

    Présentation détaillée du projet d’un film-documentaire

     en hommage à Germaine Tillion

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie

    Il s'agit pour les auteurs Samira Houari et François Gauducheau de collecter des fonds pour la dernière étape du tournage d'un film documentaire sur Germaine Tillion dans la guerre d'Algérie. 

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie

    Ce film suit la quête des auteurs qui partent en Algérie, à la recherche des traces laissées par Germaine Tillion, femme peu ordinaire, qui oeuvra avec détermination et courage pour la paix et pour sauver des vies pendant les événements tragiques de la guerre d’Algérie, mais dont le parcours n’a cependant pas été sans méandres ni contradictions. Le film se base sur un fond d'archives, d'interviews de Germaine Tillion réalisés par les auteurs en 2001, où elle évoquait son parcours et ses actions durant la guerre d'Algérie.

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie (MISE A JOUR : 14/09/2017

    Place des Martyrs, c'est ici que s'est tenue dans la salle du Cercle du Progrès, l'appel pour une trêve civile lancé par A. Camus, le 22 janvier 1956.
    Les témoins racontent que la salle était bondée, tandis que dans la rue montait l'indignation des ultras. Des jets de pierres ont brisé les fenêtres, les tensions graduelles ont obligé A. Camus à écourter son discours.
     

    Une grande partie des images enregistrées, alors, n’a jamais été utilisée et constitue aujourd’hui des archives inédites et précieuses.  Ces images et ces paroles de Germaine Tillion seront croisées, juxtaposées et mixées avec celles que nous allons tourner en Algérie.  

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie

    Nous rencontrerons une douzaine de témoins et acteurs de cette période de l'histoire de 1954 à 1962 et qui ont croisé la route de Germaine Tillion. Il y a urgence a enregistré ces témoignages car la plupart de ces personnes sont très âgées. En janvier et mai dernier, nous sommes rendus sur place et avons déjà collecté des images fortes de plusieurs de ces témoins.

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie

    Depuis 2015, Germaine Tillion repose au Panthéon en récompense de ces actions de résistance lors de la seconde guerre mondiale, mais aussi pour ce qu’elle a fait en Algérie.

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie

    L'an prochain marquera le 10è anniversaire de sa disparition. Notre film-documentaire devrait sortir à ce moment-là. Une diffusion en salle de cinéma est également envisagée. Nos producteurs continuent leur travail de recherches de diffuseurs.

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie

    C'est un parcours long et difficile, nous devons avancer pour que le film ait toutes ses chances de voir le jour et de rencontrer son public. Votre aide nous est précieuse pour relever ce défi. Merci de votre soutien. Retrouvez-nous sur la page Facebook pour l'évolution du projet.  

    À quoi servira la collecte ?

    Ce financement est nécessaire en attendant le financement ultérieur  des chaînes de télévision sollicitées depuis plusieurs mois. Ce financement servira  durant les 3 semaines de séjour: - à financer les voyages vers l'Algérie et  à l'intérieur du pays (Alger et Batna- Les Aurès où a séjourné Germaine Tillion dans les années 30, alors ethnologue.)

    Il s'agit du dernier tournage qui se fera du 22 octobre au 12 novembre. Il sera suivi du montage, en décembre et  une sortie publique dès le début de l'année 2018. 

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie

    François Gauducheau est auteur-réalisateur documentariste pour la télévision depuis 1971. Samira Houari est journaliste-photographe indépendante pour plusieurs médias en France et en Afrique.

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie

    D'une rive à l'autre... et revenir à la Bretagne

     

    D'Alger à Plouhinec, c'est une histoire de rencontres et d'humanisme.
    Ethnologue dans les Aurès, militant contre la torture et la peine de mort durant la guerre d'Algérie...
    Germaine Tillion a choisi la Bretagne comme résidence de Coeur.
    Et, il y a nous, deux Nantais portés par le désir de collecter des témoignages précieux d'une page d'histoire fraternelle et douloureuse.
    D'une rive à l'autre, de la méditerranée à l'océan Atlantique... c'est une aventure humaine dans laquelle vous êtes invités à soutenir un futur legs à la jeunesse et aux générations montantes.
    Amis Nantais, amis Bretons, amis Algériens et tous ceux sensibilisés par notre projet de film-documentaire.... Nous vous invitons à découvrir notre teaser vendredi à l'espace Cosmopolis !
    En attendant, vous pouvez également nous soutenir sur la plateforme de financement participatif. La somme collectée nous permettra de finaliser le dernier tournage en Algérie, en octobre prochain : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/oukhti-une-autre-histoire-de-germaine-tillion-dans-la-guerre-d-algerie
    Nous avons besoin de vous !!!! Merci !
     

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie

    Pause déjeuner chez Mauricette Nantes

    avec Danielle Michel-Chich.

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie

    Le 30 septembre 1956, à quelques jours de la rentrée scolaire, Danielle et sa grand-mère s'apprêtent à déguster une glace, "la dernière glace des vacances" au Milk bar à Alger, lorsqu'une bombe placée par Zohra Drif éclate. L'explosion emporte sa grand-mère et la jambe de celle que la presse nomma la petite Dany. Elle avait cinq ans.
    Son témoignage nous est précieux dans la réalisation de notre film documentaire sur la figure de Germaine Tillion et son action dans la guerre d'Algérie. Il apporte un éclairage indispensable pour pointer les tragédies qui se déroulaient en Algérie durant la guerre d'indépendance, et l'idée que nombre de personnes ont été emportées malgré elles dans la tourmente de l'histoire.

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie (MISE A JOUR : 14/09/2017

    La villa Suzini à Alger, lieu de sinistre mémoire... Dans les années 54-62 les paras français l'avaient réquisitionnée pour en faire un centre de torture... Le plus important de cette période de guerre d'Algérie... Bientôt un musée ? 

     

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie

    ajout personnel (michel dandelot) 

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie

    Parmi les témoins qui vont intervenir dans ce film-documentaire nous relevons avec plaisir la présence de Jean-Philippe Ould Aoudia né le 4 septembre 1941 à Alger. Médecin à la retraite, il est l'auteur de plusieurs ouvrages aux éditions Tirésias. Et a collaboré à de nombreuses publications sur la guerre d'Algérie. Il préside l'association Les Amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons qui honore l'œuvre et la mémoire de six dirigeants des Centres sociaux éducatifs – créés par Germaine Tillion dont les cendres sont entrés au Panthéon en mai 2015 –, assassinés par l'OAS sur leur lieu de travail et dans leur mission d'éducation, « victimes de leur engagement pour les valeurs de la République et pour l’indépendance de l’Algérie dans une relation fraternelle avec la France. » [Extrait de l'inscription gravée sur la plaque commémorative au ministère de l'Éducation nationale] 

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie

     

    Derniers commentaires

    Michel Dandelot

    Le14/09/2017

    Sincères remerciements pour ce projet remarquable d'autant que j'ai un ami qui va témoigner dans votre film-documentaire il s'agit de Jean-Philippe Ould Aoudia, son père a été assassiné par l'OAS le 15 mars 1962. Il préside l'association Les Amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons qui honore l'œuvre et la mémoire de six dirigeants des Centres sociaux éducatifs – créés par Germaine Tillion. Voici le lien de l'article que j'ai mis en ligne sur mon blog. http://www.micheldandelot1.com/oukhiti-une-autre-histoire-de-germaine-tillion-dans-la-guerre-d-algeri-a131618112 

    Très cordialement.

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie (MISE A JOUR : 14/09/2017

     

    ********************************************************************************

     

    Louizette Ighilahiz torturée par les paras :

    « Massu était brutal, infect. Bigeard n'était pas mieux, mais, le pire, c'était Graziani. Lui était innommable, c'était un pervers qui prenait plaisir à torturer. Ce n'était pas des êtres humains. J'ai souvent hurlé à Bigeard : "Vous n'êtes pas un homme si vous ne m'achevez pas !" Et lui me répondait en ricanant : "Pas encore, pas encore !"
     
     Le 09/09/2017

    "Ma rue a pris le nom de cette GRANDE femme qui a marqué notre Histoire. A mon pays aussi que j'aime et qui me manque. Je suis très touchée d'apprendre que vous vous lancez dans ce projet ... Et je n'ai qu'un mot à vous dire : Merci. Merci."

    ********************************************************************************

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie

    Le Milk Bar devrait apparaître dans ce film-documentaire
    Danielle Michel-Chich
    Danielle Michel-Chich Très, très alléchant, ce teaser! Dommage que vous alliez tourner à Alger en octobre : je serai aux Etats-Unis jusqu'au 2 novembre...  
     

    Oukhiti, une autre histoire de Germaine Tillion dans la guerre d’Algérie (MISE A JOUR : 14/09/2017

    « Algérie " Les dégâts de la colonisation : honte à la France !!!Au Maroc, les « arbres à chèvres » fleurissent ! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter