• 1er Août 1914, 1er Août 2014 : Pas de quoi pavoiser !

    1er Août 1914, 1er Août 2014 : Pas de quoi pavoiser !

    http://blogs.mediapart.fr/blog/max-angel/010814/1er-aout-1914-1er-aout-2014-pas-de-quoi-pavoiser 

    01 août 2014 |  Par max angel 

    A peine revenu de Saint-Pétersbourg, "Poincaré la Guerre", décrète la mobilisation générale. Le tocsin, à quatre heures de l'après-midi, alerte les populations d'un pays encore essentiellement rural.

    L'affiche jaune est collée sur les murs. Elle a été imprimée en 1903, on a rajouté à la main la date du premier août 1914.

    Un communiqué de propagande, sans doute suggéré par un communiquant de l'époque fait dire au Président de la République " la mobilisation n'est pas la guerre". Ben voyons !

    Certains, chauffés par la propagande nationaliste, par le désir de revanche sur la défaite de Sedan en 1870, galvanisés et entraînés par certains instituteurs de l'école laïque au sein de clubs "sportifs" et autres apprentissages du marcher au pas, du "présentez armes" et surtout de l'OBEISSANCE, chantent et rient.

    La plupart des jeunes y vont par devoir, moutons surveillés par la gendarmerie, en regardant leurs champs où leurs vieux parents devront se débrouiller pour finir la moisson. Adieu, vendanges ! Et les bêtes ? Quant aux promises, aux sœurs, aux mères, elles ont les tripes nouées, sont en larmes et se demandent si elles les reverront.

    Des "spécialistes" rassurent le public. Ils existent toujours ! "La guerre sera courte, jamais nos économies ne supporteraient une guerre longue", "avec l'aviation, désormais, les guerres sont devenues impossibles" (sic).

    Une génération et demie est précipitée à travers les portes de la guerre, que les Etats-Majors, l'aristocratie allemande, essentiellement prussienne, mais aussi, l'autocratie tsariste, et l'Empire austro-hongrois, ont largement ouvertes. Cela fait des années qu'ils l'ont préparée plus ou moins bien. En France, on a rallongé la durée du service militaire à 3 ans.

    Quant à la République Française, son Président est un lorrain. Ce qui n'explique pas tout, mais n'est pas qu'un détail.

    Mon grand-père, trop jeune, chiale de ne pouvoir rejoindre son frère aîné et de "faire son devoir". Il ne perd rien pour attendre. Il partira en 1915, pour quatre ans d'enfer. Il aura droit à une perm' exceptionnelle quand son frangin sera tué.

    http://www.thebookedition.com/images/bannieres/banniere-v-110148.jpeg" border="0" alt="Le livre 14-18 Souvenirs croisés">

    Cent ans plus tard, les hommes, avec cet entêtement de brutes, des moyens technologiques autrement plus performants, continuent de s'étriper prouvant ainsi leur incapacité à tirer des leçons de l'Histoire.

    1914 : début de ce "Court XXe siècle" tel que défini par Hobsbawn et dont la guerre des Balkans et l'actuelle situation en Ukraine ne sont que les conséquences pas si lointaines.

    Même ce qu'il se passe au Moyen-Orient trouve son origine dans les traités de 1919-1920, avec ces pays aux frontières tracées à la règle sans considérations pour les hommes et les femmes qui en occupaient l'espace.

    Mépris des vainqueurs pour les vaincus. Prétendue supériorité de l'homme blanc occidental sur les autres terriens.

    Et le sang, et le cri infini des blessés qui sentent leur vie s'en aller...

    Il y aurait une trêve dans le massacre de Gaza ? Cela signifie que Tsahal va continuer à écraser le ghetto palestinien, une fois la trêve achevée par quelque désespéré d'un camp ou de l'autre.

    Cent ans de guerres depuis celle que ceux qui la vécurent considérèrent, un moment, comme "la der des der". Cocus magnifiques, héros malgré eux, mais sacrément roulés dans la boue d'abord, et dans la farine ensuite.

    Ils virent leurs propres enfants partir au combat entre 40 et 45. Comment, parfois, ne pas devenir "pacifiste intransigeant" ?

     

    QUELQUES commentaires RAJOUTEZ LES VÔTRES

    Nouveau 01/08/2014, 11:06 | Par Jean-Yves Mège 

    C'est très bien dit Max, comme toujours. ils nous prennent pour des cloches ? raisonnons! pensons, ne lâchons rien. N'oublions pas l'histoire, toutes les guerres sont dégueulasses et ne profitent qu'aux industriels, industriels d'armes pour détruire, constructeurs d'immeubles pour reconstruire. Les affaires, les affaires...

    Nouveau 01/08/2014, 14:09 | Par max angel 

    Billet conçu et envoyé vers 11 H du matin, j'apprends au journal de 13 H de France Inter, que c'est reparti à Gaza. L'autre, toujours l'autre, a rompu la trève.

    Les civils et les enfants apeurés trinquent en priorité.

    Mais plus on tape sur une population, plus celle-ci se durcit et se radicalise. La haine entraîne la haine.

    Il y aura des répercussions partout dans le monde. Et puis, il y a de la foi, de la croyance, de l'irrationnel aussi. Alors, toutes les horreurs sont possibles.

    "Guerres justes, guerres préventives, guerres humanitaires, guerres pour la paix, bien entendu !" Les humains adorent s'aveugler avec des mensonges.

    Une guerre, quelle qu'elle soit, est toujours une défaite de l'humanité envers elle-même. Toujours.

    Les seuls gagnants sont les marchands d'armes et les fournisseurs aux armées.

    Et puis aussi, les imprimeurs, les journalistes, les auteurs, les historiens, les collectionneurs de "souvenirs morbides". Et enfin, le BTP !

    Que de chantiers en perspective pour Bouygues, Vinci, Veolia s'ils réussissent à prendre des marchés, que ce soit en Syrie, en Libye, à Gaza régulièrement démolie et reconstruite avec des aides européennes !

    Il y a des baffes qui se perdent !

    Tiens ! Où sont passés nos va-t-en-guerre drawdelomistes habituels ? Les BHL, les filousophes termites de la gauche, grands penseurs de la supériorité occidentale libérale ? Est-ce que pour eux, "un bon palestinien, ne serait-il pas un palestinien mort" ? Mais les palestiniens sont-ils des humains pour ces "humanistes salonards" ? Hein ?

    En tout cas bravo pour notre intervention en Libye ! Bengazhi a été sauvée au prix de l'explosion de la Libye et d'une guerre civile qui n'est pas prêt de s'arrêter.

    Puissants stratèges ! "Sages" pris de folie ! Clowns de la pensée ! Honte de la philosophie française. Je les conchie, comme disait François Rabelais.

    Nouveau 01/08/2014, 15:17 | Par Yves30 

    Le jour de la mobilisation générale a été fixé, non au 1er août mais au 2 août - les affiches ayant il est vrai été déployées la veille. Des souvenirs de livres d'histoire au lycée, que j'ai retrouvés ici : 
    http://www.musee-armee.fr/collections/base-de-donnees-des-collections/objet/ordre-de-mobilisation-generale-du-2-aout-1914.html
    Pour ce qui est de la "pacification" ("la guerre c'est la paix") à Gaza elle me rappelle plutôt un autre télescopage de dates : celui du 8 mai 1945, fin de la guerre en Europe, émeutes et début de la "pacification" en Algérie - avant de rentrer franchement dans la guerre ouverte en novembre 1954, guerre qu'on n'a toujours pas digérée et qui se réinvite à toute occasion, "débat" sur l'immigration, foot et maintenant Palestine. Hélas...En pleurs 

    Nouveau 02/08/2014, 01:21 | Par versgalan 

    100 ans plus tard, les hommes, avec cet entêtement de brutes...continuent de s'étriper prouvant ainsi leur incapacité à tirer les leçons de l' Histoire. 

    Le XXème siècle a été qualifié de "bestial" avec ses 230 millions de morts en 100 ans de guerres et conflits selon l'étude de Milton Leitenberg de l'Institut néerlandais de relations internationales Clingendael Institute.

    http://mecanoblog.wordpress.com/2011/03/28/vers-un-nouveau-siecle-bestial/ 

    Le XXIéme siècle sera spirituel ou ne sera pas a prédit A. Malraux dans une de ses fulgurances dont il avait le secret...La marge d'erreur est très faible !

    « La Paix sur Terre avec Nicole et Jean FerratDominique de Villepin assimile Israël à “l’Algérie française” »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :