• CHARONNE, N'OUBLIONS JAMAIS !!!

     

     

    CHARONNE, N'OUBLIONS JAMAIS

    En attendant les informations concernant

     les commémorations qui ont eu lieu hier 8 février 2019

    CHARONNE, N'OUBLIONS JAMAIS !!!

    Obsèques des neuf personnes tuées durant la manifestation anti OAS dans la nuit du 8 au 9 février 1962 à Paris. Les corps d'abord exposés à l'annexe de la Bourse du Travail, boulevard du temple, ont été conduits, en un long cortège jusqu'au cimetière du Père Lachaise le 13 février 1962. STAFF / AFP 

    "Charonne" après le "17 Octobre 1961", fut le dernier massacre d’État avant la signature des accords d'Évian, le 19 mars 1962, accords qui mettaient fin aux combats et traçaient, pour l'Algérie, le chemin de l'indépendance. Depuis l'insurrection du 1er Novembre 1954, violences, haines, tortures, assassinats, attentats... jalonnent 8 années de conflit. Ce film est un hommage à toutes celles et ceux qui étaient à Charonne, les victimes, les blessés, dont certains garderont des séquelles lourdes et définitives, à tous les démocrates qui se sont levés pour défendre les libertés. Pour comprendre "Charonne", nous devions inscrire cette tragédie dans l'Histoire: l'histoire de la guerre d'Algérie, de la colonisation, plus largement l'histoire du colonialisme. 

     

    « Enrico Macias rêve de chanter en Algérie. Pourquoi les Algériens s'y opposent ?CHARONNE : Vendredi 8 février 2019 *** 57ème anniversaire *** Intervention de Patrick le Hyaric »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    3
    Samedi 9 Février à 15:40

    Je regrette que l'actuel maire de Béziers n'ait pas pu porter sur la personne de Jacques Cros "un jugement des plus négatifs" : je veux croire que tel est le cas aujourd'hui.
    Pour complément d'information sur le sujet, https://www.elwatan.com/pages-hebdo/france-actu/commemoration-1962-2019-paris-noublie-pas-le-massacre-de-charonne-08-02-2019

     

     

      • Samedi 9 Février à 17:07

        Merci Jean-François, j'attends des infos et j'espère au moins une vidéo sur la journée d'hier.

    2
    Samedi 9 Février à 10:59

    Eh oui, lors du changement de nom de la rue du 19 mars 1962 le maire de Béziers n'a pas manqué, des trémolos dans la vois, de regretter le bon vieux temps de notre empire colonial ! C'était une époque exaltante et s'il avait pu avoir conscience du peu d'enthousiasme que j'avais à participer à la guerre d'Algérie pour tenter de maintenir ce pays dans le giron de la France il aurait porté sur ma personne un jugement des plus négatifs !

    Eh non, on ne pouvait pas gagner cette guerre, les appelés du contingent manquaient totalement de conviction !

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter