• POUR INFORMATIONS : Commémoration du 8 mai : les anciens combattants de Villejuif amers

    Commémoration du 8 mai : les anciens combattants de Villejuif amers

    Les présidents de plusieurs associations d’anciens combattants de Villejuif (ARAC, FNACA, UNC) ont cosigné une déclaration commune pour protester contre le déroulement de la cérémonie du 8 mai dernier, en mémoire de la capitulation du régime nazi en 1945. 

    « Le Chant des Partisans a été officiellement supprimé alors que c’est l’expression nationalement reconnue des combattants de la Résistance, l’hymne européen a été joué après la Marseillaise alors que notre hymne national doit toujours être joué en dernier, ce fut alors le début de la désapprobation », regrettent les représentants des anciens combattants.

    Ces derniers reviennent également sur le dépôt d’une gerbe par le Front National. « Chaque organisation politique ou non, quelle qu’elle soit, peut déposer une gerbe hors cérémonie officielle, en sachant que dans le cas du FN il y aura toujours des risques de dérapage. En effet, compte tenu des déclarations réitérées du fondateur du FN qualifiant les chambres à gaz des camps d’extermination nazis de détail de l’histoire et de ses propos négationnistes visant à la réhabilitation de Pétain (1940 44), le dépôt d’une gerbe par un représentant de ce parti a été vécu ce 8 mai par les anciens déportés, leur descendance et leurs amis comme une véritable provocation. En conséquence il serait souhaitable que des décisions soient prises afin que cette situation ne se renouvelle pas« , insistent les anciens combattants avant de demander que pour les commémorations à venir, « les déroulés précisément établis en commun par les représentants de l’autorité municipale et ceux du monde combattant soient strictement respectés ».

    Cérémonie du 18 juin

    Les anciens combattants regrettent par ailleurs de ne pas être associés aux préparatifs des commémorations du 18 juin. « Nous rappelons, nous Anciens Combattants, que tous ensemble dans le respect, nous ne devons jamais oublier ceux qui ont donné leur vie pour notre pays ».

    Cette déclaration est signée de Yves Bonnet pour l’UNC, de Roger Gabillaud pour la FNACA, de Jean Louis Giraudou pour l’ARAC et de François Bretagne pour l’ULAC.

     

     

    Commémoration du 8 mai 1945 : polémique

    sur les gerbes FN

    IMG_3588

    L’anniversaire du 8 mai 1945 n’a pas été serein jusqu’à son terme ce vendredi à Villejuif. Alors que la commémoration s’achevait, le dépot d’une gerbe du Front National devant le monument aux morts a suscité l’indignation. 

    Alors que le maire-adjoint Alain Mille demandait un temps de recueillement pour le jeune pompier villejuifois mort au feu il y a quelques jours, le maire s’est fait interpeller par ce dépôt de gerbe tandis que plusieurs personnes criaient « la honte« . « A ce moment là, tout est parti en vrille et il y a des petites bousculades et échanges un peu vifs entre personnes du public« , témoigne une personne de l’assistance.  « Il n’y a pas eu de bousculade mais ce dépôt de gerbe du FN a suscité beaucoup d’émotions alors que quelques instants plus tôt, l’Association des Israélites de France avait dû déposer sa gerbe en catimini après la cérémonie de la place des Fusillés, une fois la majorité des élus partis. Cette fois, la cérémonie  n’était pas encore achevée, il y avait encore tous les officiels et les drapeaux. Il y avait des survivants des crimes nazis dans l’assistance et ils ont été profondément choqués. Une ancienne déportée était présente. Le FN est tout de même le parti de Jean-Marie Le Pen et ses déclarations sur le détail de l’histoire! Pour le 70 ème anniversaire du 8 mai 1945,  c’est insupportable. La gerbe a été retirée par une fille de résistant« , témoigne Pierre Gazon, conseiller départemental PCF. « Au-delà de l’aspect Front National. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.  La municipalité n’était pas présente lors de la commémoration du 19 mars 1962. Des économies sont faites sur le devoir de mémoire et une colère sourde monte du mouvement associatif et des associations d’anciens combattants« , reprend l’élu.

    Sur sa page Facebook, le maire UMP de Villejuif, Franck Le Bohellec, a pour sa part « déploré »  le dépôt de la gerbe du Front National devant le monument aux morts lors de cette commémoration du 8 mai 1945 tout en rappelant qu’il avait été effectué « après » la cérémonie. « Tout cela s’est fait en dehors du protocole et la municipalité n avait pas l’information », indique l’élu.

     

    « Projection-Débat "Algérie 8 mai 1945 - Les massacres coloniaux de Sétif"La triade nostalgérique : stèle, mur, musée de Perpignan, de Roger Hillel »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :