• Voici l'article le plus lu et le plus commenté (dans la catégorie Hommage) : Les internautes réagissent à la chanson de Barbara " L'aigle noir " (MISE A JOUR LE 23 AOUT 2015)

     

     

     

    barbara1-claude-delorme.jpg

     Barbara © Claude Delorme 

     

    Bonjour,

    Je découvre votre blog ce matin & souhaite ajouter des informations à propos de l'Aigle noir & de Nantes qu'a écrit & chanté Barbara. J'ai la chance de bien connaître l'un de ses amis intimes à Paris. Il est le Président de l'association " les Amis de Barbara".

    A bientôt de vous lire, bien cordialement.
    Pierre.

     

    Cher Monsieur bonjour,


    J'ai bien reçu votre réponse suite à mon contact d'hier sur votre blog, à propos des interprétations de l'Aigle noir de Barbara & vous en remercie.

     

    Ayant lu attentivement les commentaires que suscite cette chanson, je souhaite porter quelques précisions :

     

    Monique Andrée Serf - Nom de scène Barbara (Barbara Brody à ses débuts) en hômmage à sa grand-mère Russe , qui s'appellait Varvara. C'est également à l'époque où elle osera franchir le pas, de chanter ses chansons début 1960. Elle chantait jusqu'alors celles de Brassens - Vian ou Jacques Brel & d'autres. Elle était surnommée "la Chanteuse de minuit" car c'est à cette heure là qu'elle entrait en scène dans les cabarets & le plus illustre d'entre eux : l'Ecluse.

     

    Contrairement à ce que pense le Public, qui ne la connait qu'à travers quelques chansons telle que "le mal de vivre" ou "la Mort" & son goût pour les vêtements noirs ("et si pour moi le Noir est couleur de lumière..L'enfant laboureur), Barbara au-delà des terribles souffrances endurées tout autant que sa compassion & sa grande générosité envers les gens, était espiègle, rieuse & avait un très grand sens de l'humour. Elle faisait de sacrées blagues à ses proches ou ses musiciens.

    Parmi les rares interviews qu'elle a accordé, je souhaite vous citer cet extrait de 1973 :

    " Pour moi dans la vie, je trouve qu'il y a trois métiers qui se ressemblent de façons extraordinaires ; c'est d'être religieuse, putain ou de faire le métier que j'excerce. C'est vrai, je le pense très sincèrement, mais il faut le faire de façon noble !".

    Barbara perd son père le 21 décembre 1959 , suite à l'appel téléphonique qu'elle reçue  (elle vivait alors avec sa mère à Paris) elle lui laissera un petit mot : "je pars à Nantes papa est mort.

    Elle va dès le lendemain de l'enterrement, écrire alors sa chanson Nantes, mais c'est quelques heures avant d'entrer en scène en 1963 qu'elle la terminera dans sa loge. C'était alors " les mardis de novembre & décembre 1963 au théâtre des Capucines à Paris.

    Barbara a fait avec sa chanson Nantes, son deuil & accordé à son père son pardon. L'Aigle noir, elle l'a écrite en 1970 & en parle dans ses mémoires sans évoquer l'inceste : "il était un piano noir" (Fayard 1998 ) en disant : " avoir rêvée cette chanson, un rêve plus beau que la chanson elle-même. Avec cette confirmation de Barbara elle-même dans ses mémoires, il ne faut  pas se demander si elle évoque par de sublimes & douloureuses métaphores "l'inceste" dont elle fut hélas victime. Pas dans cette chanson là.

    Mais elle en parle toujours avec Pudeur & métaphores dans sa chanson " au coeur de la nuit" qu'elle ne chantera qu'une seule fois à Bobino en 1966. Plus jamais elle ne la chantera. Cette chanson est une suite à Nantes.

    Par ailleurs, en 1974 elle écrira une chanson poignante, courageuse & très avant garde : "les amours incestueuses" Barbara était très discrète sur sa personne & se confiait peu, par Pudeur. J'ai la chance d'avoir l'amitié d'un proche à Barbara, nous avons évoqué cette chanson (l'Aigle noir) & il m'a bien confirmé qu'elle ne parlait jamais de l'analyse à en faire, mais de l'entendre simplement comme l'une de ses chansons inspirée par un rêve.

    Pour terminer mon propos, je pense qu'il faut suivre Barbara, respecter sa Pudeur à propos de cette chanson sans vouloir dévoiler ses mystères s'y il en avait.

    Si vous souhaitez mieux connaître Barbara, je vous recommande l'Association les Amis de Barbara à Paris. Fondée par ses vrais amis & proches, qui ont le mérite de faire vivre sa mémoire sans pleurnicheries & avec talent.

    Site Internet : lesamisdebarbara.free.fr/

    Les pépinières Delbard ont créé "la Rose Hommage à Barbara" en 2004, elle est sublime !

    Voici l'article le plus lu et le plus commenté (dans la catégorie Hommage) : Les internautes réagissent à la chanson de Barbara " L'aigle noir " (MISE A JOUR LE 23 AOUT 2015)

    Site Internet : delbard-direct.fr/

    Enfin, je vous livre un extrait de l'intro à ses mémoires qui pour moi, est un testament philosophique :

     

    "Je ne détiens aucun secret, aucune formule magique. Il faut prendre le voile, rester bien à l'intérieur de soi, ne jamais s'en départir. Vouloir avec une interminable opiniâtreté, être sa vérité. Ne jamais perdre espoir ni rennoncer. Vouloir toujours recommencer.

    Avoir peur, mais avancer toujours.

    Pierre.

    *************************************************************************** 

    Ce commentaire a été posté le 14 janvier 2012 par halter michelle sur l'article Les internautes réagissent à la chanson de Barbara " L'aigle noir "   

    Bonsoir ,
       J'ai toujours adoré cette chanteuse ses chansons et surtout " l'aigle noir " (qui m'a fait découvrir la magnifique Barbara ainsi que sa faculté grandiose pour faire passer des messages à travers ses chansons ...
      Pour info dans " l'aigle noir " elle emploie des métaphores assez belles quand on sait à quoi elles correspondent !
      Quand elle dit : " de son bec il a touché ma joue " elle veut dire que son père l'a embrassée , ou encore : " dans ma main il a glissé son " cou " " , elle veut dire qu'il a mit son sexe dans sa petite main , et quand elle dit : " l'oiseau roi couronné " signifie le PERE , le ROI , celui qui a l'autorité ;  quand elle dit : " le diamant BLEU ", elle parle des yeux bleus de son père ... elle dit aussi vouloir revenir comme AVANT quand dans des rêves d'enfants on "cueille" des étoiles , métaphore qui ( je pense ) signifie qu'elle voudrait revenir à ce statut d'enfant qui innocemment croit que la personne qu'on aime le plus au monde est capable de " cueillir " les étoiles ou de nous " décrocher " la lune !
    Enfin bref, je suis tombée par hasard  sur ce blog que je trouve très agréable et je souhaite à tous une très belle année et je souhaite surtout que le moins possible d'enfants n'aient plus jamais à subir ces horreurs !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

     

    - Je sais depuis peu que L'AIGLE NOIR a été écrit par BARBARA parce qu'elle a été victime d'inceste. Pourtant, à la sortie de ce disque et pendant toutes les années qui ont suivi, il m'a été impossible de deviner que cette chanson en témoignait.

     

    Aigle_Royal_page.jpg

     

    - J'ai toujours aimé cette chanson mais j'aurais préféré ne pas lire le pourquoi de l'écriture de ce texte.
    Mon fils qui a 29 ans ADORE cette chanson.

     

    barbara.jpg

     

    - Bonsoir a tous...
    Je laisse juste un doute, j'ai bien lu tous les commentaires...
    Je connais cette chanson depuis longtemps, mais je lui accordais une autre signification, j'ai toujours eu l'idée que cet Aigle représentait le "nazisme" (ce texte m'a toujours paru obscur, et j'en devinais un 2e sens négatif, mais pas l'inceste), j'en suis un peu stupéfait !!! Et triste!

     

    Aigle_royal3_page.jpg

     

    - Curieuse de découvrir les commentaires de chacun. Pour mon travail de fin d'études en psychothérapie, j'avais choisi de faire une expérimentation : faire écouter la chanson de Barbara " l'aigle noir " et de demander aux gens ce qu'ils ressentaient. De plus s'ils connaissaient la chanson, ils pouvaient me dire s'il y avait eu du changement dans l'impression qu'ils en ressentaient. Ce fut fort intéressant, et si l'inceste sous entendu n'apparaît pas tout de suite, la terreur que ce soit le nazisme comme cité plus haut y apparaît, les peurs, les frayeurs d'une grandeur.

     

    Barbara

     

    - Il  s'agit bien là d'un texte très hermétique, il est vrai aussi que nous avons beaucoup de mal à y voir de l'inceste cependant Barbara n'a-t-elle pas cherché à sublimer ces peines ? Quand à l'interprétation concernant le nazisme je la juge assez pertinente, Barbara est née sous le régime de Vichy tout de même.

     

    Aigle Royal page

     

    - Ce texte évoque effectivement l'inceste qu'a subi Barbara de la part de son père jusqu'à l'âge de 17 ans. Elle l'a raconté à plusieurs de ses biographes.
    Son père a ensuite quitté sa famille sans donner de nouvelles pendant très longtemps jusqu'à un billet envoyé à Barbara (évoqué dans la chanson "Nantes"). En fait, " l'aigle noir ", " Nantes " et une autre chanson dont je ne me souviens plus du titre forment une trilogie sur son père.

     

    Barbara

     

    - L'explication de la Chanson
    Cette chanson " l'aigle noir " raconte l'histoire d'une fille et d'un oiseau qui est représenté par un aigle. On croirait une chanson toute élégante au début mais si on l'écoute bien la musique et les paroles sont tristes. Dans la chanson, l'aigle noir n'est autre que le père de l'interprète et fait référence au viol. Elle voit son père comme un aigle noir et raconte ses mauvais souvenirs du passé. " Une larme ou peut-être un rubis
    J'avais froid, il ne me restait rien
    L'oiseau m'avait laissée
    Seule avec mon chagrin " elle est tellement traumatisé par les abus de son père, qu'elle y repense tous les soirs avant de se coucher.
    " De son bec il a touché ma joue,
    Dans ma main il a glissé son cou,
    C'est alors que je l'ai reconnu,
    Surgissant du passé,
    Il m'était revenu, " il s'agit d'une métaphore.
    A chaque fois qu'elle s'endort, ses traumatismes de petites filles resurgissent alors qu'elle pensait les avoir enfuient
    Mais Barbara a donné son pardon à son père dans la chanson NANTES
    Allez voir ces paroles !

     

    barbara

     

    - Cette chanson "l'aigle noir"  chanté par Barbara, raconte l'histoire d'une fille (Barbara) face à un aigle noir. L'aigle noir n'est autre que son père. Cette chanson parle donc d'inceste.
     Elle parle de son passé, de la première fois où elle a rencontré l'aigle noir
     Elle décrit en tout premier ses ailes, ses yeux couleurs rubis, son front...
     Elle parle de rubis et d'un diamant bleu, d'oiseau roi couronné, plumes couleurs de nuit, front brillant de milles feux... . Elle décrit l'oiseau comme quelqu'un de précieux, avec un physique scintillant
     Par la suite, l'oiseau fait quelques actions avec son bec et son cou (sachant que c'est son père on comprend là la métaphore)
     Puis elle s'adresse à cet oiseau, souhaitant retourner dans ses rêves d'enfants "comme avant"
     Pour Barbara, chaque fois qu'elle allait s'endormir elle repensait à " l'aigle noir " et elle angoissait de peur qu'il surgisse.

     

    Aigle Royal page

     

    - Moi aussi je suis triste de connaître le sens des paroles de la chanson de Barbara «  L’aigle noir », j’ai, depuis toujours, adoré cette très belle chanson mais j’aurais préféré ne rien savoir sur l’enfer qu’a vécu Barbara dans son enfance. L'inceste qui dure depuis la nuit des temps et qui, malheureusement, existe encore et encore plus aujourd'hui. Je vous invite à lire une très belle lettre d'une  jeune fille de 22 ans qui raconte son effroyable histoire : 

     

     « J’aimais lire, écrire et rire,
    Je faisais confiance à la vie
    Un homme a brisé, bafoué, souillé ma vie d’enfant
    Un homme agressif et furieux a détruit ma mémoire, mon existence, mon identité.
    Depuis la terreur envahit l’espace de mon corps et de mon âme
    L’homme a fait d’une jolie enfant joviale, un être sauvage
    Accablée de douleur et d’angoisse.
    Ce viol m’a fait perdre mon honneur et le sens de ma vie.
    J’avais dix ans.
    Je me bat pour que Justice me soit rendue.
    C’est une lourde et difficile bataille.
    Ma tristesse et ma peine ont l’immensité d’un océan.
    Je navigue sur un bateau pour sauvegarder ma tragique enfance,
    Pour une destination connue :
    Ma vie à reconstruire de persévérance et de réflexion.
    Pour que mon enfance violée soit reconnue par la société.
    Pour que mon enfance violée soit écoutée et respectée.
    Le jour se lève.
    Merci à ceux et celles qui m’ont tendu la main. »

     

                                                                                        V… X – 22 ans

     

    " C’est le crime le plus secret, le plus tabou. Il touche 2 millions de victimes*, une des rares estimations que nous ayons concernant l’inceste. Un chiffre qui ne prend pas en compte les nombreuses victimes qui se taisent pour préserver leur famille, par peur, ou par honte. L’inceste provoque des dégâts psychiques considérables : anorexie, boulimie, alcoolisme, tentatives de suicide ". 

     

     Delenda 23/08/2015 18:47 

    L'inceste est la chose la plus traumatisante qui peut arriver a un enfant. Cet acte de barbarisme me révolte a un point ou je ne trouve pas de mots pour le décrire. J'en est presque été victime par le frère de mon père. Mais j'étais déjà adolescente et j'en ai parle a ma mère qui a très bien réagit. Je pense que pour des plus jeunes un service d'écoute devrait exister dans les écoles ou des psychologues devraient faire un cours d'introduction au début de l'année pour mettre les enfants en confiance pour d'éventuels accidents criminels. On a pas le droit de souiller un enfant de la sorte.

    Vous aussi réagissez à cette terrible vérité j'ajouterai vos commentaires dans ce texte. Merci.

    " L'aigle noir "

     

     barbara 

    Une enfance doublement marquée

    La chanteuse Barbara, née Monique Andrée Serf le 9 juin 1930, est la seconde fille de quatre enfants d'une famille d'origine juive vivant à Paris.

    Son père alsacien et sa mère originaire d'Odessa doivent fuir, comme de nombreuses familles juives dans cette France occupée. En effet, leurs enfants et eux-mêmes sont à la merci de dénonciations des " bons Français " sous le régime de Vichy et d'arrestations par la Gestapo ou certains policiers français zélés. La déportation attendait ces familles et souvent la mort dans les chambres à gaz.

    Ces menaces, ces souffrances, cette vie itinérante d'une enfant d'une dizaine d'années ont marqué la personnalité de l'artiste. Cette période noire de l'Histoire est comme un vêtement noir de Barbara dans ses spectacles, qui est à l'origine de son surnom " La Dame en noir "

    Dans ses mémoires publiées après sa mort, Barbara évoque la solitude et la meurtrissure due à l'agression incestueuse de son père. La musique a été le moyen d'échapper à la période sombre de son enfance.

    Barbara

    Barbara : une artiste européenne exceptionnelle

    Barbara européenne avait vécu à Bruxelles dans les années cinquante et par son engagement, elle prouve que les relations entre nations peuvent à travers la musique être concret. Quand Barbara est invitée à chanter en Allemagne en 1963, au théâtre de Göttingen, il s'établit un contact fort et sensible avec les habitants à travers la musique.

    Dans la lignée de ceux qui ont souffert cruellement du nazisme, de part et d'autre du Rhin, Barbara montre à travers la musique son engagement pour l'Europe et les relations franco-allemandes.

    Grâce à Barbara, la ville de Göttingen devient l'une des villes allemandes les plus connues en France à travers sa chanson Göttingen qui est un véritable succès.

    De part sa musique et sa sensibilité, la " Dame en noir " a contribué au rapprochement historique entre l'Allemagne et la France avec courage de par son histoire personnelle.

    Avec courage aussi, Barbara est dans le sillage de ces pionniers des relations franco-allemandes qui ont participé à la construction européenne.    

     

    "Ma plus belle histoire d'amour

    c'est vous" Barbara

     

     

    « INFOS EN BREF : Ménard, Ménard, vous avez dit Ménard !!! Mais aussi Estrosi en rajoute une couche !!!La FNACA et moi *** Un article de Jacques CROS »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter