• 28 minutesMémoire - Hors-série *** avec Benjamin Stora (20/12/2021) *** Ce soir à 20 h sur ARTE

     

    28 minutesMémoire - Hors-série

    28 minutesMémoire - Hors-série *** avec Benjamin Stora (20/12/2021) ***  Ce soir à 20 h sur ARTE

    avec Benjamin Stora (20/12/2021)

     

    Ce soir à 20 h sur ARTE

     

    L'historien Benjamin Stora revient sur son rapport, remis à l'Élysée, consacré aux questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d'Algérie.

     

    L’historien d’Algérie. Il s'interroge également sur le conflit persistant, de part et d’autre de la Méditerranée, entre les mémoires française et algérienne.

     

     

     

     

    « Archives de guerre : une autre « enfumade » ?Le chant des « indigènes » enrôlés dans l’armée française annexé par les nostalgiques de la colonisation, par Alain Ruscio »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    2
    Ponsot danièle
    Mardi 21 Décembre 2021 à 18:04

    Comme tous les jours, j'ai suivi l'émission d'Arte " 28 minutes", avec d'autant plus d'attention que l'invité du jour était Benjamin Stora, que je respecte et dont je suis avec beaucoup d'attention les prises de parole et de position. Merci pour cette émission de grande qualité( qui m'a aussi donné l'occasion de revoir une partie de l'intervention de Trévor Quéméneur, qui avait eu lieu quelques mois auparavant!) Cela fait du bien d'entendre un discours différent des propos haineux et réactionnaires d'un certain candidat à l'élection présidentielle....

    1
    Mardi 21 Décembre 2021 à 17:22

    J'ai suivi l'émission. Je n'ai pas appris beaucoup.

    J'ai toutefois noté que Benjamin Stora a souligné que les nostalgiques de l'Algérie française exploitaient une rente mémorielle o propos du colonialisme et de la guerre menée pour tenter de le perpétuer. 

    Il est exact aussi que la communauté juive en Algérie faisait partie du paysage bien avant la conquête.

    Quant à la position de Macron rien n'a été dit sur les contradictions évidentes que l'on relève. Ainsi la présence ce sa ministre de la mémoire devant le mémorial du Quai de Branly le 26 mars 2021. Ainsi aussi l'opération séduction en direction des harkis qu'au demeurant je suis disposé à plaindre plus qu'à blâmer. Pourvu toutefois qu'on ne les place pas du bon côté dans l''histoire.

    Il y a aussi l'ineptie selon laquelle l''Algérie n'existait pas avant 1830.

    Et bien sûr "Le chant des Africains", hymne au militarisme qui a conduit de nombreux hommes des pays colonisés à servir de chair à canon et qui a par la suite été repris par les partisans de l'Algérie française.

    Comme d'habitude enfin, silence radio sur ce qu'ont subi les appelés du contingent. Les souffrances ont été diverses et se sont inscrites ans l'absurdité de la situation dans laquelle on les avait plongés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :