• Guerre d'Algérie : Sarkozy critique les commémorations du 19 mars

    Guerre d'Algérie :

    Sarkozy critique

     les commémorations du 19 mars

     

    Le 19 mars reste au cœur "d'un débat douloureux", juge Nicolas Sarkozy

     © SIPA/Allili

    Alors que François Hollande s'apprête à célébrer samedi pour la première fois la "Journée nationale du Souvenir Algérie-Maroc-Tunisie", Nicolas Sarkozy s'oppose au choix du 19 mars pour ces commémorations.

    Dans une tribune publiée vendredi dans le journal Le Figaro, l'ancien président Nicolas Sarkozy critique vivement la date choisie par le chef de l'Etat François Hollande pour commémorer la fin de la guerre d'Algérie en 1962.

    "Choisir la date du 19 mars, c'est entretenir la guerre des mémoires", selon l'actuel président du parti Les Républicains. "Cette Histoire-là est douloureuse car, comme dans tout conflit, la violence fut aussi, hélas, des deux côtés", écrit Nicolas Sarkozy.

    Pour l'ancien chef de l'Etat, "choisir la date du 19 mars que certains continuent à considérer comme une défaite militaire de la France, c'est en quelque sorte adopter le point de vue des uns contre les autres, c'est considérer qu'il y a désormais un bon et un mauvais côté de l'Histoire et que la France était du mauvais côté."

    SOURCE : http://www.franceinfo.fr/fil-info/article/commemorations-de-la-fin-de-la-guerre-d-algerie-choisir-la-date-du-19-mars-c-est-entretenir-la-775191

     

    ************************************************************************************************

    Mais bien sûr qu’il y a un mauvais côté de l'Histoire et que la France coloniale était du mauvais côté… N’en déplaise à tous les nostalgiques de l’Algérie française, les nostalgiques de l’OAS et des putschistes du 21 avril 1961 la cause juste était défendue par ces combattants algériens dont le nombre de victimes est de 300000 à 1,5 million suivant les sources qui sont morts pour libérer l’Algérie du colonialisme français  ayant duré 132 ans.  

    Cette guerre que l’on appelle sale a fait du côté français 30000 victimes. Ils étaient, pour la plupart la jeunesse de France. Ces jeunes Français de 20 ans étaient pour beaucoup opposés à cette guerre perdue d'avance mais ils l'ont faite par obligation en respect aux valeurs républicaines... qu'un grand nombre d'extrémistes ont bafouées.

    Le 19 mars 1962 c’est la victoire de la paix

    Le 19 mars en Algérie n’est pas une date qui est célébrée, c’est le 5 juillet, jour de l’indépendance. Mais le 19 mars reste une victoire de la paix. C’est un jour de mémoire pour honorer les morts des deux côtés. Cinquante-quatre ans après, ce doit être une journée de réconciliation et de reconnaissance des épreuves subies par deux peuples. Le 19 mars est un jour de réconciliation, cinquante-quatre ans après il faut finaliser cette réconciliation.

    Après le 19 mars 1962

    C'est surtout la politique de la terre brûlée des terroristes et criminels de l'OAS qui ont mis à feu et à sang l'Algérie et qui ont provoqué des vengeances inévitables mais de cela les extrémistes nostalgériques se gardent bien d'en parler... préférant rendre hommage, chaque année aux condamnés à mort et fusillés que sont De Gueldre, Bastien-Thiry, Piegts, Dovecar. 

     

    ************************************************************************************************

    « COMMUNIQUÉ de LA LIGUE DES DROITS DE L’HOMME19 mars : La FNACA répond au billet incendiaire de M. Sarkozy »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :